ℹ Les marchés boursiers européens avancent prudemment avant la réunion de la BCE – Comparatif de Taux

By | septembre 10, 2019



















COUPLE (AWP / AFP) – Les marchés boursiers européens ont fait preuve de prudence mardi, deux jours avant la réunion de la Banque centrale européenne, dans l'attente de mesures visant à stimuler l'économie de la zone euro.

"Nous avons un marché en train de se développer dans un ordre légèrement dispersé par rapport à l'Europe, ce qui est encore assez bon, mais les États-Unis sont dans une mauvaise position." a déclaré Alexandre Baradez de l'AFP, analyste chez IG France.

"Le marché est une attente, mais l'aversion pour le risque réel n'est globalement pas positive", a ajouté la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi.

Les investisseurs s’attendent à ce que l’institution de Francfort annonce un programme de rachat de dette, une réduction des taux d’intérêt et des mesures visant à atténuer les effets néfastes des taux débiteurs négatifs sur les banques les plus faibles.

Du côté des indicateurs, la production industrielle s’est accélérée en France tout en continuant de pénétrer en Italie.

Le front du Brexit a entamé une suspension parlementaire décidée par Boris Johnson, mais il reste un flou entre la probabilité d'élections anticipées et une sortie non impliquée, qui reste non résolue. Les dernières données macroéconomiques du Royaume-Uni restent meilleures que prévu.

Ainsi, à la fin du mois de juillet, le taux de chômage au Royaume-Uni est tombé à son plus bas niveau depuis 1974, tandis que la croissance du revenu en un an était la plus élevée depuis 2008.

Les marchés américains ont été moroses. Aux alentours de 16h30 GMT, la moyenne industrielle de Dow Jones était en baisse de 0,10%, celle du large indice S & P 500 en baisse de 0,23% et celle du Nasdaq en baisse de 0,74%.

L'Eurostoxx 50 a réalisé de très légers progrès (+ 0,11%) à 3 180,66 points.

Sur la page des valeurs

– BANQUES EMUSASTIQUES –

Les spéculations jeudi continueront à soutenir les banques lors de la réunion de la BCE. Le Crédit Agricole, BNP Paribas et la Société Générale ont ainsi poursuivi leur progression, passant de 2,23% à 11,26 euros, de 1,92% à 44,55 euros et de 1,61% à 25,55 euros. En Allemagne, Deutsche Bank a poursuivi son ascension (+ 1,66% à 7,45 EUR). Au Royaume-Uni, RBS a augmenté de 2,57% à 197,75 pence.

– EDF DEVISSE –

L'électricien a beaucoup souffert (de -6,77% à 10,12 €) en raison d'un éventuel défaut de fabrication des composants du réacteur nucléaire, qui avait été présenté par sa filiale Framatome.

– AUTOMOBIL RAYONNE à FRANCFORT –

La réunion de l’autoroute de Francfort était fermée en vert. Au centre de presse allemand, le PDG du groupe Renault (de + 0,58% à 56,78 €) a estimé que tout ce qui pourrait renforcer la crédibilité de la direction de Nissan aiderait la fédération. Les marques allemandes ne font pas exception (+ 3,54% pour Continental, 125,94 EUR, + + 0,86% pour Daimler, 46,85 EUR).

Des traces en un instant

Paris – CAC 40: + 0,08% – 5 593,19 points

Francfort – Dax: + 0,35% – 12 268,71 points

Londres – FTSE 100: +0,44% – 7 267,95 points

Milan – FTSE MIB: -0,55% – 21.869.01 points

Madrid – IBEX 35: +0,23% – 9,010,60 points

Lisbonne – PSI 20: +0,58% – 4 995,01 points

Bourse suisse – SMI: -0,39% – 10 020,48 points

Amsterdam – AEX: + 0.06% – 568.49 points

Bruxelles – BEL 20: +0,44% – 3 663,66 points

Bur-cd / JRA / nas

Bannière 728x90
ℹ Les marchés boursiers européens avancent prudemment avant la réunion de la BCE – Comparatif de Taux
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *