Mutuelle Animal Avril 2019 – La Fondation SPACQ à l'ère de la souffrance numérique

By | septembre 16, 2019



















Il y a un éléphant dans la pièce. Ou plutôt, à la Tour de la Banque Nationale, les prix annuels de la Fondation SPACQ (Association professionnelle des écrivains et compositeurs du Québec) ont lieu lundi soir. Éléphant riche sous respirateur artificiel. Encore un éléphant. Qui verrouille. Fort. Un éléphant qui, faute de confirmation, ne peut plus transporter les auteurs et compositeurs québécois.

Pour être honnête, l'éléphant ne s'est pas invité. Nous avons entendu le coup dimanche soir avec les mots de Nelson Minville. Cela sonnait sur Facebook. Et les écrivains et les compositeurs en ont entendu parler. Comment auraient-ils pu ne pas entendre une plainte de longue date d'un animal souffrant transmis par Nelson Minville? Lisez votre voix à haute voix, ça ira mieux. C'était intitulé "La musique à l'ère numérique".

Le grand préambule

Et cela fonctionne comme suit. "Aujourd'hui, le 15 septembre est un jour de paie, les auteurs et les compositeurs reçoivent des redevances trimestrielles sur les droits de reproduction mécanique [droits de reproduction]. J'ai compilé les quinze titres les plus écoutés pour Spotify pendant trois mois (en tant que rédacteur publicitaire ou co-auteur) […]) … Je reçois 465 687 parties pour 32,81 $. Comparé à 6874 ventes physiques [CD] signaler comme auteur-compositeur, 131 $ (richesse versus numérique), mais presque plus de disques. Pour ajouter des incohérences, il n’est pas rare de demander si nous pouvons utiliser une chanson gratuitement (émissions de télévision, événements, etc.). Cette application provient généralement de quelqu'un qui a un salaire fixe, des congés payés, des droits au chômage, une assurance dentaire, etc., et qui pense que votre demande vous rendra heureux! Bon dimanche amis (i) !!! "

J'ai compilé les quinze titres les plus écoutés pour Spotify pendant trois mois (en tant que rédacteur publicitaire ou co-auteur) […]) Je reçois 465 687 parties pour 32,81 $.

Il se trouve que Nelson Minville remet l’un des prix du soir de la SPACQ: une bourse de 10 000 $. Un contraste notable avec les chiffres mentionnés dans son mot. Contraste? Oui, une disproportion terrible, attribuer onze, 10 000 $ et huit bourses de 5 000 $ à quelque chose d'inéquitable et de vital. Ces contrôles, signés par Fiera Capital, l’Association de l’industrie, Bell Média et d’autres sociétés, ont leur place dans le portrait financier de la vie d’un artiste, mais lorsque les créateurs regrettent un peu plus, ce n’est pas correct.

Les prix alors?

"Je suis heureuse pour l'argent", a déclaré Lydia Kuvinski pour avoir remporté le prix Dedee-Fortin, d'une valeur de 5 000 $. "Ce serait extrêmement bien de trouver un plan de survie à court terme …", dit-il aux plus chanceux. Pour Lydia, Sara Dufour, Matiu, Marc-Antoine Beaudoin, le baron Frédérick, Alexandra Stréliski, le chèque reçu lundi soir change tellement qu'il ressemble à un jackpot de loterie. . "J'espère que le gouvernement fédéral prendra les bonnes décisions et forcera GAFA à payer sa part", a déclaré Frédérick. "Je ne m'attendais pas à obtenir un prix d'Hydro-Québec, ce qui me permet de payer 600 $ [de compte] douleur ", a ajouté Alexandra.

Je ne m'attendais pas à obtenir un prix d'Hydro-Québec, cela me permettra de payer mes 600 $ [de compte] exceptionnel

Oui, les salutations, les honneurs et les bourses sont pour plus qu'un artiste bien mérité, et ce n'est pas un problème, et la liste des lauréats – comprenant Paul Daraîche, Lucien Francoeur, Marjo, Simon Leclerc, Dan Bigras, Kevin Parent, Corneille – est assez impressionnante. à notre répertoire, au même bureau central, au même moment! Mais il semble étonnant qu’entre 2019, débutants et débutants, ils apprennent à connaître et à vivre leur chanson artistique. L'histoire du Québec sans Stéphane Venne, Lucien Francoeur et Marjo? Inimaginable? "C'est une triste réalité", déclare Nelson Minville. Cela n'empêche pas les créateurs d'écrire d'autres chansons. "Temps partiel …"

Liste des lauréats du SPACQ Award:

Bannière 728x90

Mutuelle Animal Avril 2019 – La Fondation SPACQ à l'ère de la souffrance numérique
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *