Mutuelle Animalière Conditions – Manent-Montane. Veaux couverts de vautours dans le Gers: "Au bout d'une heure, il n'y avait plus que des os"

By | septembre 11, 2019



















plus

Six jours après la découverte de centaines de vols par trois veaux nouveau-nés, l'émotion continue de vivre dans le Gers, Montané-Manent. Le voisin Pagotto Remi, qui a donné l'alarme, est toujours secoué par la scène.

"Nous devons voir pour y croire." C’est ce qu’explique Rémi Pagotto, un résident de Manent-Montané Gers, situé entre Haute-Garonne et Hautes-Pyrénées. Il a vécu. Hier vendredi, alors qu'il dînait dans sa cuisine, ce monsieur au visage sympathique et à l'accent bien défini a vu le premier vautour à la fenêtre. "J'ai rapidement quitté ma maison, gravi l'allée et eu des centaines de vautours dans la région de mon voisin", raconte l'amante d'un chasseur à la retraite. Depuis le jour, "je ne peux plus arrêter de faire un film."

Malheureusement, il n'avait que son téléphone pour prendre des photos de ce qu'il avait vu ("Je voulais un appareil photo"). Selon ses propres aveux, il n'a pas été "choqué" par la scène, mais simplement choqué. Personne dans le Gers n'a vu un tel spectacle. "Je suis né ici alors je peux dire que c'est le premier", sourit-il. Après le lancement, Pagotto Rémi ne s’arrête pas, détaillant la taille de ces trois veaux fraîchement nés. "En moins d'une heure, il ne restait que des os", se souvient-il. Quelqu'un qui met en garde la gendarmerie et tente d'arrêter son voisin, le propriétaire des animaux.

La ferme de ses grands-parents est située juste en face de la maison aux volets pourpres de la maison de Pagotto Remi. Nous voyons un tracteur rouge abandonné et des vaches à la peau claire dans la zone où la scène a eu lieu. Quand Thierry Antan est averti que trois de ses veaux ont été mangés par des vautours, il pense que c'est "une inondation". Uniquement si l'agent de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) confirme les informations qu'il a fournies. "Je veux surtout que les éleveurs reconnaissent ce risque", explique le fermier, dont le principal propriétaire de la classe voisine, Sariac-Magnonac, dans les Hautes-Pyrénées, se trouve à six kilomètres de Manent-Montane. Vous savez que trois de vos veaux sont une perte sèche que l’assurance ne rembourse pas. Après que la colère soit partie, il est temps de poser des questions.

"Rien d'anormal, même si rare"

Pourquoi ces vautours sont-ils venus déjeuner pour Thierry Antan, éleveur dans le Gers depuis plus de 25 ans? Avant tout, il n'est "pas juste de parler d'attaques de vautours", déclare Stéphane Duchateau, coordinateur du Plan d'action national "Vautour fauve et activités d'élevage 2017-2026" dans les Pyrénées. En fait, "selon sa morphologie et son comportement, le vautour fauve est un rapace nécrophago, pas un prédateur". Par la suite, la population de vautours fauves présente dans les Pyrénées a considérablement augmenté ces dernières années. "Ils veulent donc manger ailleurs. Ils sont souvent attirés par le sang", explique l'expert. Les vautours «nourrissent essentiellement des animaux malades, sont blessés ou sont dans un état très difficile». Didier Soulié, responsable du département du Gers à l'ONCFS, a déclaré: "Ce qui s'est passé n'est pas inhabituel; rien d'étonnant, mais rare."

Néanmoins, Rémi Pagotto rappellera un peu son père, qui n'avait jamais entendu parler de gants au Gers depuis sa naissance, il y a 75 ans.


41 plaintes en 2018

L'année dernière, il a traité 41 plaintes concernant des vautours et des animaux à l'ONCFS et dans le parc national des Pyrénées. Sur les 41 plaintes, 25 ont été observées dans des exploitations à la suite de "l'intervention" de vautours, sept dans les Hautes-Pyrénées, une en Haute-Garonne, deux en Ariège et une dans l'Aude. Les Pyrénées-Atlantiques enregistrent le plus grand nombre de plaintes: il y en avait 30 l'année dernière. Ces résultats comprenaient 29 bovins, 19 ovins et quatre chevaux ou poulains. Dans certains cas, il est impossible de savoir si un animal digéré est en train de mourir ou est décédé.

Bannière 728x90
Mutuelle Animalière Conditions – Manent-Montane. Veaux couverts de vautours dans le Gers: "Au bout d'une heure, il n'y avait plus que des os"
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *