Mutuelle Animal Tout savoir – Martine Aubry termine la pause et cherche un quatrième cycle

By | novembre 28, 2019



















Maire de Lille, Martine Aubry, Lille, le 22 mars 2018
Maire de Lille, Martine Aubry à Lille, le 22 mars 2018 (Philippe HUGUEN / AFP / Archive)

La course pas vraiment née: Le maire de Lille, PS Lille, a annoncé jeudi soir sa nomination pour le quatrième mandat de La Voix du Nord, promettant un programme "socialement juste" et "écologique".

En tant que chef du beffroi de la capitale flamande, âgée de 18 ans, l'ancienne ministre Josion Lionel l'a assuré qu'il s'agissait de son dernier mandat après sa réélection en 2014. "Sauf circonstances exceptionnelles," glissa-t-il.

"Entre les inégalités sociales désordonnées, les catastrophes naturelles, le climat international extrême, nous pensons être à une époque où le pays est sous tension et doit garder le pilier. Je recommanderais à Lille d'aller plus loin avec eux", Martine Aubry, 69 ans, à La Voix du Nord pour justifier la bataille politique finale.

Le président Emmanuel Macron souhaite axer sa campagne sur un programme visant à remédier à l'urgence environnementale de la ville, sévèrement touchée par la pollution, et "confrontée" au projet de loi symbolique de 35 heures. "socialement juste" et "écologiquement fort".

"Je suis convaincue que sans justice sociale, il n'y aura pas de transformation complète, ce qui constitue une garantie", a déclaré Martine Aubry de l'AFP à un vaste mouvement social contre la réforme des retraites.

Martine Aubry et Bernard Cazeneuve, Paris, le 17 juillet 2019
Martine Aubry et Bernard Cazeneuve, Paris, 17 juillet 2019 (Thomas SAMSON / AFP / Archive)

S'il prétend être "mature" dans sa décision de réélection, sa nomination était un secret de polichinelle. Plus tôt dans le mois, la fille de Jacques Delors a lancé le groupe de réflexion "Lille 2030" en 2018 avant d'acquérir une micropartie avec une association de financement "Lille avenir".

Six ans de "congé à temps plein" – Fournit des entretiens avec un débit possible. "Si je ne me sentais pas bien, si je n'étais pas enthousiaste, je n'irais pas."

"Ce qui ne vous empêche pas de préparer l'avenir", explique l'AFP, accusée de ne pas avoir préparé son successeur, de "passer le relais" et "d'apprendre de ceux qui" expriment l'avenir de Lille.

"Animal politique"

"Il n'incarnera pas le nouvel élan que Lille attendait", a-t-il répondu à l'ancien ministre socialiste Patrick Kanner, en lui assurant de "tout prendre (sur place) avec Martine Aubry".

Violette Spillebout, candidate à Lille pour le LREM et ancienne directrice du cabinet de Martine Aubry, a déclaré qu'elle "faisait un choix dans cette candidature malgré une erreur apparente". Dans une déclaration, Spillebout se réfère à Martine Aubry, ancienne première secrétaire du PS, faisant référence à son "discours politique et ses convictions", qui "ont accepté la règle du cumul pendant plus de trois cycles consécutifs", mais également un "échec de l'assemblée" et un "projet". "Lille mérite plus que d'être Président de la République + Président +", a-t-elle gémi.

Ancienne Directrice du Cabinet Martine Aubry, Violette Spillebout, Lille 18 octobre 2019
Violette Spillebout, ancienne directrice du cabinet de Martine Aubry, Lille, 18 octobre 2019 (DENIS CHARLET / AFP / Archive)

Avec Mme Spillebout, Martine Aubry, après avoir obtenu un très bon score EELV Lille (21,7%, le score le plus élevé de la ville), devant considérer l'écologiste Stéphane Baly comme majoritaire dans la ville, juge Mme Aubry "manquante" .

À Lille, le rival sera Julien Poix (LFI, avec deux représentants de Lille), l'ancien ministre Marc-Philippe Daubresse (LR), Eric Cattelin-Denu (RN) et la droite Thierry Pauchet, l'opposition Lille qui a nié le voyage. Monsieur Daubresse.

"Aubry est un animal politique, elle a les ressources. Le favori est en grande partie sa", prédit le ténor régional.

Elle balaya les critiques et mit en garde contre d'éventuels "trop ​​de combats". "Ma passion est intacte et j'entends beaucoup de Lilleois poursuivre leur aventure", dit-il.

Le combat de Lille est également important pour le PS effondré. Longue hégémonie au nord, elle a presque tout perdu en quatre ans: le comté, la région, la ville de Lille et ses députés … Le beffroi semble être la dernière forteresse régionale à avoir été préservée.

Bannière 728x90
Mutuelle Animal Tout savoir – Martine Aubry termine la pause et cherche un quatrième cycle
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *