Assurance Animal Explications – Que pensent les candidats aux élections municipales de 2020 des cirques d'animaux?

By | février 11, 2020



















Avec son immense tente et sa crinière occupant toute la prairie de Bel-Ebat, Arlette Gruss passe inaperçue. Huit conférences seront données à Évreux entre le mercredi et le dimanche 12 février 2020. À l'occasion du 35e anniversaire de l'entreprise, le titre de l'exposition est: Animaux de cirque comprend le nombre d'animaux sauvages. C'est une question qui provoque régulièrement des querelles.

Pour ou contre? A quelques semaines du premier tour des élections municipales, les 15 et 22 mars 2020, Paris-Normandie a demandé son avis sur les candidats d'Évreux*. S'ils s'accordent sur la question du bien-être animal, ils n'adoptent pas tous la même approche.

" Peu importe ce que vous payez "

Mélanie Peyraud il admet qu'il n'a pas " opinion ferme " à ce sujet. " Mais dans une société qui traite si mal les hommes et les femmes, les animaux souffrent aussi nécessairement. La seule chose qui compte dans cette société capitaliste ", souligne le candidat de Lutte Ouvrière.

" bonne volonté
habituellement
"

Vincent Breuil, ne fait aucune distinction sur la base de la "liste des citoyens" " entre la souffrance humaine et animale. En général, je soutiens la bonne volonté envers les vivants, y compris les plantes. " il, " les animaux doivent être considérés comme sauvages, même si, par exemple, des lions sont nés en captivité. "

Dans le même temps, le candidat croit qu'ils font partie du cirque et de la ménagerie " des images populaires que vous ne pouvez pas laver avec vos mains. Nous ne sommes pas dans la corrida, et tous les animaux du cirque ne sont pas soumis aux mêmes abus. Que ce soit un lion, un éléphant ou un chien, ce n'est pas pareil. Vous devez savoir quand l'abus commence. Un cheval a été maltraité ? ", discutable.

" Ces animaux ne sont pas vraiment sauvages "

L'interdiction des cirques avec des animaux n'est pas incluse " la responsabilité du maire, réagir Emmanuel Camoin (RN). En revanche, les animaux impliqués ne sont pas vraiment sauvages : né et élevé dans un cirque. S'ils sont renvoyés dans la nature, ils seront condamnés à mort. Tout ce que l'État peut faire, c'est contrôler sa santé. Le maire peut visiter la préfecture pour demander une révision. Mais dans la plupart des cas, les animaux ne sont pas mécontents. Nous ne sommes pas ici pour tuer les gens du cirque. "

Emmanuel Camoin pense aussi qu'il est " il est susceptible de trouver des solutions pour assurer la retraite des animaux dans les meilleures conditions possibles ».

" Sinon, nous fermerions tous les zoos "

Même si vous n'êtes pas personnellement un amateur de cirque, Rachid Talbi (SE), en tête de la "Real Citizen List", ne les imaginait pas sans animaux: " Les enfants n'ont pas toujours la possibilité de les voir, à l'exception de la ferme pédagogique de Navarre. Mais je ne le fais pasa priori parce que les animaux étaient confinés. Sinon, nous fermerions tous les zoos. "

" Vers une interdiction "

Timour Veyri, le candidat socialiste sur la liste "Évreux", a utilisé notre interrogatoire pour initier des mesures de protection des animaux. Parmi ceux-ci: " Procéder à l'interdiction de l'exposition de cirques ou d'animaux sauvages en captivité. " Et pourtant il se déclare " grand protecteur du cirque. Je viens d'une famille avec une longue tradition dans le théâtre de voyage. Le cirque fait partie des arts nobles. C'est une culture que je défends. Je veux toujours que les cirques viennent à Evreux. Cependant, la sensibilisation du public les oblige à reconsidérer l'utilisation des animaux sauvages. Je prendrai les mesures nécessaires pour éviter qu'elles ne surviennent chez les animaux sauvages à Évreux. Ils doivent être impliqués dans d'autres activités de cirque. Nous travaillons avec les cirques concernés pour les aider à faire la différence. "

" Nous devons soutenir ces structures "

Guillaume Rouger, le candidat LREM, souhaite également une évolution progressive des nombres. " Personnellement, je préfère un cirque qui exploite des animaux non sauvages. Cependant, nous ne devons pas affaiblir le modèle économique du cirque en les interdisant du jour au lendemain. Structures fragiles. Enfin, le nombre d'animaux sauvages doit être réduit. Ces structures doivent être soutenues. Nous devons avoir un dialogue avec eux. "

S'il est élu, il souhaite créer une macro-charte, qui vise à terme à supprimer le nombre d'animaux sauvages à Évreux.

À Évreux, que pensent les candidats aux élections locales de 2020 des cirques avec des animaux?

Comme son nom l'indique, "Bêtes de cirque", la société Arlette Gruss montre des animaux sur la prairie de Bel-Ébat (photo: Arlette Gruss).

À Évreux, que pensent les candidats aux élections locales de 2020 des cirques avec des animaux?

Son nom, "Circus Beasts", est la société de la société Arlette Gruss présentant des animaux dans la prairie de Bel-Ébat (photo: Arlette Gruss).

Outils de sélection

Vous êtes régulièrement appelé à vous installer pour le cirque animalier, comme le prouve
Dans la dernière lettre envoyée par Ebroïcien au maire (LR) Guy Lefrand sur Facebook, "Vous savez que vous êtes originaire d'Évreux", la municipalité a rejeté l'idée de tenir un référendum ou d'imposer une interdiction. .

D'autant plus que ces ordonnances sont régulièrement refusées et déclarées illégales par les juges administratifs.

Premier assistant du directeur exécutif (LR)
Karene Beauvillard assure cela
au sein de la majorité des communes, un débat a eu lieu sur l'acceptation de ces cirques par les animaux. Les décisions ont été prises en 2019.
" Ce qui compte vraiment, c'est qu'ils soient bien traités. Deux systèmes ont été introduits : les cirques avec des animaux sauvages devraient être limités à seulement deux par an ; et une charte pour assurer la qualité de l'accueil des animaux dans le cadre de la charte de la Cité de la liberté. Nous ne voulons pas de maltraitance animale. Nous veillons à ce que le cirque garantisse le bien-être animal. "

Arlette Gruss a reçu le "Big Top Label" européen pour ses soins aux artistes et aux animaux. Un label pour rassurer les communes.

Bannière 728x90

Assurance Animal Explications – Que pensent les candidats aux élections municipales de 2020 des cirques d'animaux?
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *