Mutuelle Animalière Simulation – RN flirte avec des amis animaux

By | février 12, 2020



















Marine Le Pen dans un marché le 8 février 2020 à Saint-André-de-Cubzac. – UGO AMEZ / SIPA

  • Dans un programme commun à tous les candidats aux élections municipales, l'Assemblée nationale recommande la création d'une mutuelle d'assurance pour animaux de compagnie à prix réduit.
  • Cependant, si la mesure n'est pas conforme au programme municipal de la RN, axé sur la fiscalité et la sécurité, le parti de Marine Le Pen s'occupe néanmoins des affaires animales depuis plusieurs années, notamment depuis 2016.
  • En discutant avec des amis animaux, la RN se tourne vers une grande scène sonore et soutient le développement d'une société plus respectueuse des animaux.

Marine Le Pen, qui n'a pas de racines locales, prend très au sérieux les élections municipales. Pour conquérir les dix villes qu'elle gère depuis 2014, l'Assemblée nationale se concentre principalement sur les animaux, ou plutôt les propriétaires. Le 12 janvier, lors du lancement de la stratégie du mouvement électoral, il y avait une proposition explosive pour un programme conjoint pour tous les aspirants maires RN. Au milieu des promesses d'augmentation des impôts locaux et de lutte contre la criminalité, le parti s'engage à négocier avec une mutuelle d'assurance pour animaux de compagnie, qui est proposée aux citoyens à des prix inférieurs aux tarifs du marché. Cette mesure lui permet de cibler un électeur potentiel de millions de personnes sur un thème consensuel.

Initiative Poitevin

L'idée est née en septembre à Buxerolles, banlieue nord de Poitiers, ou plus précisément Arnaud Fage, le leader de la liste municipale des RN. «En allant de maison en maison, j'ai constaté que de nombreuses personnes souffrent d'isolement et que leurs compagnons sont des animaux de compagnie. Cela coûte de l'argent et ces personnes isolées ont souvent peu ou pas de moyens», explique l'infirmière.

Le trentenaire imagine alors, à l'instar des mairies, que ses électeurs, lorsqu'il deviendra maire, négocieront un tarif de groupe pour l'assurance réciproque animaux. "La mairie joue le rôle d'intermédiaire, négocie les tarifs, souscrit mais ne paie pas d'assurance. Cela coûte zéro euro, il suffit d'un formulaire pour sonder les habitants et savoir combien sont intéressés", a expliqué le propriétaire de cinq chats âgé de 30 ans.

son réservoir

Ce qu'il a fait en distribuant des milliers de tracts dans la ville de 10 000 en octobre.

L'initiative n'est pas passée inaperçue auprès de la RN. Lors d'une réunion au centre-ville de Nanterre en novembre, Arnaud Fage, en tant que chef du comté de Vienne, a présenté une promesse de campagne à Marine Le Penn, qui vit également avec plus de chats. «Il pensait que c'était une excellente idée et m'a demandé de me montrer mes dépliants, ma vue», se souvient l'exécutif de RN. La promesse mutuelle des animaux a finalement été trouvée dans un programme commun des autorités municipales protégées par tous les candidats RN à Maubeuge ou
Quimper, par exemple.

Le réservoir sonore potentiel, bien sûr, a beaucoup à voir avec cela. "Chacun dans les deux ménages a au moins un animal de compagnie", se souvient Daniel Boy, directeur de recherche à Sciences Po Paris. "Il s'agit d'un électeur dont la sociologie est très diversifiée et non affectée par les partis, à l'exception du Parti des animaux et des écologistes." Plus généralement, six Français sur dix déclarent que les mesures d'origine animale les incitent à voter pour un candidat municipal. Ainsi, le parti "suit l'évolution de la société, plus attentivement les questions de bien-être animal qui sont rendues publiques", explique le chercheur.
La percée du tout jeune Parti animaliste aux élections européennes de mai 2019 illustre cette évolution.

Marine Le Pen, amoureux des animaux

Sans compter les bénéfices de l'image: "La protection de la problématique animale peut aussi prendre la forme d'une diabolisation car le sujet est consensuel et compatissant", souligne Daniel Boy.

Depuis des années, le président de RN présente (et présente) son amour pour les animaux (et les chats en particulier) dans ses déclarations et sur les sites de réseaux sociaux. "Je vois à quel point il aime les animaux", explique Annika Bruna, RN MEP, qui "personnellement" connaît le président de RN. "Elle a un amour particulier pour les chats et en a plus à la maison." Candidat présidentiel, il a également consacré une partie

Un programme de “ bien-être animal '' pour 2017 que vous souhaitez faire de la “ priorité nationale ''. Le sujet permet également une approche très politique: Marine Le Pen s'en sort en condamnant la «souffrance animale».
"Coupe Halal" et "importations de produits agricoles non conformes aux normes françaises de bien-être animal".

Aux élections municipales, RN compte sur les animaux plutôt que sur les problèmes de reproduction ou d'insecticide. "C'est une question plus consensuelle qui n'offense pas les électeurs agricoles", a ajouté Daniel Boy. "Nous pouvons faire un son sans les perdre." Dimanche, Marine Le Pen a annoncé sur Twitter qu'elle soutiendrait la création d'un refuge pour chats errants pour les municipalités. "Nos maires ont donné l'exemple en matière de bien-être animal", explique Annika Bruna, se référant au refuge ouvert de Hayange et Villers-Cotterêts, ou à une ferme pédagogique à Mantes-la-ville.

Mais d'autres partis abordent également ce sujet. La présidente de la région Ile-de-France, la présidente de l'ex-LR Valérie Pécresse, a présenté un plan animal qui comprenait un "permis d'adoption", une aide financière pour des refuges ou des destinations spéciales pour les animaux domestiques, et un label "ville amie des animaux". "Nous avons longtemps protégé la cause de l'animal, et pas seulement lors des élections municipales", explique Annika Bruna. La RN serait "avant-gardiste dans ce domaine".

Bannière 728x90

Mutuelle Animalière Simulation – RN flirte avec des amis animaux
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *