ℹ VIVENDI Stock Exchange Forum – 21 septembre 2018, 17h04: 41h – La passion médiatique de Jean-Marie Messier l'emporte. L'automne sera plus dur! – Taux Attractif

By | août 20, 2019



















Un Figaro 19.08.1921

Il y a 7 heures

Jean-Marie Messier, sa passion pour les médias est dépassée. L'automne sera plus dur!

Merci de l'avoir réalisé trop tôt, le jeune patron de Vivendi, aveuglé par son ambition, a quitté l'institution française.

Corinne Caillaud

6 minutes

"Décrivez votre chance, exploitez votre bonheur et prenez le risque. S'ils vous regardent, ils s'y habitueront. Jean-Marie Messier aime ces poèmes de René Char, qu'il cite facilement. Jusqu'à l'été 2002, Âgé de 46 ans, ce technicien et un technicien ont été nommés directeurs généraux de la Compagnie Générale des Eaux (CGE).

Pour y arriver, il a fait un parcours sans faille. Au début de sa carrière de contrôleur financier, il a été pendant 29 ans le plus jeune directeur de cabinet de la Ve République et, en 1986, avec Camille Cabana, ministre de la Privatisation de Jacques Chirac. Cabana apprécie énormément le talent et la simplicité de Messier, qu'il décrit comme "totalement dénué d'arrogance, dans une morgue caractérisée par de nombreux énarks". Il devient ensuite conseiller technique d'Édouard Balladur, alors ministre de l'Économie. Le jeune homme potelé a déjà l'art des parrains influents remarquant et sachant entretenir ses réseaux. Il préside ainsi le Cercle d'orchestre de Paris, une occasion de rencontrer leurs grands patrons.

L'associé directeur de Lazard Bank entre pour la première fois à ce poste à l'âge de 32 ans. Il a réalisé d'importantes opérations, notamment l'offre publique d'achat de Schneider sur American D. Séduit par le personnage, Didier Pineau-Valenciennes, le patron du distributeur d'électricité, a suggéré à Messier de le rejoindre pour éventuellement avoir un successeur. Le père de cinq enfants préfère l'offre de Dejouany. En 1994, il assemble le patron indestructible de la CGE, recruté à l'âge de 73 ans.

Grenoblois fait de Vivendi Universal (VU), spécialiste des services aux entreprises et aux entreprises locales depuis plus d'un siècle, le deuxième acteur mondial de la communication. Il vise à mettre l’UE en avant et se concentre sur la convergence des activités dans les médias et les télécommunications. À cette fin, il cessera ses activités traditionnelles et fusionnera des acquisitions médiatiques de premier plan, notamment Universal Studios, à la suite de sa fusion avec Seagram, une entreprise canadienne. En 2001, le groupe a réalisé plus de 52 milliards d’euros et emploie 290 000 personnes dans le monde.

Il devait démissionner

Mais le mardi 2 juillet 2002, Jean-Marie Messier applaudira. Vivendi Universal sera contraint de démissionner lors de l'Assemblée générale extraordinaire, qui sera publiée par le conseil d'administration. La menace menace depuis des mois, au milieu de l'effondrement des marchés boursiers et financier. Vivendi Universal a ensuite provoqué des pertes énormes de 13,6 milliards d’euros et une dette de 33 milliards d’euros. Quelques jours plus tôt, le 24 juin, la crise avait atteint son apogée. Le titre baisse de 23,31% en une seule séance. Il tombe à 18,75 EUR, le plus bas depuis 1994 et à 90 EUR en décembre 2000. En 18 mois, les actionnaires de Vivendi Universal ont perdu 72 milliards d'euros. Malgré l'étendue des dégâts, rien ne peut miner la confiance de Jean-Marie-Messier. Lors d’une conférence de presse tenue en mars 2002, il explique que Vivendi Universal est "meilleur que bon".

De l’autre côté de l’Atlantique, les Américains sont rouges. La succursale de Vivendi Communication est cotée à la Bourse de New York en septembre 2000 et la famille Bronfman, principal actionnaire depuis sa fusion avec Seagram (6%), a subi des pertes considérables. Il envisage d’en placer un à la tête du groupe, une française inimaginable, dont l’un pour protéger les fleurons nationaux. Surtout parce que les Américains veulent préserver leurs activités de cinéma et de musique et réclament depuis longtemps la vente de la filiale de Vivendi Environnement (eau, énergie, propreté, transports). Ils ne veulent plus de Cegetel, numéro deux des téléphones mobiles en France sous la marque SFR. Ni à Canal +, qui ne représente pour eux qu'un petit acteur local.

Au plus haut niveau de l'État, cependant, une telle désintégration des activités tricolores est totalement inacceptable. Il a été publié par le président de l’époque, Jacques Chirac, en particulier pour Vivendi Environnement, le centre historique du groupe. Dans les coulisses, d’importants employeurs ont engagé des directeurs français pour encourager la traduction du site Messier, dirigé par Claude Bébéar, président du conseil de surveillance d’Axa.

La présence omniprésente des médias

D'autant que le microcosme du monde des affaires parisien, de par sa nature même, ne goûte pas aux exagérations de Jean-Marie Messier. Outre ses ambitions excessives et l'expansion hégémonique de son groupe, la présence omniprésente des médias est extrêmement inquiétante. Il a embauché une quarantaine de personnes pour améliorer la communication de Vivendi Universal et est accompagné par un photographe personnel lors de ses voyages. Des deux côtés de l’Atlantique, la vedette J6M, "Jean-Marie Messier, maitre mondial du monde", suit les interviews dans la presse.

La France accueille le match de Paris, qui offre une vue imprenable sur le parc Monceau. Un des titres de la photo hebdomadaire est Messier allongé sur son lit en chaussettes. On révèle un orteil. Vous n'avez plus besoin de le persuader de se moquer de ce grand patron qui a frappé une paire de chaussettes tout en gagnant un salaire brut de 20 millions de francs (3 millions d'euros) peu de temps auparavant. . La première étoile de Michel Drucker dans "Vivement dimanche" apporte l'intimité à sa famille, avec des artistes comme Sophie Marceau. Pendant cette période, il publie le livre de j6m.com. Il aborde la signature de Seagram et les troubles causés par les nouvelles technologies. Il met également en garde contre les risques de fracture numérique à cet égard. S'attendant à ce que les critiques jaloux ne crient pas à propos de la mégalomanie, il a choisi le titre de son livre: "Le meilleur moyen était de s'amuser avec moi-même".

Il apparaît aux États-Unis aux côtés des réalisateurs Steven Spielberg et de l'actrice Jodie Foster. Il mène notamment des interviews dans les magazines Fortune et Business Week. À l'été 2001, avec son épouse et ses cinq enfants, il a déménagé à New York dans un duplex de 530 m2 sur Park Avenue pour 17,5 millions de dollars (13,2 millions de dollars) de Vivendi Universal. ). Il passe deux semaines par mois à décevoir ses troupes françaises qui ont l’impression de partir. Le lendemain des attentats du 11 septembre, il intervient sur la terrasse du bâtiment CBS à 20 heures, France 2. Ce qui n'est pas une erreur. "Jean-Marie était fasciné par le succès américain mais a refusé de faire face à certaines couches de la société. Elle a une intelligence supérieure, est raisonnable, mais les mathématiques n'ont pas tout et les ressources humaines nécessaires", déclare l'un de ses anciens camarades et amis de l'école polytechnique.

En outre, le support de 35 heures ou l’actionnaire salarié n’est pas au goût de ses associés; et ce n’est pas l’idée avant-gardiste d’une entreprise socialement responsable, car il est le seul à croire qu’elle «garantira la rentabilité du siècle prochain. Nous devons en informer le groupe, les clients et les employés. En particulier lors de l’acquisition de US Network en 2001, "L'exception culturelle française est morte", elle suscite la colère des institutions politiques et culturelles. Elle perd ou presque. Le scénario prédit par son fidèle ami Jean-Luc Lagardère, le patron du même nom, se réalise: arriver trop tard ou arriver trop tôt; si Messier a un problème, il est trop tôt pour arriver. "

Choqué mais pas en train de sombrer, Messier a ouvert un fonds d'investissement spéculatif à New York à l'automne 2002, quatre mois après l'échec. "Trois personnes, Édouard Balladur pour la privatisation française, Michel David-Weill pour Lazard Bank et Guy Dejouany pour Vivendi, m'ont expliqué mes plans de développement. Mon quatrième projet sera le mien", a-t-il déclaré. Dans le même temps, il lance une âpre bataille juridique au sujet de l'indemnité de départ de 20,5 millions d'euros. En décembre 2003, il a finalement renoncé à les rembourser aux actionnaires de Vivendi Universal. Le geste n’est pas philanthropique: un accord a été conclu avec la SEC, la gendarmerie américaine, à la Bourse, qui mettra fin à une enquête sur les comptes de Vivendi.

En France, la procédure se poursuit. Après avoir été détenu pendant 36 heures à la Brigade financière de Paris en juin 2004, Messier a été accusé de "manipulation de cours", de "diffusion d'informations fausses ou trompeuses" et de "détournement d'actifs appartenant à la société". . Ce n'est qu'en juin 2010 qu'il a saisi le tribunal pénal de Paris, où il a été condamné à trois ans d'emprisonnement et à une amende de 150 000 euros. Une décision qui est portée en appel. Cet été-là, il fonda une banque commerciale avec Erik Maris, ancien associé directeur de Lazard, avec lequel il avait déjà travaillé.

L'élément justice sera fermé en 2014 après un nouveau procès. L'ancien PDG a été libéré pour "fausse information sur le marché", mais a été condamné à une suspension de dix mois et à une amende de 50 000 EUR pour détournement d'actif, ce qui est inférieur au jugement de première instance. Messier Maris & Associates (MMA) n'est pas empêché par l'utilisation de l'épée de Damoclès par Messier au cours de cette période. Les fusions et acquisitions de la petite banque d’investissement sont remarquables. Messier renforce à nouveau la confiance, et certains patrons qui ont déjà tourné le dos le gardent en mémoire. Les effectifs sont en croissance et atteignent une quarantaine de salariés en France. Au printemps dernier, Jean-Marie Messier et Erik Maris ont effectué une opération juteuse. La banque italienne Mediobanca a acquis 66% de la MMA et les deux hommes sont toujours sous contrôle. Si le prix de la transaction n'avait pas été publié, l'évaluation aurait été de 160 millions d'euros. Jean-Marie Messier est vraiment mieux que …

Bannière 728x90
ℹ VIVENDI Stock Exchange Forum – 21 septembre 2018, 17h04: 41h – La passion médiatique de Jean-Marie Messier l'emporte. L'automne sera plus dur! – Taux Attractif
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *