🔝 Loi Pinel Conditions – Agen. Jacqueline Gourault: "Les campagnes attendent le grand esprit mais concret"

By | janvier 12, 2020



















plus
Le ministre de la cohésion territoriale et des relations avec les collectivités locales se rendra à Agen aujourd'hui. Jacqueline Gourault nous parle de la consultation des élus locaux sur le projet de loi dit "3D".

Comment organisez-vous votre arrivée à Agen?

C'est une façon d'expliquer la finalité de la loi dite "3D", la décentralisation, la différenciation et la décentralisation, et d'expliquer nos méthodes de travail. De grandes associations d'élus et d'élus appellent à une nouvelle phase de décentralisation. Le président de la République a fait plusieurs déclarations en avril 2019, et récemment à l'issue du congrès des maires de France, avec l'idée d'ouvrir une nouvelle loi sur la décentralisation. Dans sa formule, il a indiqué qu'il était "sur mesure" avec la crainte que ce nouvel acte de décentralisation serve de nouveau lien entre l'Etat et les collectivités territoriales. Et comment cela affecte la vie quotidienne de nos concitoyens.

Est-ce pour cela que vous insistez sur la coordination?

J'organiserai une consultation. Je me rends dans chaque région pour écouter les élus locaux des régions, ressentir leurs préoccupations et entendre les suggestions. Le concert ne se limite pas à cela. Chaque préfet de chaque classe est responsable des réunions avec les élus, et en même temps je consulte de grandes associations d'élus au niveau national. Il s'agit donc de la coordination de la «co-construction» du projet de loi. Bien entendu, j'associe également les parlementaires, et en particulier les deux délégations, aux autorités locales des deux assemblées.

Y a-t-il des sujets particuliers pour votre voyage à Agen?

Emmanuel Macron a donné trois thèmes clés: le logement, les transports et la transition écologique. Selon les lieux, nous avons tendance à nous en tenir à certains sujets, mais Agen traitera des ateliers de mobilité et de logement, mais de la discrimination et de l'expérimentation, de l'économie circulaire et de la transition écologique en général.

Que signifient discrimination et expérimentation?

Aujourd'hui, la loi a déjà la capacité d'expérimenter. L'État peut expérimenter des territoires, des comtés, des villes ou des régions avec des politiques publiques. Autrement dit, appliquez-les différemment de toute la zone. Par exemple, en ce qui concerne la loi Pinel et l'exonération fiscale des maisons, nous expérimentons avec la région Bretagne pour cartographier la zone d'application de la loi Pinel, qui n'est pas décidée au niveau national, comme dans le reste de la France, mais au niveau régional. L'expérience peut être faite, mais après cinq ans, vous avez la possibilité de l'arrêter ou de l'étendre à toute la zone. L'idée est de dire qu'avec le temps, les lois s'appliquent différemment dans certaines régions que dans d'autres régions en raison de contraintes géographiques, comme les zones de montagne, ou en raison de coutumes culturelles. La France a des territoires différents, non seulement à cause des faits culturels, mais aussi à cause de l'économie. Par exemple, dans le nord-est de la France, l'industrialisation a causé des dégâts importants et leurs territoires méritent donc un traitement différent.

Le Lot-et-Garonne se sent éloigné des nouvelles grandes régions, mais aussi de la nouvelle forte agglomération économique qui a créé la loi NOTRe. Les autorités municipales rurales se sentent quelque peu aliénées au point d'avoir formé une fédération qui envisage davantage. La loi "3D" leur fournit-elle des outils?

Pour répondre à ce sentiment authentique, la loi sur l'engagement et la proximité, récemment votée au Parlement, répond en partie à cette question, à savoir le traitement de la question entre communes communes. Afin d'essayer de mieux impliquer tous les élus municipaux aux événements dans les communautés intercommunales. Le deuxième outil que j'ai construit après le travail des élus à la campagne est le programme rural. Il contient une série de mesures pour les zones rurales. Dans cette nouvelle facture 3D, il faut aller de l'avant pour éviter la concentration économique dans certains domaines, ou pour trouver des réponses à un meilleur partage de la richesse économique. Je pense à des outils qui existent en France en deux ou trois endroits mais qui n'ont pas encore été développés. Ce sont les accords de réciprocité. En d'autres termes, des contrats pour un meilleur partage des ressources et des richesses entre les zones métropolitaines et une zone rurale rurale. Il existe à Brest, avec un contrat entre Brest Métropole et son arrière-pays. C'est également le cas entre Toulouse et le Pays des Portes de Gascogne. Le souhait des élus n'est pas tant une décentralisation à sec que nous l'avons appris dans les sections précédentes, c'est-à-dire le transfert de pouvoir de l'État aux collectivités locales, c'est plutôt une réponse à la relation entre l'État et les collectivités locales mais aussi entre les différents niveaux de collectivités locales.

Après les élections locales de 2020, il y aura des élections de comté et régionales en 2021. Emmanuel Macron a laissé le temps de reprendre l'idée du conseiller régional de Nicolas Sarkozy de réunir les élus départementaux et régionaux. Est-ce conforme à l'époque?

Non, ce n'est pas conforme à l'époque. Il a raison, le président de la République ne s'oppose pas à cette idée, mais lors de son élection, il s'est engagé à ne pas entreprendre de grande réforme territoriale. Les élus eux-mêmes ayant demandé une pause, ce n'est pas une mauvaise idée en soi.

Lors de la dernière réunion des départements français (ADF), Sophie Borderie, présidente du conseil provincial du Lot-et-Garonne, faisait partie des élus qui ont boycotté votre discours avec le nouveau régime fiscal de classe en chantant la Marseillaise.

Je le prends avec le calme des anciennes équipes, si je peux m'exprimer ainsi. Je connais bien la vie politique. Je suis ministre, j'ai donc représenté le gouvernement, mais je crois fermement que cette réforme profitera aux ministères. Que la nouvelle ressource qui leur est donnée, à savoir la TVA, est une ressource dynamique avec un avantage majeur. Dans un pays où la fracture territoriale a toujours été évoquée et doit faire face, les changements fiscaux distribueront davantage la richesse aux comtés. Quel que soit le département, cette fraction de la taxe nationale dynamique, la nouvelle source est beaucoup plus dispersée qu'auparavant, où cette ressource provenait de différents prélèvements fiscaux selon les départements. Parce qu'ils disent «nous perdons nos besoins fiscaux», mais certains ne l'utilisent pas parce qu'ils savent que c'est impopulaire. D'autres qui étaient très pauvres, comme l'Aisne …

Vous pouvez dire à Lot-et-Garonne, où le bras fiscal a été récemment activé.

La pauvreté signifie parfois que si vous augmentez les impôts, vous augmenterez encore cette pauvreté, tandis que la TVA, qui provient de l'impôt national et de la consommation nationale, sera répartie également entre les territoires. En France, la culture de la perception d'une taxe est qu'il s'agit d'un jour férié local, mais je connais les présidents des conseils de comté ou du Sénat, qui pensent que cette évolution budgétaire est une très bonne idée. Ils ne le disent pas très fort pour ne pas s'isoler des fédérations nationales. Si je prends l'exemple de l'Aisne, les élus ne sont plus en mesure d'augmenter les impôts, ils sont donc très contents d'avoir la TVA. J'ajouterais que le Conseil constitutionnel a récemment pleinement approuvé la réforme fiscale. Toute la loi a été appliquée.

Le mouvement Yellow Vest est né il y a plus d'un an. Avec l'évolution qu'il connaît, on oublie qu'il a définitivement quitté le mode de vie rural. Des questions se posent. Comment calmer mes campagnes?

Je viens de cette communauté rurale. Mon Loir-et-Cher vient de. Ils ont toujours été choisis dans les zones rurales. Je sais ce que tu dis. Une réponse précise doit être donnée. Les gens ne sont pas intéressés par le "Grand Esprit". Lorsque vous les écoutez, de quoi vous parle-t-il? Les problèmes de présence médicale, la façon de se déplacer à la campagne, par rapport aux zones urbaines où il y a beaucoup d'outils, pour dynamiser le commerce local … Je pense que des réponses précises. La réalité du rétrécissement des services publics. Je ne blâme personne, pas seulement en France, mais la disparition des petites entreprises et des services publics a été assez drastique pour nous. C'est la raison pour laquelle le Président de la République a été très impliqué dans la création de Maisons-France-Services. Autrement dit, des guichets uniques où les services publics seront présents, où du personnel compétent sera disponible qui sera en mesure de fournir des réponses et d'aider le public lorsqu'il a besoin de remplir un document Internet parce que nous savons qu'une partie du public ne sait pas comment avoir à faire. Nous devons aller vers quelque chose de concret.

Pouvez-vous nous donner quelques guides?

Je travaille sur un programme qui se concentre sur les petites villes de la ville. L'action Coeur de Ville s'adresse aux villes de taille moyenne, mais nous devons nous rapprocher encore plus pour reprendre vie dans certains petits villages. C'est difficile, mais il faut lui donner des outils. La loi de finances pour 2020 a approuvé une décision d'exonération fiscale pour les petites villes afin de réintroduire les entreprises locales, avec la possibilité pour le maire d'exonérer les impôts locaux, qui sont compensés par l'État à 30%.

Il peut y avoir un autre thème sur le bureau Agen …

(nous couper) Vous parlez de déductions de montagne. Je peux vous dire que Jean Dionis n'arrêtait pas de m'en parler. Ce n'est pas ma responsabilité, mais je sais que le Département de la transition écologique a décidé de passer à autre chose. Vous avez raison de me le dire, vous contactez toujours ce ministère et le ministère de l'Agriculture pour savoir où ils se trouvent.

Bannière 728x90
🔝 Loi Pinel Conditions – Agen. Jacqueline Gourault: "Les campagnes attendent le grand esprit mais concret"
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *