Mutuelle Animal en 7 étapes – V. Dubois (groupe DLPK): "La consolidation du marché des CGP est un signe de maturité du secteur"

By | novembre 28, 2019



















Nortia fête ses 25 ans cette année. L'acquisition de Sélection 1818 chez Natixis Wealth Management et d'Aprep Diffusion chez AG2R La Mondiale permettra au groupe de travailler avec plus de 1 000 partenaires actifs et de gérer un actif de près de 13 milliards de dollars. Une position de leader sur le marché qui donne à Vincent Dubois, président du groupe DLPK, une vision à 360 degrés du marché des intermédiaires financiers. Alors échangeons-le avec les changements en cours.

Pour lui. Cependant, les assureurs limitent l'accès à leurs fonds en euros. Avaient-ils besoin d'eux?

Vincent Dubois. Ces restrictions se sont accélérées au cours de l'été, principalement en raison de la baisse des taux d'intérêt. Cela a eu un impact significatif sur la performance des investissements sans risque des épargnants, ainsi que sur les fonds propres et les coûts des sociétés d'assurance. L'Observatoire du Conseil financier indépendant, que nous avons lancé plus tôt cette année, montre que le CGP en 2018 a considérablement augmenté la part des fonds en euros dans leurs allocations. Pour nous, c’est la première année où ces investissements sont importants (recouvrement et arbitrage). Cette situation a sans aucun doute obligé les assureurs à créer de nouveaux obstacles à l’entrée dans les fonds en euros.

Est-ce que vous insistez toujours sur cette limitation?

Tout dépend de l'évolution des taux d'intérêt à court et à moyen terme. C’est un indicateur qui devrait faire l’objet d’une surveillance étroite au cours des prochains mois. Les assureurs travaillent également sur de nouvelles solutions parallèlement aux fonds en euros actifs. Un des outils possibles est de donner aux épargnants, comme ils le font déjà, une garantie brute au lieu d’une garantie nette afin de réduire le coût des ressources propres. A notre avis, ce nouvel environnement offre également des perspectives de recherche très intéressantes. Je pense en particulier à la gestion, aux produits structurés ou même à l'immobilier.

Vous n'êtes pas cité le fonds de croissance en euros. Existe-t-il une nouvelle version du Covenant avec une carte à jouer?

La première version était difficile à utiliser pour les assureurs en raison de la baisse des taux. Ce n'était pas un grand succès commercial. Les entreprises travaillent sur de nouvelles versions, mais pour moi l’expression "fonds en euros" est trop lourde à utiliser. La volatilité est présente et la garantie n'est présente qu'à la fin de l'investissement. La pédagogie doit être utilisée pour expliquer les inconvénients du fonds pour la croissance de l’euro pour les épargnants.

"La transférabilité de l'assurance-vie au sein d'une même entreprise sera très complexe."

Le marché du conseil en gestion d'actifs est en pleine mutation. Il semble être divisé d'une part, les acteurs qui ne cessent pas de grandir, n'hésitent pas à activer le moteur de la croissance externe et, d'autre part, les cabinets qui nourrissent l'esprit de leur "profession spirituelle". Ces deux catégories peuvent-elles coexister?

Je pense qu'il y a de la place pour tous les acteurs, peu importe leur taille. La consolidation du marché et la fusion de nombreuses entreprises est un signe de maturité dans le secteur. Dans le même temps, les petites entreprises ont développé une clientèle fidèle et de nouveaux acteurs continuent à entrer sur le marché. Ils offrent souvent des conseils sur mesure, tandis que le secteur financier, comme les grands réseaux bancaires, offre des conseils et des produits standardisés. L'intermédiation financière a besoin de plus en plus d'espace.

Que pensez-vous du pacte? L'assurance-vie est-elle une chimérabilité?

La transférabilité au sein d'une même entreprise sera très complexe. La question de l'obligation de consulter peut se poser, notamment si les garanties fournies par le nouveau contrat sont moins importantes. Le risque d'entreprise peut être très important. En pratique, je ne pense pas que la portabilité soit un jour usé.

En ce qui concerne PEA et PEA-PME, en soutenant les investissements en actions et donc les investissements dans des entreprises, le Covenant Act ouvre la perspective des fonds communs de placement, en particulier des fonds non cotés et des fonds de fonds acceptables. .

Enfin, pour le régime d’épargne retraite, les équipes du ministère des Finances ont pu procéder à des échanges très constructifs avec les assureurs et les distributeurs. Nous ferons bientôt une offre, mais nous voulons prendre le temps de demander à nos partenaires de définir ensemble les grandes lignes des solutions optimales pour la gestion d’actifs indépendante.

La concentration du marché de la plateforme cible CGP peut-elle être un appel positif pour les nouveaux venus?

Les acquisitions de 1818 Sélection et Aprep Diffusion nous permettent d’avoir des outils supplémentaires pour fournir davantage de services à CGP. Ces négociations étaient d'autant plus naturelles que nos clients ne se chevauchaient pas et que nos offres étaient parfaitement complémentaires. On peut voir l’entrée de nouveaux acteurs ou le développement d’innovations technologiques assez fortes. Il y a toujours de bonnes nouvelles pour le marché lorsque de nouveaux joueurs entrent.

Il a fait une interview Aurinien Florin

Bannière 728x90

Mutuelle Animal en 7 étapes – V. Dubois (groupe DLPK): "La consolidation du marché des CGP est un signe de maturité du secteur"
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *