Mutuelle Animaux Explications – À partir de la campagne agricole 2019-2020

By | octobre 8, 2019



















La campagne agricole 2019-2020 a été lancée mardi à Sidi Kacem à l'initiative du ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, de l'Eau et des Forêts de la région de Rabat-Salé-Kénitra à Sidi Kacem.

Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture, a présidé le gouverneur de la province de Sidi Kacem, président de l'Association de la Chambre de l'agriculture, Lahbib Bentaleb et le président de la Confédération lors de la cérémonie de lancement de la campagne. Mohamed Ammouri, ministre de l'Agriculture et du Développement rural (COMADER), a déclaré dans un communiqué publié par le ministère.

À cette occasion, M. Akhannouch s'est concentré sur les principaux résultats de la campagne agricole précédente et sur les mesures prises pour assurer le succès de la campagne agricole 2019-2020.

À cette fin, le ministère prendra une série de mesures et d'incitations en faveur d'un développement agricole productif et à haute valeur ajoutée, en ligne avec les efforts de développement sectoriel du Plan Maroc Vert, afin de garantir le succès de la campagne agricole en cours et d'encourager la dynamique positive.

Dans le cas des semences, le ministère propose 2,2 millions de quintaux à des prix de semences sélectionnés à des prix promotionnels, atteignant 175 dh / quint pour le blé tendre, 195 dh / quint pour le blé dur et 345 dh / quintal pour l'orge.

La capacité de stockage sera renforcée grâce à l'exploitation du nouveau centre de stockage de Berkane et à la location d'entrepôts privés. Le canal de commercialisation est également renforcé par des contrats passés avec des distributeurs privés pour augmenter le nombre de points de vente de 350 à 500.

En ce qui concerne les engrais, le marché sera approvisionné à 680 000 tonnes, au même prix que la campagne précédente. Pour l'utilisation rationnelle et appropriée des engrais, les cartes de fertilité du sol produit (8,7 millions d'hectares) seront utilisées avec la confirmation du Conseil de l'agriculture.

Les taux de remplissage des barrages agricoles sont de 45%, contre 57% pour la même période de l’année dernière. En raison des pénuries d'eau, le ministère a souligné la nécessité de rationaliser l'approvisionnement en eau dans les zones irriguées et des plans visant à attirer davantage l'attention des agriculteurs. À cet égard, et parmi d’autres mesures liées à l’irrigation, il est prévu d’irriguer 487 000 hectares, dont 23% de céréales, sur de vastes superficies et les travaux du programme national de vulgarisation se poursuivent. irrigation de 85 000 hectares au niveau des barrages construits ou prévus.

Il s’agit également de poursuivre la mise en œuvre du Programme national de gestion des eaux d’irrigation (PNEEI) sur un système d’irrigation goutte à goutte pour les machines agricoles, de 50 000 hectares supplémentaires, de 635 000 hectares de terres cultivées et de moderniser le réseau d’irrigation pour en faire une irrigation locale de 120 000 hectares. En outre, le Fonds de développement agricole (FDA) prévoit un renforcement des aides d'État, notamment l'achat d'équipements agricoles et la promotion des investissements dans le secteur, l'installation de systèmes d'économie d'eau, l'intensification de la production, l'installation et la valorisation des unités et la promotion des exportations. Les subventions prévues pour 2020 sont proches de 3,91 milliards de dirhams (soit + 1% par rapport à 2019) pour un investissement total de 8 milliards de dirh.

En matière d’assurance agricole, de nouvelles dispositions sont introduites pour la déclaration des sinistres et de nouveaux produits sont développés pour les plantations.

En termes de financement, le groupe marocain Crédit Agricole (GCAM) a pris les mesures financières et réglementaires nécessaires pour répondre aux demandes de financement de la campagne agricole dans les meilleures conditions, comme lors des campagnes précédentes.

En ce qui concerne le développement des secteurs productifs, la mise en œuvre de 19 contrats de programme entre le gouvernement et les professionnels, la signature d'un contrat de programme avec des professionnels du secteur des fruits rouges et la loi sur la coopération agricole. La poursuite de la mise en œuvre des dispositions du contrat agroalimentaire sera également à l'ordre du jour.

Un certain nombre de mesures sont prévues pour l’étiquetage et la valorisation des produits biologiques, notamment l’élaboration de textes d’application relatifs aux labels d’origine et de qualité différenciables (SDOQ), l’accompagnement des agriculteurs, la formation et la sensibilisation. Il s’agit également de poursuivre la mise en œuvre de divers programmes, le cas de l’agropole, du conseil agricole, de la formation et de la recherche agricoles.

La protection phytosanitaire et zoosanitaire est maintenue à tous les niveaux de la chaîne de production et des opérations de surveillance par les agriculteurs sont effectuées.

Sur le point de lancer une campagne agricole, le ministre a ensuite lancé un programme de plantation pour 2019-2020, prévu pour une superficie de 2 150 hectares, qui se concentrera sur la conversion de céréales en oliviers dans le II. Sous le pilier, 30 millions de dirhams répartis dans 800 districts de 12 zones rurales.

À cette occasion, le ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, de l'Eau et des Forêts a également visité le centre SONACOS de Sidi Kacem, doté d'un nouveau processus industriel de gestion des semences au niveau central, notamment par l'optimisation des opérations de réception, d'emballage, de stockage et de distribution.

(MAP-val)

Bannière 728x90
Mutuelle Animaux Explications – À partir de la campagne agricole 2019-2020
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *