Assurance Animaux Simulation – AmerisourceBergen Corp (ABC) Transcription de l'appel des résultats du T4 2019

By | novembre 8, 2019



















Logo du bonnet de bouffon avec bulle de pensée.

Source de l'image: The Fool Motley.

AmerisourceBergen Corp. (NYSE: ABC)
Appel des résultats du T4 2019
7 nov. 2019. 8h30 ET

contenu:

  • Remarques préparées
  • Questions et réponses
  • Appelez les participants

Remarques préparées:

opérateur

Mesdames et Messieurs, merci de votre présence et bienvenue à la téléconférence ABC Earnings. [Operator Instructions]

J'aimerais maintenant clore la conférence, Bennett Murphy, responsable des relations avec les investisseurs. S'il vous plaît aller de l'avant.

Bennett MurphyResponsable des relations investisseurs

Merci Bonjour et merci à vous tous pour votre présence à cette téléconférence afin de discuter des résultats financiers du quatrième trimestre et des résultats financiers d'AmerisourceBergen pour l'exercice 2019. Je suis Bennett Murphy, responsable des relations avec les investisseurs. Nous accueillons aujourd'hui Steven Collis, président du conseil, président et chef de la direction, et James Cleary, vice-président exécutif et directeur financier.

Lors de l'appel d'aujourd'hui, nous discuterons de mesures financières non conformes aux PCGR. Les réconciliations de ces mesures avec les PCGR figurent dans le communiqué de presse d'aujourd'hui et sont également disponibles sur notre site Web à investor.amerisourcebergen.com. Nous avons également posté une présentation de diapositives pour accompagner le communiqué de presse d'aujourd'hui concernant notre investisseur.

site web.

Au cours de cet appel, nous ferons des déclarations prospectives sur nos activités et nos attentes financières sur une base ajustée non conforme aux PCGR, notamment les bénéfices par action, le résultat opérationnel et les impôts sur les bénéfices. Les déclarations prospectives sont basées sur les attentes actuelles de la direction et sont soumises à des incertitudes et à des changements. Pour une discussion sur les principaux risques et hypothèses, nous vous renvoyons au communiqué de presse d’aujourd’hui et à nos documents déposés auprès de la SEC, y compris notre plus récent document 10-K. AmerisourceBergen assume l’obligation de mettre à jour ses déclarations prospectives. Le présent appel ne peut être retransmis sans l’autorisation expresse de la société. Vous avez la possibilité de poser des questions après les remarques d'aujourd'hui de la direction. Nous vous demandons de limiter vos questions à une seule par participant dans l'ordre afin que nous puissions réunir autant de participants que possible, je vais donner la parole à Steve.

Steven CollisPrésident du conseil, président et chef de la direction

Merci, Bennett, et bonjour à tous pour l'appel d'aujourd'hui. Je suis très heureux de discuter des excellents résultats d’AmerisourceBergen pour le quatrième trimestre et le premier exercice complet. En plus de regarder en avant et de souligner comment AmerisourceBergen continue de mettre en œuvre une stratégie différenciée et de promouvoir une culture axée sur les objectifs afin de se positionner pour une croissance à long terme.

Avant de discuter de nos résultats pour le trimestre, je voudrais commenter certains des développements récents concernant l’épidémie d’opioïdes et les litiges connexes, qui, nous en sommes conscients, préoccupent nos parties prenantes, y compris nos investisseurs. Comme vous le savez tous, nous avons toujours exprimé notre volonté de remédier à l’énormité du problème des opioïdes en apportant des solutions. Nous continuons à travailler avec diligence et aux côtés de nos partenaires pour lutter contre le détournement de drogue, tout en soutenant des solutions concrètes permettant de faire face à la crise dans les communautés que nous appelons à la maison, au travail et au service. Comme nous l'avions annoncé il y a quelques semaines, AmerisourceBergen et nos pairs ont conclu un accord avec les comtés de l'Ohio dans le cadre de la première procédure de litige portant sur des opioïdes dans plusieurs districts. Nous estimons que le règlement du litige est une étape importante pour parvenir à une résolution mondiale et démontre que notre industrie est constructive et réfléchie et que nous pouvons trouver une solution à cette crise et tenter de résoudre le litige en question. Nous nous attendons à ce que les fonds d'établissement soient utilisés pour soutenir des initiatives de lutte contre l'épidémie d'opioïdes, notamment le traitement, la réadaptation, la santé mentale et d'autres efforts importants. Amerisource Bergen et d’autres parties poursuivront le processus complexe de recherche d’une résolution mondiale, une fois le règlement conclu dans l’Ohio. Nous espérons que les parties nécessaires, y compris les gouvernements locaux de nombreux États, comprendront et verront les mérites du cadre mondial comme un moyen pratique de parvenir à une résolution mondiale. Nous prenons notre rôle dans la chaîne d'approvisionnement au sérieux. Tandis que nous continuons à travailler en étroite collaboration avec les parties prenantes pour évaluer les prochaines étapes concernant ces questions complexes, AmerisourceBergen restera des gestionnaires responsables du capital des actionnaires. Ensemble, notre conseil d'administration, notre équipe de direction et nos collaborateurs s'emploient à développer des solutions significatives pour cette épidémie. AmerisourceBergen reste également attaché à la transparence et au fait que nous sommes en mesure de fournir aux actionnaires et aux autres parties prenantes des informations sur nos efforts et nos solutions pour faire face à l'épidémie d'opioïdes et aux litiges connexes.

Passons maintenant à nos résultats commerciaux. Dans l'ensemble, AmerisourceBergen a enregistré d'excellents résultats au cours de l'exercice 2019, grâce à l'exécution de nos services de distribution pharmaceutique et de commercialisation et de nos équipes de santé animale. Les revenus ont progressé de 5% à 45,6 milliards de dollars pour le trimestre et ont atteint près de 180 milliards de dollars pour l'ensemble de l'exercice, soit une augmentation de 7% par rapport à l'année précédente. Nous avons dégagé un BPA dilué ajusté de 1,61 USD pour le quatrième trimestre et de 7 ou 9 pour l’ensemble de l’exercice, soit une augmentation de 12% et 9% respectivement par rapport à l’exercice précédent. Cette solide performance reflète le travail acharné, le dévouement et la mentalité orientée solutions de nos 22 000 collaborateurs, ce qui permet à notre société de créer de la valeur pour nos actionnaires, partenaires, clients et patients qu’ils servent. Ensemble, nous avons accompli de nombreuses réalisations notables au cours de l'exercice 2019.

Premièrement, en commençant par le segment Services de distribution pharmaceutique. Globalement, notre activité principale de distribution de produits pharmaceutiques a réalisé de bonnes performances malgré les défis de PharMEDium. Nos entreprises de distribution fournissent les meilleurs services et solutions à un portefeuille de clients solide tout en maintenant une exécution solide au sein des diverses équipes. Notre force continue dans la distribution spécialisée et les services de gestion de la pratique en aval enveloppants a généré une autre année de croissance à deux chiffres. Nous avons renforcé nos relations avec les fabricants de produits pharmaceutiques et élargi notre clientèle de fournisseurs, en plus de tirer parti de notre solide réseau d’innovations des fabricants de produits pharmaceutiques. En outre, notre expertise dans des domaines tels que l'oncologie, l'ophtalmologie et la rhumatologie continue de créer un avantage pour notre franchise de distribution spécialisée leader sur le marché dans de nombreuses catégories de commerce, y compris les systèmes de santé et les pratiques des médecins. Enfin, nous avons intégré avec succès H.D. Smith et réalisent les synergies opérationnelles de l’acquisition plus rapidement que prévu, ce qui correspond à la solide performance de ce secteur. Je suis extrêmement satisfait de la manière dont nos associés continuent à utiliser une approche centrée sur le client pour répondre aux besoins actuels du marché et à tirer profit des nouvelles opportunités. Nous sommes convaincus que cette approche continuera de différencier AmerisourceBergen sur le marché et de contribuer à notre succès.

Passons maintenant à une mise à jour de PharMEDium. Bien que cette entreprise soit confrontée à des défis au cours de l'exercice 2019, nous continuerons à progresser. En août, PharMEDium a achevé des inspections d'audit par des tiers dans ses deux installations ouvertes. Sur la base des conclusions de l'audit, les opérations de PharMEDium restent sur la bonne voie et, ce qui est important, conformément au décret sur le consentement. Les deux installations ouvertes continuent de fonctionner avec des procédures d'assurance de la qualité et de contrôle de la qualité améliorées. Au cours de l'exercice 2020, nous continuerons à remédier aux problèmes et à optimiser les opérations tout en continuant d'évaluer les prochaines étapes appropriées pour l'entreprise.

Ensuite, passez à la performance de nos services mondiaux de commercialisation et de nos activités de santé animale. En tant que groupe, ces entreprises continuent de générer de la valeur en mettant l'accent sur la mise en place d'un partenariat solide avec les fabricants et en leur fournissant des services robustes. MWI Animal Health a obtenu d'excellents résultats, car il continue de soutenir la croissance et la demande de sa solide clientèle. En particulier dans les comptes d'entreprise, où les entreprises collaborent avec succès avec des partenaires clés pour créer de la valeur commerciale. MWI continue à développer ses relations avec des clients dont la croissance est supérieure à celle du marché. En outre, nos activités de commercialisation tirent parti d'investissements dans les principales plates-formes de données et de technologies du groupe, telles que World Courier et Fusion at Lash, qui continuent de favoriser l'efficacité et l'excellence de l'exécution. Nous sommes satisfaits des services différenciés fournis par ces entreprises et sommes convaincus que leurs performances continueront de créer de la valeur pour les produits manufacturés. En particulier, un nombre croissant de nouvelles thérapies innovantes seront commercialisées dans les années à venir. En tant que partenaire de commercialisation essentiel, AmerisourceBergen s’engage à développer sans cesse des solutions avant-gardistes et centrées sur le patient qui améliorent davantage l’expérience client et améliorent les résultats en matière d’accès et de respect des règles pour les fabricants. En plus de soutenir les fabricants, nous favorisons en permanence l’innovation dans tous les domaines de soins, en tenant compte de l’évolution continue du paysage de la santé. Dans cet environnement de marché dynamique, AmerisourceBergen continue de se concentrer sur les éléments que nous pouvons contrôler, à savoir le numéro 1, l'innovation et les investissements destinés à soutenir la croissance dans l'ensemble de l'entreprise. Deuxièmement, rester concentré sur l’excellence de l’exécution. Troisièmement, améliorer l'expérience des associés. Et enfin, nous continuons notre mouvement vers un ABC. Ces objectifs sont en place dans l'ensemble de l'entreprise au début du nouvel exercice. De plus, notre portefeuille d'activités et de solutions différencié nous positionne pour bien les atteindre.

Premièrement, notre activité principale de distribution de produits pharmaceutiques continue d’améliorer la sécurité et d’améliorer l’accès et l’efficacité des produits tout au long de la chaîne logistique. Notre capacité de réseau de distribution ultramoderne à trouver des produits pharmaceutiques génériques de manière compétitive et à étendre l'empreinte des produits administrés par des médecins fait partie des capacités différenciées qui nous permettent de favoriser l'accès aux soins pharmaceutiques à tous les niveaux du spectre des soins de santé, ainsi que rester bien positionné pour les opportunités futures telles que les biosimilaires. Un marché en évolution et qui reste prometteur.

En plus de nos services de commercialisation mondiaux, le groupe Santé animale continue d’être le partenaire principal des fabricants à toutes les étapes du développement et de la commercialisation du produit. Le réseau de distribution très efficace de MWI et la forte demande de création de capacités offrent aux fabricants de produits pharmaceutiques les capacités nécessaires pour faire progresser la santé des animaux. Tout d’abord, notre portefeuille d’activités de services de commercialisation après des stratégies d’accès au marché des services logistiques tiers, des solutions d’adhésion et des solutions d’adhésion, ainsi qu’un support réglementaire et de conformité pour faciliter l’accès aux fabricants de produits pharmaceutiques, comme les produits de sauvegarde. À l'aube de l'exercice 2020, nous avons une vision claire de l'exécution pour tous ces piliers afin de générer une création de valeur continue pour les actionnaires. Premièrement, nous continuerons de mettre l’accent sur l’alignement sur les principaux clients. Nous sommes fiers de nos partenariats clients solides, qui continuent de bien se développer dans chaque segment de marché. En tant que société de centre pharmaceutique, AmerisourceBergen continuera à tirer parti de notre expertise et de notre capacité en matière de chaîne d'approvisionnement pharmaceutique pour approfondir les relations et générer une valeur partagée supplémentaire pour tous nos partenaires en amont et en aval. Deuxièmement, nous continuerons à renforcer notre leadership en matière de distribution et de services spécialisés. AmerisourceBergen apporte une valeur inégalée à notre offre complète de services de distribution et de commercialisation de produits pharmaceutiques. Notre présence étendue dans la distribution spécialisée et nos capacités positionnent de manière unique AmerisourceBergen pour fournir les services innovants de commercialisation et de préparation requis par les produits spécialisés complexes. En tirant parti de notre force et de notre envergure, nous sommes un fabricant et un fournisseur de relations en pleine croissance, qui fournissent les meilleurs services et solutions qui répondent aux besoins en constante évolution, tout en offrant une expérience client transparente. Troisièmement, nous allons tirer parti des connaissances uniques de nos partenariats et relations partout dans le monde et de l’industrie pour renforcer notre développement et notre prestation de services et solutions innovants. Nous continuons à créer et à faire évoluer nos offres axées sur le client afin d'améliorer et d'accroître la valeur ajoutée pour les fabricants et nos clients fournisseurs. Par exemple, nous développons des services de marketing, des outils numériques et des solutions d'analyse comparative qui aident les clients en pharmacie à surmonter les obstacles et les complexités des écosystèmes de soins de santé actuels. En outre, nous accélérons l’utilisation des technologies et des plates-formes de données pour répondre aux besoins de nos partenaires fabricants en matière de données, de commercialisation des produits et d’observance des patients. Au travers de nos activités, nous explorons en permanence les moyens d’appliquer ou d’élargir notre expertise pour résoudre de nouveaux défis, tels que l’apport de simplicité et d’efficacité au monde complexe et complexe des thérapies génétiques et cellulaires. En tant que connecteurs entre fabricants et fournisseurs, nous restons implacables dans la recherche des services et solutions les plus innovants qui soutiennent la croissance du secteur de la fabrication. Et nous permettre de gérer leurs entreprises efficacement. Enfin, AmerisourceBergen continue de mettre l’accent sur une gestion efficace des entreprises. Sur le plan financier, nous restons concentrés sur la génération de flux de trésorerie et la répartition stratégique du capital afin de continuer à créer de la valeur pour nos actionnaires. Du côté des personnes, nous faisons progresser notre personnel et notre culture grâce au développement des talents, à la croissance de carrière et à la diversité. Je suis fier de travailler aux côtés de 22 000 associés motivés par des objectifs spécifiques chez AmerisourceBergen et je tiens à prendre un moment pour les remercier de leur engagement infatigable envers nos clients, de leur compassion sans faille pour les patients qu'ils servent et de leur approche collaborative innovante et axée sur leurs objectifs. vers la résolution des besoins non satisfaits. Notre talent est un avantage concurrentiel et nous continuons à faire des investissements supplémentaires pour améliorer l'expérience de nos collaborateurs. Je m'engage personnellement à renforcer l'engagement collectif de nos collaborateurs en vue de se rapprocher d'un seul ABC, en devenant de plus en plus unifié dans l'exécution de notre stratégie et en accélérant notre croissance. Notre stratégie est axée sur les partenariats avec les clients, les concessions spécialisées, les solutions et services innovants et une gestion efficace sont les piliers qui différencient AmerisourceBergen. Le but d’Amerisource Bergen est de fournir une orientation et une orientation permettant d’évaluer tout ce que nous faisons. Cette volonté d'être unis dans notre responsabilité de créer un avenir plus sain signifie que nous reconnaissons notre responsabilité de fournir des soins de santé de manière efficiente et efficace. Notre objectif nous unit, nous motive et nous permet de générer de la valeur pour tous nos actionnaires, en produisant un impact positif sur nos communautés, nos partenaires et le patient. Notre objectif est de nous engager dans notre stratégie de croissance afin de faire de notre entreprise une société prospère tout en restant une entreprise citoyenne. C’est un défi et un engagement, nous sommes toujours acceptés et nous sommes bien placés pour le réaliser. Nous sommes confiants dans notre stratégie de croissance, axée sur l'exécution et dédiée à apporter de la valeur à long terme pour toutes nos parties prenantes. Travailler comme une organisation connectée unifiée pour améliorer l'accès aux produits et leur efficacité tout au long de la chaîne d'approvisionnement des soins de santé. Merci encore de votre intérêt pour AmerisourceBergen.

Je vais maintenant donner la parole à Jim pour un examen plus approfondi de nos résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice financier complet 2019, ainsi que de nos prévisions financières pour l'exercice 2020. Jim?

James ClearyVice-président exécutif et directeur financier

Merci Steve et bonjour à tous. Mes remarques d’aujourd’hui porteront sur nos résultats financiers ajustés non conformes aux PCGR, sauf indication contraire. Les taux de croissance et les comparaisons sont établis par rapport à l'année précédente. Pour une analyse des résultats GAAP, veuillez vous reporter à notre publication des résultats. L'exercice 2019 a été une année impressionnante en termes d'exécution et de performance pour le portefeuille d'activités d'AmerisourceBergen. Dans notre secteur de la distribution pharmaceutique, nous continuons d'accroître notre position de leader dans la distribution spécialisée, avec succès l'intégration de H.D. Smith a intégré notre infrastructure et a travaillé avec diligence dans l'ensemble de notre entreprise pour mettre en œuvre des initiatives visant à compenser le vent contraire causé par PharMEDium au cours de l'année. Dans notre autre secteur, les services de commercialisation mondiale et la santé animale, nous avons réalisé nos prévisions de croissance du résultat opérationnel, supérieures à 10%. Ce sont nos entreprises et le groupe continuent à se différencier sur leurs marchés. Notre mise en œuvre et notre volonté de fournir le meilleur service et les meilleures solutions à nos partenaires, associées à notre centre d'activité pharmaceutique unique, nous ont permis de naviguer avec succès dans l'environnement de soins de santé complexe. Passons maintenant à l'examen de nos résultats pour l'exercice 2019 et de nos attentes pour l'exercice 2020. Je vais commenter les trois principaux domaines de ce matin. Tout d’abord, je détaillerai nos résultats consolidés trimestriels et sectoriels ajustés. Deuxièmement, je soulignerai notre performance pour l’année fiscale 2019 et troisièmement, je couvrirai nos prévisions pour l’année financière 2020.

Passons maintenant aux résultats du quatrième trimestre. Nous avons terminé le trimestre avec un BPA dilué ajusté de 1,61 $, en hausse de 11%, principalement en raison de la hausse du résultat opérationnel, de la baisse du nombre d’actions et de la charge d’intérêts nette. Notre chiffre d'affaires consolidé s'est établi à 45,6 milliards de dollars, en hausse de 5%, grâce à la solide croissance des revenus du secteur Services de distribution pharmaceutique et de notre groupe Services de commercialisation mondiale et santé animale. Le bénéfice brut a augmenté de 7% pour atteindre 1,2 milliard de dollars. Au quatrième trimestre, nous avions enregistré des ventes de vaccins plus précoces que prévu, ce qui a entraîné une plus-value de la marge brute sur la marge brute que nous nous attendions initialement à réaliser au mois de décembre. Cela représente un glissement d'environ 0,05 USD de l'exercice 2020 au quatrième trimestre de l'exercice 2019. Comme prévu, nos charges d'exploitation ont été plus élevées au quatrième trimestre en raison de la sortie de l'exercice, en partie à cause d'une augmentation de la rémunération incitative des entreprises associées. forte performance dans bon nombre de nos entreprises. Le bénéfice d’exploitation consolidé s’est établi à 456 millions de dollars, en hausse de 24 millions de dollars ou 5%, notre marge d’exploitation étant à plat. Les intérêts débiteurs nets ont diminué de 7 millions de dollars pour s’établir à 36 millions de dollars, car nous continuons de bénéficier de produits d’intérêts liés à notre solde de trésorerie investi moyen plus élevé et à nos meilleurs taux d’intérêt.

Passons maintenant à l’impôt sur le revenu, notre taux d’impôt sur le revenu s’établit à 19,6%, soit le même taux que le trimestre précédent. Le nombre de nos actions diluées a diminué de 4% à 210 millions d’actions pour le trimestre, en raison des rachats d’actions opportunistes effectués au cours de l’exercice. Ceci termine l'examen de nos résultats consolidés.

Maintenant, je vais couvrir nos résultats de segment. À l’origine des Services de distribution pharmaceutique, les revenus du secteur se sont établis à 44 milliards de dollars, en hausse de 5%. Le secteur continue de bénéficier de fortes ventes de produits dédiés et de la croissance globale de la clientèle. Le secteur des produits d’exploitation a progressé d’environ 3,5% pour s’établir à 369 M $, notre marge d’exploitation ayant diminué de 2 points de base, en raison de la hausse des charges d’exploitation au cours du trimestre. Je vais maintenant passer à l’autre segment, qui comprend les entreprises spécialisées dans les services de commercialisation et la santé animale à l’échelle mondiale, notamment World Courier AmerisourceBergen consulting et MWI Animal Health. Au cours du trimestre, le total des revenus s'est élevé à 1,8 milliard de dollars, en hausse de 13%, principalement en raison de la croissance des activités de MWI et de Consulting au Canada et reflétant une croissance globale importante dans l'ensemble du groupe. Le chiffre d'affaires de MWI a augmenté de 10%, l'activité continuant de bénéficier principalement de la hausse des ventes aux clients existants et au groupe Global Commercialization Services, qui serait notre groupe de conseil, et World Courier a enregistré une croissance de son chiffre d'affaires à la mi-adolescence.

Du point de vue des résultats d’exploitation, l’autre secteur affiche un bénéfice d’exploitation de 87 millions de dollars, en hausse de 15%. Ce groupe connaît des trimestres difficiles et a connu une belle croissance dans ses trois composantes, MWI, World Courier et consulting. Ceci termine l’analyse des résultats de notre secteur pour le trimestre.

Et maintenant, je présenterai notre performance pour l'exercice 2019. Notre chiffre d'affaires consolidé s'est établi à 179,6 milliards de dollars, en hausse de 7%, grâce à la croissance de notre vaste portefeuille de clients et à de multiples partenariats stratégiques. Notre principal client, Walgreens, représentait 34% de notre chiffre d’affaires total. Et notre deuxième client Express Scripts représentait 13% de nos revenus. En ce qui concerne l'exercice 2020, nous prévoyons qu'Express Scripts constituera une part plus importante de notre chiffre d'affaires global pour l'exercice 2020 par rapport à l'exercice 2019, alors que nous abordons le volume supplémentaire grâce à la relation découlant de leur petite amie avec Cigna. Le résultat opérationnel consolidé a progressé de 3,5% pour atteindre plus de 2 milliards USD, tandis que notre marge opérationnelle a diminué de 4 points de base, principalement liée à PharMEDium au cours de l'exercice 2019, par rapport à un faible résultat opérationnel au cours de l'exercice 2018. Hors impact de PharMEDium, la marge opérationnelle a diminué de 1 point de base au cours de l'exercice 2019 par rapport à l'exercice 2018. La performance des deux groupes, Pharmaceutical Distribution et autres, est assez impressionnante, les équipes ayant renforcé leur résultat opérationnel. Le bénéfice d’exploitation du secteur Distribution pharmaceutique a augmenté de 2,7%, tandis que celui des autres secteurs dépassait 7%. Dans la distribution pharmaceutique, nous avons constaté une performance équilibrée entre les segments de clientèle. Nous avons enregistré une bonne croissance et une part accrue du portefeuille au sein des relations et des segments de clientèle clés, notamment de solides performances dans le secteur des spécialités, où les produits d'immuno-oncologie et d'oncologie continuent de progresser de manière notable.

En outre, même si nous en sommes encore aux premières phases d’utilisation, nous avons constaté une adoption meilleure que prévu des biosimilaires en oncologie. Bien que nous parlions encore de dollars relativement modestes, la croissance de l'absorption de biosimilaires que nous observons est encourageante pour l'avenir, car cette partie du marché atteindra certainement une taille plus significative. D'autre part, MWI continue de générer un soutien commercial à valeur ajoutée grâce à la croissance de ses relations clients stratégiques et à l'exploitation des données de marché pour améliorer la rentabilité et la performance. Les solides fondamentaux commerciaux de World Courier lui ont valu une nouvelle année de croissance en tant que NOVA, la mise en œuvre de leur plate-forme de transport continue de bien progresser et de générer des dividendes commerciaux intéressants.

De plus, nous avons assisté à une croissance significative de nos activités de conseil.

En prenant du recul, nous avons un impact favorable significatif sur les charges d’exploitation de l’exercice 2019, avec des coûts de soins de santé meilleurs que prévu. Cet avantage a créé un vent arrière de plus de 0,05 USD par rapport à l'exercice 2019. Et nous ne prévoyons pas le même effet pour l'exercice 2020. En ce qui concerne l'impôt sur le revenu, notre taux d'imposition ajusté pour l'exercice complet était de 20,6%, ce qui s'explique par une combinaison plus faible d'imposition américaine. revenu et un élément ponctuel, qui ont tous deux eu une incidence favorable sur notre taux d’imposition.

Passons maintenant à EPS. Notre BPA dilué ajusté pour l'ensemble de l'exercice a augmenté de 9%, principalement en raison de notre exécution visant à générer une croissance du résultat opérationnel et d'un nombre de parts inférieur. Les flux de trésorerie disponibles ajustés pour l'exercice se sont établis à 1,9 milliard de dollars, soit une hausse par rapport aux prévisions, principalement en raison de la gestion des stocks et du calendrier de paiement des clients et des fournisseurs. Nous continuerons d'adopter une approche stratégique en matière de déploiement de capital. Au cours de l'exercice 2019, nous avons restitué 1 milliard de dollars à nos actionnaires par le biais de rachats d'actions opportunistes et de dividendes et avons investi 310 millions de dollars dans nos activités par le biais d'investissements, tout en intégrant avec succès notre acquisition de H.D. Smith. Nous comprenons et apprécions l'importance de maintenir un juste équilibre entre la restitution du capital aux actionnaires et les investissements effectués en interne et par le biais d'acquisitions, afin de soutenir notre entreprise et d'améliorer davantage notre proposition de valeur commerciale. Alors que j'entre dans ma deuxième année en tant que directeur financier chez AmerisourceBergen, je peux affirmer avec confiance que l'optimisme que j'avais pour la société lorsque j'ai commencé à occuper ce poste s'est avéré justifié. Les associés, les entreprises et la culture [Phonetic] ABC est essentiel à notre succès et à la proposition de valeur incroyable que nous proposons à nos partenaires fabricants et fournisseurs. Au cours de l'exercice 2020, nous chercherons une fois de plus à innover et à investir pour soutenir la croissance et à viser l'excellence en matière d'exécution, tout en maintenant notre talent et en continuant de progresser vers un seul ABC.

Maintenant, en ce qui concerne certaines hypothèses de travail qui sont prises en compte dans nos attentes pour l’exercice 2020, nous commencerons par la tarification de la marque. Nous supposons que l'inflation de la marque sera similaire à celle de l'exercice 2019. Nous prévoyons actuellement un environnement de prix des médicaments génériques similaire à celui de l'exercice 2019. La tendance à la stabilisation du côté des achats reste encourageante. Et du côté des ventes, nous prévoyons une dynamique compétitive mais stable.

Passons maintenant à nos indications financières pour l'exercice 2020. Pour rappel, nous ne fournissons aucune indication prospective sur la base des PCGR. Tous les indicateurs suivants sont donc fournis sur une base ajustée non conforme aux PCGR. Pour commencer, nous prévoyons une croissance du chiffre d’affaires consolidé de l’ordre de 1 à 5% et un quart environ de la croissance, grâce à l’intégration du volume supplémentaire via notre relation Express Scripts.

Bien que nous ne fournissions pas de conseils sur les bénéfices bruts, il convient de noter que la relation est principalement une vente par correspondance et une entreprise de produits de marque de pharmacie spécialisée qui est rentable, mais comme rappel, les affaires sont intrinsèquement une marge inférieure.

Passons maintenant aux dépenses d’exploitation; nous prévoyons une croissance des charges d’exploitation consolidées de l’ordre de 1% à 5%. Conscients de l’importance de la gestion des dépenses, nous veillerons certainement à ce que la croissance des dépenses d’exploitation se situe au bas de cette fourchette. Cependant, quelques facteurs ont une incidence sur la croissance d'une année à l'autre. Premièrement, le niveau de réduction des coûts de la santé enregistré précédemment pour l'exercice 2019 ne devrait pas se reproduire. Deuxièmement, à la suite de l’adoption d’une nouvelle norme de comptabilisation des contrats de location, au cours de l’exercice 2020, certains contrats de location précédemment comptabilisés en tant que contrats de location pour entreprises sur mesure seront comptabilisés en tant que contrats de location simple. Cette modification a un impact négatif sur les charges d’exploitation et a donc un impact positif compensateur sur la ligne d’intérêts débiteurs. Concernant le résultat d'exploitation. Nous prévoyons une croissance du résultat d’exploitation compris entre 1 et 5% avec une croissance attendue de nos deux secteurs d’exploitation. Sur le plan sectoriel, nous attendons les éléments suivants: Dans les services de distribution de produits pharmaceutiques, nous prévoyons une croissance du bénéfice d’exploitation du secteur de l'ordre de 1 à 5%. Ce segment continue de bénéficier de notre leadership dans la distribution spécialisée, nous permet de fournir des services de médecin spécialisés et les relations avec nos clients clés au sein de la distribution pharmaceutique sont toutes en règle. L’adoption de la comptabilisation des contrats de location représente près de 1% du résultat d’exploitation sectoriel défavorable. En ce qui concerne PharMEDium, nous continuerons de progresser de manière appropriée dans nos efforts de restauration. En ce qui concerne les attentes financières, nous continuerons de prévoir une perte pour l'entreprise, mais ne prévoyons pas qu'elle sera un obstacle pour l'exercice 2020 par rapport à l'exercice 2019.

Passons maintenant à l’autre segment, les entreprises [Phonetic] se concentre sur les services de commercialisation mondiale et la santé animale. Ce groupe devrait poursuivre sur sa trajectoire positive au cours de l'exercice 2020 en affichant une croissance du résultat opérationnel de l'ordre de 1%. Cette croissance est soutenue par nos attentes concernant le dynamisme soutenu du World Courier de MWI dans nos activités de conseil. En ce qui concerne Lash, l'entreprise poursuivra sa transition, l'équipe se concentrant sur la migration des programmes de fabrication existants vers la nouvelle plate-forme Fusion au cours de l'exercice 2020.

Même si nous ne prévoyons pas de vent arrière dans l'exercice 2020, nous sommes grandement enrichis par les nouveaux succès obtenus en matière de développement des entreprises lors de l'exercice 2019. Et par le conseil d'administration des programmes nouveaux et existants pour la plate-forme Fusion au cours de la dernière année. Lash et les autres entreprises de ce groupe sont bien positionnés sur leurs marchés respectifs, où des moteurs de croissance organique existent et où les investissements dans l’innovation ont des effets positifs sur la création de valeur à long terme.

Passons maintenant à nos prévisions relatives au taux d’imposition consolidé. Nos prévisions supposent un taux d’imposition ajusté pour l’année entière compris entre 21% et 22%. Le taux d'imposition de l'exercice 2019 a bénéficié d'un élément distinct qui ne se reproduira plus et de notre combinaison de revenus en devises supérieure à celle attendue pour l'exercice 2020. En ce qui concerne le nombre d'actions, rappelons que nous n'incluons pas d'allocation de capital non identifiée dans nos prévisions. Nos prévisions pour l'exercice 2020 supposent que nous avons terminé l'exercice avec une moyenne pondérée du nombre d'actions entre 209 millions et 210 millions.

Passage au bénéfice par action. Nous prévoyons que notre BPA ajusté pour l'exercice 2020 sera compris entre 7,30 et 7,60 dollars, ce qui correspond à une croissance de 3% à 7%. Bien que nous ne fournissions aucune indication trimestrielle, je noterai que la croissance de notre BPA au premier trimestre de l'exercice 2020 se situera probablement dans la partie inférieure de la fourchette de croissance de l'exercice complet.

Passons maintenant aux prévisions de trésorerie. Premièrement, les investissements devraient s’élever à environ 400 millions de dollars. Une grande partie des dépenses est affectée à des projets clés reportés de l'exercice 2019 et aucun projet ne dominera les dépenses de l'exercice 2020. Les projets ont chacun une orientation ou un besoin commercial particulier et appartiennent à des catégories allant des projets normaux à l'activité normale aux projets courants. des investissements visant à soutenir la croissance, à accroître l'efficacité ou à renforcer nos capacités. Par exemple, au cours des dernières années, nous avons enregistré une croissance solide liée à notre offre de centres de distribution nationaux. La demande des fabricants pour notre service de centre de distribution national a atteint le point où nous devons maintenant investir dans l’agrandissement cette année afin d’accroître la capacité afin de faciliter la croissance continue. Ceci est un exemple d'investissement qui soutient la croissance et augmente l'efficacité pour nos partenaires fabricants. Maintenant, pour les flux de trésorerie disponibles, nous prévoyons que notre flux de trésorerie disponible pour l’exercice 2020 sera d’environ 1,5 milliard de dollars. En conclusion, l’expertise d’exécution et les solutions mises en œuvre dans AmerisourceBergen continuent de renforcer et d’améliorer notre proposition de valeur indéniable dans le secteur de la santé. La stratégie de leadership d’AmerisourceBergen sur les marchés en croissance, ainsi que le talent culturel de ses relations avec la clientèle nous permettent de continuer à créer de la valeur à long terme pour les actionnaires et de réaliser notre objectif d’unir notre responsabilité de créer un avenir plus sain.

Merci de votre intérêt pour AmerisourceBergen. Avant de passer à la partie questions-réponses de l'appel d'aujourd'hui, nous comprenons que le problème des opioïdes continue d'être au centre des préoccupations de nombre de nos parties prenantes. Due to the ongoing litigation and work toward a settlement, we are unable to comment deeply on these matters we will seek to answer your questions in earnest. But do you want to remind the group here that we are limited and what we can say at this time. We appreciate your patience. Now I will turn the call over to the operator to start our Q&A. Operator?

Questions and Answers:

Operator

[Operator Instructions] Our first question comes from the line of Robert Jones with Goldman Sachs. Please go ahead .

Robert JonesGoldman Sachs

Great, thanks for taking the questions. Yeah, I guess Jim wanted to go back to some of the comments around the moving pieces as we think about fiscal '19 turning into fiscal '20. Some of the pieces that we considered in '19 like PharMEDium, H.D. Smith, and I think there was some lapping a SG&A benefits adjusting for those. It seems like you're guiding to the core growth in the Pharma Distribution segment consistent with '19, if not ,slightly better considering things like the lease accounting change. Just wanted to make sure we were thinking about moving pieces in fiscal '20 correctly. So other than the lease accounting which you size, is there anything else that you'd have us note as they considerable change year-over-year as far as headwinds and tailwinds outside of the underlying business.?

James ClearyExecutive Vice President and Chief Financial Officer

Yeah. Thanks a lot. Bob. So we feel really good about our guidance in fiscal year 20 and of course the way that we finished fiscal year 2019, you asked about the growth in Pharmaceutical Distribution and moving pieces. Overall, our operating income guidance is low to mid single digit growth and Pharma Distribution is low to mid single-digit percent growth and other is some high single-digit percent growth and some of the moving pieces, you know I mentioned in my prepare on my prepared remarks, vaccine revenues and related gross profit. We had some vaccine sales that came earlier than expected in the fourth quarter of fiscal year at '19 that positively benefited the 4th quarter by about $0.05. I indicated so that moves about $0.05 a share from fiscal year 20 to fiscal year '19 and brings the growth rate how little bit down. I talked about the change in lease accounting standard on build-to-suit properties that creates about a 1% headwind in Pharmaceutical Distribution segment operating income. There will be in half benefit interest expense, but it does create about a 1% headwind in operating income. We talked about the healthcare costs throughout fiscal year '19. They brought over $0.05 of benefit fiscal year 2019 as a tailwind. We don't expect to have the same tailwind in fiscal year 20. And then just one other thing I'll call out kind of comparing revenue growth with the operating income growth. We are expanding sales to Express Scripts as a result of the merger with Cigna, and that represents about one quarter of our revenue growth and that's some business that is inherently lower margin business. So it impacts some revenue growth more than operating income growth. Those are some of the key moving parts in PharMEDium noted with a headwind in fiscal year '19. We don't expect it to be a financial headwind in fiscal year '20.

So those are the moving parts, but overall we feel very good about all the business operations and performance particularly our specialty businesses, which are performing especially well.

Robert JonesGoldman Sachs

That's helpful. And I guess maybe just a follow-up actually related to specialty. Steve, you made a comment about biosimilars. I know it sounded like, it's early days, but I'm just curious if you could maybe expand on that a little bit. What are you in fact seeing within the specialty channel, as it relates to biosimilars and how big of a contributor can this be as we think about, not just fiscal 20, but beyond.

Steven CollisChairman of the Board, President and Chief Executive Officer

Yeah, hi Bob. Thanks. Biosimilars, definitely we began to see the beginning of some traction. The numbers are still small, but of course of particular interest to us given our specialty franchises. Those buyout products as injectable products that are utilized in the physician office setting, and you know and I think it's just a matter of quantity, we're getting more of those, which is great for patient choice, great for affordability, and you know I think what we've always said is remaining very true that these products will be priced appropriately with that we'll be able to afford not only our Distribution Services, but many of the services that companies like Ion and Exenda[Phonetic] offer with field-based training and Lash with patient support. So, we expect that it's definitely one of the most positive next couple of years and a sweet spot for us is when there is you know two to three different products, which gave us as a chance to compete uniquely with our customer base. So, thank you.

Robert JonesGoldman Sachs

Great, thanks.

Operator

Our next question comes from the line of Glen Santangelo with Guggenheim. Please go ahead.

Glen SantangeloGuggenheim Partners — Senior Managing Director

Good morning and thanks for taking the question. Jim, I just want to follow up on one question on the 20 guidance that you gave. I think you suggested in your prepared remarks that EPS growth in 1Q would be at the lower end as compared to the full-year growth rate. I was just kind of curious is that solely related to the vaccine issue that you were just referencing that might have shifted from 1Q to 4Q '19 or is there anything else in there.

James ClearyExecutive Vice President and Chief Financial Officer

Yeah, that's a key driver there, Glenn. Our guidance for the year on EPS of 730 to 760 so that's 3% to 7% growth, and we indicated that we expected 1Q to be at the lower end of that range and kind of the pull forward of the vaccine sales and gross profits, a driver there. And one other thing I'll just remind everyone of with regard to our EPS growth that in our guidance, we don't include any unidentified capital allocation in our guidance.

Glen SantangeloGuggenheim Partners — Senior Managing Director

And that was going to be my follow-up question. I'm kind of curious because when you look at the balance sheet now, you're sitting with net debt of about 800 million. Based on your cash flow guidance for the year, you'll be in a net cash position potentially by the end of the year, but as you just pointed out with your share count guidance, there is no capital deployment in there and I was just kind of curious, is there a specific reason for that or are you saving that cash, I mean obviously there is some outstanding potential litigation exposure or any other changes in the priorities for capital deployment that we should be thinking about.

James ClearyExecutive Vice President and Chief Financial Officer

Yeah, Glenn, I think you called out a number of the key things we feel, really good about the strength of our balance sheet, our free cash flow is $1.9 billion for the year, higher than we had expected. And we have strong free cash flow guidance for fiscal year '20 and yes, we both our guidances we don't have any unidentified capital allocation there in our guidance.

Glen SantangeloGuggenheim Partners — Senior Managing Director

Okay, thank you.

Operator

Our next question comes from the line of Steven Valiquette with Barclays. Please go ahead.

Steven ValiquetteBarclays Investment Bank — Managing Director

Right. Thanks, good morning, Steve and Jim. So, just a question around the free cash flow guidance of 1.5 billion for fiscal 20. I heard the comments that you made that the 1.9 billion in fiscal '19 was higher than expected due to timing of customer and supplier payments. So for me, I just want to confirm, is the 1.5 billion, a normal annualized run rate relative to your net income or is that 1.5 billion lower because was pulled into fiscal '19. Thanks.

James ClearyExecutive Vice President and Chief Financial Officer

Yeah, let me give you a little bit more color around free cash flow, I mean we got really got performance in '19, it was driven by really solid inventory management which you will see when you look at our balance sheet. Part of that is due to the success of the H.D. Smith integration and pulling some inventory out as a result of that integration. Also, if we look at the fiscal year '19, we just got really good timing at the end of the year and given the scale of our business, at the end of the year and we look at physical year '20, we still very good about that as a level of free cash flow. We do have higher [Indecipherable] no single major projects that are called out, but our highest returns are reinvesting back in our business and we have a little bit higher [Indecipherable] in fiscal year '20 than we had in fiscal year '19.

Steven ValiquetteBarclays Investment Bank — Managing Director

Okay. And a quick follow-up on this. I mean obviously obviously cash flows became little more important with the talks around the potential several years of opioid settlement payments, etc. but separate from any payments. I think you guys had a target previously, you were trying to get free cash flow as some percent of net income. I think the 115% of whatever. I forgot what it was. But just question is, are those numbers still valid, you still have a target, and this would be obviously separate from the inclusion of any sort of opioid settlement payments. Thanks.

James ClearyExecutive Vice President and Chief Financial Officer

Yeah. And so on. On free cash flow, it's clearly a strength of our business and so maintaining high levels of free cash flow is something we've done in the past and continue to plan to do in the future so that we can come continue with our capital deployment strategies. We're really only guiding to fiscal year '20 at this point in time and the guidance is 1.5 billion, which we feel provides really good free cash flow to handle our capital deployment priorities.

Unidentified Speaker

Okay. I appreciate the color. Thanks.

Operator

Our next question comes from the line of Lisa Gill with JPMorgan. Please go ahead.

Lisa GillJ. P. Morgan — Managing Director

Thanks very much. Good morning. I just wanted to go back and just make sure I understand around the potential opioid settlement. What's your understanding around the tax deductibility of the potential settlement. And so how do we think about that. We think about this number, how do we think that the actual impact to cash flow number 1, and then 2, what it would mean to potential debt ratings how would they look at this potential settlement as well.

James ClearyExecutive Vice President and Chief Financial Officer

Yeah, so let me talk about and how we handled the recent opioid settlement in Ohio and there what we've done is we've agreed to, of joined $215 million settlement with the two counties involved other distributors also and what we have done this quarter is we've approved $66 million pre-tax $50.9 million after tax that's some 31% of the aggregate settlement and you asked about what assumptions on tax and what I'll do is them, comments on our assumptions on this particular settlement in Ohio is based on our assumption of how the agreement will be finalized and also based on other past settlements with those counties and manufacturers that we buy treated that settlement on an after-tax basis, as an after tax charge. And then, I think you also asked about credit rating and of course an important part of running our business remaining investment grade. That's very important to us which we've been aware of and conscious of throughout this process.

Lisa GillJ. P. Morgan — Managing Director

OK, great. Thank you.

Operator

Our next question comes from the line of Kevin Caliendo with UBS. Please go ahead.

Kevin CaliendoUBS — Executive Director

Good morning, guys, thanks for taking my call. What is your process for actually accruing a liability settlement for opioid, does it have to actually be finalized. Take me through when you actually decide to accrue for these on your balance sheet going forward, when would you actually feel comfortable enough to want to accrue

James ClearyExecutive Vice President and Chief Financial Officer

Yeah. And so, you know, as Steve talked about, we're currently engaged in discussions that include the 4 attorneys general, but announced the potential framework on October 21st, as well as plaintiffs' lawyers representing local governments and other parties regarding the terms of the potential framework and the party's objective is to reach agreement in principle on terms for the potential framework, which could be the foundation for a global resolution, but given the large number of parties involved, the complexity and difficulty of the underlying issues and the resulting uncertainty of achieving a potential global resolution, we continue to litigate and prepare for trial in the cases that have been filed and we intend to continue to vigorously defend ourselves in those cases and so accordingly, we haven't recognized the liability related to the potential framework as of September 30. And the Company will continue to evaluate our accounting position based on the facts and circumstances as they develop.

Steven CollisChairman of the Board, President and Chief Executive Officer

Yeah, I mean, if I could just add that we see the merits of the potential global framework which reflects I think sincerely intense negotiations and significant concessions and commitment from our industry, not only to financial settlement, but also to innovative regulatory solutions and to free product disposal and which we think others could potentially join in. So it's a really good framework we think to settle really unproductive which is a lot of litigation. So I just wanted to add that.

Kevin CaliendoUBS — Executive Director

Thank you.

Operator

Our next question comes from the line of Charles Rhyee with Cowen. Please go ahead.

Charles RhyeeCowen and Company — Managing Director

Yeah, thanks for taking the question guys. Just want to follow up really quickly on that opioids. The fact that you guys are discussing it today, along with your peers over the this earning season since October 21, is it fair to think that you are more optimistic now of reaching sort of a global [Indecipherable] here and can we read into the fact that you guys are at least kind of discuss them more openly versus how you guys kind of discussed maybe in previous quarters that you feel good progress has been made.

Steven CollisChairman of the Board, President and Chief Executive Officer

Yeah, you know, we all continue to litigate. We said all that that the two counties in Ohio, the weekend before the trial was going to start and we think that particularly the settlement that was announced on October 21 is a very good stepping stone and a bridge to what could be a global settlement and we can go to negotiate with those four Attorney Generals I think I just previously characterized that is intense negotiations and with significant concessions from our industry to try to be productive and a reflection of what has been a very serious societal issue and an attempt to allow our business to focus on more productive endeavors as I stated earlier.

Charles RhyeeCowen and Company — Managing Director

All right. So thanks and Jim maybe one for you, capex guidance is here is about $400 million. Obviously you talked about investments to expand capacity. Is this sort of a good run rate we should think about going forward afterwards, or do you think maybe these are sort of one-time projects to kind of expand capacity and and we'll come back to a more normalized rate. Thank you.

James ClearyExecutive Vice President and Chief Financial Officer

Yeah, so as I said before, we always get the best returns by investing in our business, we are expecting 400 million approximately fiscal year '20 up from fiscal year '19. And it's probably a little bit higher because we have so many productive projects going on, doing some system implementations and are really successful specialty businesses. And so I would say it is a little bit higher due to the fact that we just got so many productive projects to invest in, but I expect while we're only during fiscal year 20 guidance, we kind of expect that kind of been the level that we are in fiscal year '19 and 20 to be a normalized level.

Charles RhyeeCowen and Company — Managing Director

Great thank you.

Operator

Our next question comes from the line of George Hill with Deutsche Bank. Please go ahead.

Lee LuederDeutsche Bank — Equity Research Associate

Hi, thanks. This is Lee Lueder on for George. So last quarter you mentioned that the audit inspections of the two open PharMEDium facilities were a key input into an assessment of the future work plant reopened in the Memphis Facility. So now that those two inspections are done, can you give an update on the reopening of Memphis?

Steven CollisChairman of the Board, President and Chief Executive Officer

Yeah, we are happy with the progress that Memphis is making. We were happy that the the two facilities remained open. We are complying with the terms of the consent decree and completing initial period volume station [Phonetic] . We had no meaningful milestones, which we are monitoring very closely and we're going to get important input into the assessment of a work plant which will allow us to reopen our Memphis. As we have updates that our material were[Phonetic] different from that, we'll certainly keep you informed because we know that it is important to our investors and important to our operations.

Jim, anything to add?

James ClearyExecutive Vice President and Chief Financial Officer

Steve, I think that that is really come sales and it was discussed earlier. We don't expect PharMEDium to be financial a headwind in fiscal year '19 compared to fiscal year '20. We will continue to remediate and optimize the operations if we continue to evaluate appropriate next steps.

Lee LuederDeutsche Bank — Equity Research Associate

Thank you.

Unidentified Speaker

And operator, we have time for one more question and then we'll make a closing remark.

Operator

Okay. Then last question will come from the line of Ricky Goldwasser with Morgan Stanley. Please go ahead.

Ricky GoldwasserMorgan Stanley — Managing Director

Yeah, hi, thank you for taking my question. So my question is around the the on-boarding of the Cigna business , but then also if you see any impact from off-boarding [Indecipherable] . So can you just kind of explain the dynamics there. That's first and second goal is do we think about you going to be on the incremental Cigna business, should we think about it a [Indecipherable] and what's the contribution between specialty in routine. But then more importantly, should we just think about incremental volume that's coming in just at a large client type of margin.

Steven CollisChairman of the Board, President and Chief Executive Officer

Yeah, this is kind of a sort of organic development within a hot one of our established customer relationships and it's a benefit. Yeah, we got, we lost of course some of the Genix RX business. This would be a thought, a quarter of the growth that we would experience next year that we budgeted for and typically mail-order business is the lower margin business for us, because the few [Indecipherable] , heavy balance of specialty drugs and, but it's another example of our strong Express Scripts relationship and of course now ultimately our strong Cigna relationships.

Ricky GoldwasserMorgan Stanley — Managing Director

Just a quick question, so overall incremental to EBITDA growth next year from a dollar value.

Steven CollisChairman of the Board, President and Chief Executive Officer

Yes, it is, it is an operating income contributor, but of course slightly [Indecipherable] [Phonetic] big expirations business but very good top-line and of course, our second largest customer by far large measure. So I know that there was some quality difficulties with AT&T, and we apologize for that. In fact, our line was even drop for a minute. So I don't think I've ever had that before, but I hope that that you will join me to be very proud of this fiscal year in this quarter that AmerisourceBergen has produced for our shareholders. Our [Indecipherable] think that strategy and expertise has us well positioned to continue to create long-term shareholder value in pursuit of our purpose. And you know, we just feel that we have to get [Indecipherable] . I'm going to conclude by saying ABC has 2020 vision for how we can execute and grow well in our upcoming fiscal year. Thanks everybody.

Operator

[Operator Closing Remarks].

Duration: 60 minutes

Call participants:

Bennett MurphyHead of Investor Relations

Steven CollisChairman of the Board, President and Chief Executive Officer

James ClearyExecutive Vice President and Chief Financial Officer

Unidentified Speaker

Robert JonesGoldman Sachs

Glen SantangeloGuggenheim Partners — Senior Managing Director

Steven ValiquetteBarclays Investment Bank — Managing Director

Lisa GillJ. P. Morgan — Managing Director

Kevin CaliendoUBS — Executive Director

Charles RhyeeCowen and Company — Managing Director

Lee LuederDeutsche Bank — Equity Research Associate

Ricky GoldwasserMorgan Stanley — Managing Director

More ABC analysis

All earnings call transcripts


AlphaStreet Logo

Bannière 728x90

Assurance Animaux Simulation – AmerisourceBergen Corp (ABC) Transcription de l'appel des résultats du T4 2019
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *