✅ Rapport Stella-Jones pour le troisième trimestre 2019 Bourse de Toronto: SJ – Taux Attractif

By | novembre 7, 2019



















  • Le BAIIA s’est établi à 96,1 M $, en hausse de 22% sur la marge brute et selon la norme IFRS 16. crédit-bail
  • Résultat net et résultat net par action en hausse de 53,7 millions USD et résultat net par action de 0,78 USD
  • Des flux de trésorerie importants provenant des activités d’exploitation ont été utilisés pour réduire la dette de 63,7 millions de dollars et racheter des actions à hauteur de 30,0 millions de dollars.
  • Ventes de 626,6 millions de dollars, en baisse de 3,4 millions de dollars par rapport à 2018, principalement en raison de la baisse des ventes de Logs & Timber

MONTRÉAL, le 7 nov. 2019. (GLOBE NEWSWIRE) – Stella-Jones Inc. (TSX: SJ) ("Stella-Jones" ou "Société") a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers du troisième trimestre, qui s'est terminé le 30 septembre. 2019e

"Nous sommes satisfaits de nos résultats du troisième trimestre, qui ont enregistré une augmentation des ventes de poteaux de service public, de câbles de chemin de fer et de produits industriels en raison de la hausse des prix de vente. Et de la croissance des volumes. Si nous considérons les coûts moins élevés de la réduction du bois, Les ventes du troisième trimestre ont été supérieures à celles de l’année précédente, les coûts du bois scié ayant diminué de 20,2 millions de dollars, ce qui a eu une incidence sur les ventes de grumes et de bois sciés. augmentation de la rentabilité grâce à l’amélioration des prix de vente, à la réduction des coûts du bois d’œuvre, à une meilleure composition des ventes et à une efficacité opérationnelle améliorée ", a déclaré Éric Vachon, Stella-Jon et PDG.

"Solide cash-flow au cours du trimestre, principalement pour réduire notre dette de 63,7 millions $ et pour racheter des actions ordinaires de 30,0 millions $. Comme prévu, à l'exclusion des grumes et du bois d'oeuvre, "Les ventes et les marges bénéficiaires de l'exercice 2010 par rapport à l'année précédente. Pour l'exercice 2020, nous prévoyons une croissance continue des ventes et de la rentabilité globales de nos trois principales catégories de produits", a conclu M. Vachon.

Faits saillants financiers
(en millions de dollars canadiens sauf par action et avec les informations de couverture)
T3-19 T3-18 (2) Neuf premiers
2019 mois
Neuf premiers
Mois de 2018 (2)
vente 626,6 630,0 1 729,2 1,691,1
BAIIA (1) 96,1 78,5 254,1 202,6
Taux EBITDA (%) (1) 15,3% 12,5% 14,7% 12,0%
Résultat d'exploitation (1) 78,6 67,9 200,9 174,5
Résultat net de la période 53,7 45,8 135,4 117,0
Par action – de base et dilué ($) 0,78 0,66 1,96 1,69
Stock moyen pondéré (base, en milliers) 68901 69 357 69 057 69 350
(1) Il s’agit d’un actif financier non conforme aux IFRS qui n’a pas d’état IFRS standard. Il est donc peu probable que cette mesure soit comparable à des mesures similaires présentées par d'autres émetteurs.
(2) Les résultats de l'exercice 2018 n'ont pas été retraités conformément à IFRS 16.

RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE
1st En janvier 2019, la Société a adopté rétrospectivement IFRS 16, Contrats de location, mais n'a pas retraité les informations à fournir correspondantes pour l'exercice 2018, comme le permettent les dispositions transitoires spécifiques de la norme. Pour la période de trois mois close le 30 septembre 2019, 8,4 millions de dollars ont été remplacés par des actifs de licences d'exploitation et 1,1 million de dollars de charges financières au lieu des frais de location dans l'état du résultat net consolidé. Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2019, l'introduction de l'IFRS 16 entraînera une réduction de valeur de 24,3 millions de dollars des actifs des licences d'exploitation et de 3,1 millions de dollars des coûts de financement. dollars. Pour plus d'informations, voir le rapport de gestion trimestriel de la société, "L'effet des nouvelles normes comptables et interprétations".

Les ventes ont atteint 626,6 millions de dollars, en baisse de 3,4 millions de dollars par rapport à 630,0 millions de dollars pour la même période l'an dernier. La conversion de devises a eu un impact positif de 2,8 millions de dollars. En excluant ce facteur, les ventes ont diminué d’environ 6,2 millions de dollars, ou 1,0%, principalement en raison de la catégorie du bois d’œuvre et du bois d’œuvre, comme suit.

  • Poteaux industriels (33,7% des ventes au troisième trimestre) Les ventes ont atteint 211,5 millions de dollars, soit une hausse de 5,4% par rapport aux 200,6 millions de dollars de l'an dernier. La conversion de devises a eu un impact positif de 1,3 million de dollars. En excluant l’effet de change, les ventes de poteaux électriques ont augmenté d’environ 9,6 millions de dollars, ou 4,8%, principalement en raison de la hausse des prix de vente et de la vigueur de la demande générée par les programmes d’échange.
  • Traverses de chemin de fer (30,4% des ventes au troisième trimestre) Les ventes se sont chiffrées à 190,7 millions de dollars, en hausse de 1,6% par rapport aux 187,7 millions de dollars de l'an dernier. L'effet de change a eu un effet positif de 0,7 million de dollars. En excluant l'effet de change, les ventes de chaussures de chemin de fer ont augmenté d'environ 2,3 millions de dollars, ou 1,2%. Ce changement est dû à la hausse des prix de vente, partiellement compensée par des cycles de transformation plus longs. Bien que la demande de semelles ferroviaires continue d'être forte, la réduction de l'offre de liaisons ferroviaires non traitées sur le marché oblige la Société à ne pas assécher les liaisons ferroviaires sur le rail. air libre, ce qui prolonge les cycles de traitement. En outre, la société a produit un produit fini pour quelques clients qui ont expédié leurs produits en quelques mois. En conséquence, certaines prévisions du troisième trimestre ont été reportées aux trimestres suivants.
  • Bois d'oeuvre vendu au détail (25,2% des ventes au troisième trimestre) Les ventes ont totalisé 158,2 M $, en baisse de 1,4% par rapport à 160,5 M $ un an plus tôt. L'effet de conversion des devises a eu un impact positif de 0,5 million de dollars. En excluant l'effet de change, les ventes au détail de sciages ont diminué d'environ 2,8 millions de dollars, ou 1,7%. Cette différence est principalement due à la réduction des coûts de coupe du bois par rapport à la même période de l’année dernière, partiellement compensée par des volumes plus élevés.
  • Produits industriels (6,0% des ventes au troisième trimestre) Les revenus se sont élevés à 37,6 millions de dollars, en hausse par rapport à 32,4 millions de dollars l’an dernier. L'effet de change a eu un effet positif de 0,3 million de dollars. En excluant l'effet du taux de change, les ventes ont augmenté de 4,9 millions de dollars, ou 15,1%, principalement en raison de la hausse des ventes de produits de chemin de fer et de pieux de fondation.
  • Grumes et bois d'oeuvre (4,6% des ventes au troisième trimestre) Les ventes se sont élevées à 28,6 millions de dollars, en hausse par rapport à 48,8 millions de dollars un an plus tôt. En excluant l’effet de change, les ventes de cette catégorie de produits ont diminué de 20,2 millions de dollars. Cette évolution est imputable à la baisse des prix de vente, qui résulte de la baisse des coûts du bois sur le marché, de la diminution des volumes de transactions de bois d'œuvre et de la baisse des ventes de grumes. Calendrier des activités de récolte.

Le bénéfice d'exploitation s'est établi à 78,6 millions de dollars, ou 12,6% du chiffre d'affaires, comparativement à 67,9 millions de dollars, ou 10,8% au troisième trimestre de l'exercice précédent. . L’augmentation par rapport à l’année précédente est due à l’amélioration des prix de vente et à l’amélioration de l’efficacité opérationnelle. En outre, la réduction des coûts de coupe du bois, répercutée rapidement sur les clients en réduisant le prix de vente, a contribué à réduire les coûts de vente, mais a augmenté les marges bénéficiaires exprimées en pourcentage des ventes. Ces facteurs ont été partiellement compensés par l’augmentation du nombre d’entreprises de services publics, les coûts de production plus élevés des traverses de chemin de fer en raison de cycles de traitement plus longs et la conversion monétaire. Le bénéfice net s'est établi à 53,7 millions de dollars, ou 0,78 $ par action diluée, comparativement à un bénéfice net de 45,8 millions de dollars, ou 0,66 $ par action diluée, un an plus tôt.

RÉSULTATS DES PREMIERS MOIS
Les ventes se sont élevées à 1,73 milliard de dollars, contre 1,69 milliard de dollars pour la même période de l’exercice précédent. Les acquisitions ont représenté des ventes de 11,5 M $, tandis que la fluctuation du taux de change a eu un impact positif de 39,3 M $. En excluant ces facteurs, les ventes ont diminué d’environ 12,8 millions de dollars, ou 0,8%.

Le bénéfice d'exploitation a atteint 200,9 millions de dollars, soit 11,6% du chiffre d'affaires, comparativement à 174,5 millions de dollars un an auparavant, soit 10,3% du chiffre d'affaires. Le bénéfice net s'est établi à 135,4 M $, ou 1,96 $ par action diluée, comparativement à un bénéfice net de 117,0 M $, ou 1,69 $ par action diluée, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

ACHAT
1st En avril 2019, la société a finalisé l'acquisition de la quasi-totalité des actifs de Shelburne Wood Protection Ltd. (SWP), établie à Shelburne, en Ontario. L’usine SWP est spécialisée dans la manutention du bois d’œuvre. Le coût total de l'acquisition s'est élevé à environ 9,2 millions de dollars, dont 8,5 millions de dollars ont été financés par les lignes de crédit syndiquées de la société, auxquels s'ajoutent 0,7 million de dollars. le solde du prix d'achat était de millions de dollars. Le solde du prix d’achat ne porte pas intérêt, est versé au vendeur en deux versements égaux aux premier et deuxième anniversaires de la transaction et est comptabilisé à la juste valeur en utilisant trois taux d’intérêt effectifs de 31%. L’acquisition de SWP a été comptabilisée comme une acquisition d’un groupe d’actifs.

CESSION D'UN NOUVEAU DIRECTEUR
Le 12 septembre 2019, la société a annoncé le 11 octobre 2018 la nomination d'Éric Vachon au poste de président et chef de la direction. Le même jour, M. Vachon a rejoint le conseil d'administration. gestion de la société. La Société a amorcé le processus de dotation du poste de chef des finances.

Situation financière
Au 30 septembre 2019, la dette à long terme de la Société, y compris la tranche à court terme, s'élevait à 562,8 M $, comparativement à 513,5 M $ au 31 décembre 2018. Cette augmentation compense principalement l’impact de la conversion en monnaie locale sur la dette à long terme libellée en dollars américains en raison des besoins en fonds de roulement, de l’augmentation des coûts en capital et du financement de l’acquisition de SWP.

Dividende trimestriel
Le 6 novembre 2019, le conseil d'administration a annoncé un dividende trimestriel de 0,14 USD par action ordinaire, à verser aux actionnaires inscrits le 2 décembre 2019. dividende acceptable.

Offre publique de rachat dans le cours normal des activités
Au cours du trimestre clos le 30 septembre 2019, la société a acheté 766 071 actions ordinaires pour un montant de 30,0 millions de dollars sur la base de son offre publique de rachat d'actions ordinaires. Offre d'actions ordinaires Depuis le début du 20 décembre 2018, la Société a racheté 1 017 881 actions ordinaires pour un montant de 39,8 millions de dollars.

PERSPECTIVES
D'ici 2019, à l'exception des ventes de grumes et de bois d'œuvre, la direction de la société s'attend à une croissance annuelle des ventes comparable à celle de la même période de l'année précédente, à condition que les devises restent stables. Cette augmentation est imputable à la hausse des prix de vente des catégories de câbles de chemin de fer et de poteaux de services publics ainsi qu'à la disponibilité accrue sur le marché des poteaux des services publics. utilitaires. Sur une base consolidée, la direction s'attend à une amélioration des marges bénéficiaires par rapport à l'exercice 2018. L'augmentation des marges bénéficiaires est principalement due à la hausse des prix de vente des liaisons ferroviaires, qui s'accompagne d'une amélioration de la composition des ventes et de la demande de poteaux de services publics. Il est également important de noter que l'adoption de la norme IFRS 16 aura un impact positif sur le BAIIA en 2019. Pour plus d'informations sur chaque catégorie de produit, veuillez consulter le rapport de gestion et l'analyse de cette année. trimestre.

Pour l'exercice 2020, sur la base des conditions de marché actuelles et de la stabilité des devises, la direction s'attend à ce que la croissance annuelle totale de Stella-Jones soit supérieure à celle de la même période de l'année précédente. les prix de vente et l’augmentation de la disponibilité du marché de la société dans les poteaux de services publics, les traverses de rail et le bois d’œuvre à usage résidentiel En conséquence, les marges d'exploitation en dollars absolus devraient s'améliorer par rapport à 2019. Les marges d'exploitation, exprimées en pourcentage des ventes, devraient également augmenter, principalement en raison de la hausse des prix de vente et des bénéfices. la productivité.

La Société a l'intention de poursuivre sa stratégie d'optimisation de ses opérations et continuera à rechercher des acquisitions qui renforceront sa présence sur ses marchés principaux tout en restant prudente à l'avenir. répartition du capital.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE
Stella-Jones tiendra une téléconférence pour discuter des résultats le 7 novembre 2019 à 10h00, heure de l'Est. Les parties intéressées peuvent se joindre à l'appel en composant le 1-647-788-4922 (pour les participants de Toronto ou de l'étranger) ou le 1-877-223-4471 (au nord de tous les autres participants). Si vous ne pouvez pas y assister, vous pouvez accéder à la téléconférence au 1-800-585-8367 et composer le 1559479 sur le clavier du téléphone. L'inscription est possible le jeudi 7 novembre 2019 à 13h00, heure de l'Est, le 14 novembre 2019 à 11h59.

MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX IFRS
L’EBITDA (résultat opérationnel avant amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles), le résultat opérationnel et les différences opérationnelles sont des mesures financières pour lesquelles aucun rapport standard n’est exigé par les IFRS. Il est donc peu probable que cette mesure soit comparable à des mesures similaires présentées par d'autres émetteurs. Toutefois, la direction est d’avis que ces mesures non conformes aux IFRS constituent une information utile pour les investisseurs avertis en ce qui concerne la situation financière et les résultats d’exploitation de la Société, car elles fournissent des indicateurs supplémentaires du rendement de la Société. Veuillez vous reporter à la section Mesures financières non conformes aux IFRS du rapport de gestion.

À PROPOS DE STELLA-JONES
Stella-Jones Inc. (TSX: SJ) est un chef de file de la fabrication et de la distribution de produits en bois traité sous pression. La société fournit des traverses et des poutres de chemin de fer aux opérateurs ferroviaires nord-américains, ainsi que des poteaux routiers aux entreprises de services publics et aux opérateurs de télécommunications sur tout le continent. Stella-Jones fabrique également du bois et des accessoires pour la vente au détail, qu'elle vend à des détaillants pour des applications extérieures, ainsi que des produits industriels pour la construction et les applications marines. Les actions ordinaires de la société sont inscrites à la Bourse de Toronto.

Le communiqué de presse peut contenir des informations et des déclarations prospectives autres que des informations historiques sur les performances futures de la Société. Ces déclarations sont basées sur des hypothèses et des incertitudes, ainsi que sur le meilleur jugement de la direction quant aux événements futurs. Les facteurs contribuant à l’écart entre les résultats incluent, sans toutefois s’y limiter, les fluctuations des résultats trimestriels, l’évolution de la demande pour les produits et services de la Société, l’incidence de la concurrence des prix, les achats d’actions de la Société et les tendances générales du marché ou de la conjoncture économique. En conséquence, le lecteur est informé qu'il peut exister une différence entre les résultats réels et les résultats attendus.

Avis aux lecteurs : Les états financiers consolidés intermédiaires non audités du troisième trimestre clos le 30 septembre 2019 sont disponibles sur le site Web de Stella-Jones: www.stella-jones.com

Bannière 728x90
✅ Rapport Stella-Jones pour le troisième trimestre 2019 Bourse de Toronto: SJ – Taux Attractif
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *