🆕 Forum sur la modification hypothécaire CBanque – Meilleur Taux

By | août 23, 2019



















Bonjour,

Absolument pas impossible.

Mais évidemment, un tel montage initial est vraiment stupide et il ne sera pas facile de remettre les choses dans le bon ordre.

Pour que tout soit clair et régulier, en particulier en ce qui concerne la politique fiscale, cette absurdité de composition doit être restaurée de manière à ce que les coûts du projet de location (RL) soient bien séparés de ceux de la résidence principale.
Et, bien sûr, à la demande de l'administration, toutes les justifications nécessaires pour imposer ce partage doivent être mises à disposition.

Par conséquent, il existe un prêt spécial pour investissement locatif; OK.

Mais en prêt 1:

Prêt 1: montant de l'achat RP + enveloppe de travail (PR & LOCATION) + frais de prêt (garanties, notaire, etc.)

=> S'il était possible de séparer l'enveloppe "travail" de "RL", il faudrait alors exclure une partie de ses autres coûts (= rien pour les frais de notaire, qui ne concernent que l'acquisition de RP).

Et pour le prêt 3:

– Prêt 3: prêt de bienvenue (coûts restants du prêt).

=> ici, seule la partie retournant aux œuvres doit être extraite.

Ainsi, une fois les calculs préliminaires effectués, le coût "RP" et le coût "RL" seront de deux "poids".

À partir de ce moment, les prêts "1" et "3" auront le principal restant dû à la date prévue du rachat du prêt. (***) et appliquez les parts estimées sur la base de "RP" d'une part et de "RL" de l'autre.

Puis à nouveau le même jour que le remboursement anticipé (***), notez le capital restantû pour le prêt spécifique "RL" et pour ajouter la part en capital du "travail" restant calculé comme ci-dessus Prêts "1" et "3".

La différence entre la somme des trois capitaux dus le même jour et le montant reçu ci-dessus correspond à la somme des capitaux restants qui ne sont pas particulièrement liés au lieu de résidence principal.

(***) Assurez-vous de vérifier le délai de préavis et demandez les trois relevés de paiement anticipé ce jour-là qui, sauf convention contraire, incluent le support de paiement anticipé (ARI).

REMINDER – Pour les nouveaux prêts "à réméré", vous devrez fournir de nouveaux frais et garanties en plus de ces "IRA" et éventuellement des coûts d'emprunt sur vos prêts initiaux.

Toutefois, dans le cas des impôts, la déduction éventuelle des revenus de la propriété à la suite d’un rachat ou d’une renégociation ne devrait pas entraîner une augmentation de la déduction fiscale initiale.

cdt

Bannière 728x90
🆕 Forum sur la modification hypothécaire CBanque – Meilleur Taux
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *