Mutuelle Animal Le Guide en 5 étapes – En 2019, le gouvernement autorisera une soixantaine de réservoirs

By | août 29, 2019



















Ministre de l'agriculture, Didier Guillaume, le 25 juillet 2019 à Prague. – Simanek / AP / SIPA vit

Le gouvernement autorise la création d'un "soixante" réservoir d'eau dans la région en 2019 afin de mieux gérer l'irrigation des terres agricoles, de plus en plus touchées par la sécheresse. a déclaré le ministre de l'Agriculture jeudi
Didier Guillaume.

"Cela fait six mois que vous n'avez pas regardé la pluie tomber du ciel, et nous cherchons les six prochains mois de l'année", a défendu Didier Guillaume lors de la série télévisée CNews jeudi matin. "Il s'agit de capter l'eau de pluie, de la retenir sur des réservoirs" à flanc de colline "… pour la récupérer dans le sol en cas de sécheresse." il a expliqué.

Un appel au pragmatisme des écologistes

Alors que ces associations sont régulièrement contestées devant les juridictions administratives par des associations de défense de l'environnement, le ministre a rappelé que le ministère de la Transformation écologique et solidaire avait "obtenu" la reconstruction de réservoirs d'eau par un ordre choisi par le Premier ministre.

Treize projets de «bassins» dans les Deux-Sèvres, deux de Charente-Maritime et un d'activistes écologistes de Vienne, concernent principalement le système de pompage des eaux souterraines et le maintien d'une agriculture intensive. .

Les rétentions se feront dans "des projets spatiaux discutés avec des environnementalistes", a déclaré Didier Guillaume, appelant à la résilience du "pragmatisme" en agriculture, qui est "flexible et peut aller plus loin". Selon Didier Guillaume, les agriculteurs "consomment aujourd'hui 30% moins d'eau qu'il y a 10 ou 15 ans" et ont encore plus de chances de participer à la "transition agro-écologique".

200 millions d'euros pour les accidents agricoles

"Si on veut continuer l'agriculture française sans vouloir l'importer [des produits agricoles] Nous ne voulons pas que l'agriculture française soit flexible ", a-t-il déclaré. En 2018," plus de 200 millions d'euros "ont été versés aux agriculteurs pour leurs désastres agricoles." Cette année sera certainement la même, sinon plus ", a déclaré le ministre. "La sécheresse de cette année est plus forte que celle de l'année dernière."

Mais il a dit "cela ne peut pas suffire". Un groupe de travail a été mis en place et ses conclusions doivent être publiées "à la fin de l'année ou au début de 2020" afin de "mettre en place une assurance générale pour les agriculteurs". Il a rappelé.

Pour faire face aux conséquences des sécheresses récentes, la Commission européenne a approuvé le mois dernier la libération d'un milliard d'euros d'aide à verser aux agriculteurs en octobre dans le cadre de la politique agricole commune (PAC). ). Les agriculteurs ont également reçu des dérogations de Bruxelles autorisant 69 comtés à abattre des porcs pour nourrir leurs animaux.

Bannière 728x90
Mutuelle Animal Le Guide en 5 étapes – En 2019, le gouvernement autorisera une soixantaine de réservoirs
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *