🆙 Immobilier: Quelles prévisions de marché pour 2019 et 2020? | D'individu à individu – Meilleur Taux

By | août 20, 2019



















20 août 2019 – Des taux d'intérêt historiquement bas, un ancien marché euphorique, de belles demeures neuves à vendre: le premier semestre ressemble à de l'immobilier. Il reste à voir si la tendance se poursuivra. Du crédit aux prix, en passant par les volumes de transactions, les analyses et les prévisions jusqu'à fin 2019 et 2020.

La propriété est bien, merci. L'ancien marché connaît une période particulièrement dynamique, les ventes ont explosé et les prix augmentent tous les mois dans de nouvelles zones. Pour les promoteurs et les constructeurs de maisons unifamiliales, les six premiers mois de l'année se sont bien déroulés sur le plan commercial. Du point de vue du crédit, les taux d’intérêt décomposent tous les records. Et les banques assouplissent certaines de leurs conditions pour soutenir la demande.

Perspectives de l'immobilier. La question est de savoir si cette situation favorable sera maintenue. Les prix de l'immobilier finiront par augmenter? Le mètre carré continuera-t-il de croître dans le neuf comme dans l'ancien? Y aura-t-il assez de logements? Quelles options sont disponibles? Quelles sont les prévisions pour un achat ou un investissement en 2020? Nous avons mené l’enquête pour obtenir le plus de réponses possible. Et nous n’avons pas oublié les astuces pour la réussite du projet!

Crédit: Mon taux d'intérêt immobilier est-il en hausse?

Un prêt est toujours moins cher. Selon l'Observatoire Crédit Logement / CSA, de fin 2012 à mi-2019, le taux d'intérêt moyen cumulé pour toutes les périodes a augmenté de 3,21% à 1,20%. Déclin dû à la politique d'ajustement de la Banque centrale européenne (BCE), à la baisse des indices financiers et à la concurrence entre les banques. La valeur nette du logement sert à attirer de nouveaux clients et est même disposée à accorder des réductions aux meilleurs profils.

© Prêt immobilier / ASC

Les ratios financiers les plus bas. Les prédictions? La BCE n’entend pas augmenter le taux zéro avant au moins la mi-2020. À l'automne, vous devrez configurer de nouveaux outils pour alléger votre crédit. Plus précisément, vous pouvez relancer votre programme d’achat d’actifs (assouplissement quantitatif). Les obligations d'État à dix ans (OAT TEC 10, l'un des indices de référence les plus importants pour la détermination des taux hypothécaires) affichent des taux d'intérêt négatifs …

L'ère de l'argent presque gratuit. En conséquence, les banques disposeront encore d’une trésorerie abondante pendant presque les prochains mois. "Comme l'a déclaré l'actuel président de la BCE, nous pouvons confirmer que les taux d'intérêt seront très bas, au moins jusqu'en 2020". a déclaré Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi Broker. En un mot, il n'y a pas de spectacle et il y a toujours de grandes remises sur les meilleurs profils d'emprunteurs.

Appartement: l'euphorie de l'ancien marché restera-t-elle?

Il y a toujours plus de transactions. Fort engouement pour la pierre avec des taux d’intérêt extrêmement bas: "Le vieux marché à toute vitesse" note les notaires français dans leur dernier mémorandum. "Fin mars 2019, avec 985 000 transactions effectuées sur les douze mois de l'année, le volume annuel des transactions antérieures reste à des niveaux historiquement élevés." sont définis dans ce document, qui concerne les données enregistrées au printemps.

Le marché trouvera du crédit. Depuis lors, la baisse des prix s'est poursuivie. Le désir d'acheter n'a pas été nié. Les banques ont continué d'assouplir certains de leurs critères pour soutenir la demande. Parmi d'autres exemples, les lignes de crédit s'allongent (20 ans et 9 mois au premier semestre 2019, le plus haut niveau jamais observé par la Banque de France). Selon Crédit Logement / CSA, le taux de contribution personnel a diminué de 6,9% au cours des sept premiers mois de 2019.

Des millions de ventes de vieux! La barre des millions de ventes pourrait être franchie en 2019, battant le record. L'année dernière, 970 000 transactions ont été enregistrées selon l'indice Notaires-INSEE. À ce moment-là, c'était le score le plus élevé, car les statistiques existaient. En 2017, avec un autre excellent millésime, le marché a terminé l'année avec 968 000 ventes. En bref, les trois dernières années ont été l'âge d'or.

Les prix de l'immobilier sont en hausse. Avec des prix historiquement bas et une demande très forte, les prix ne peuvent que monter. Cette augmentation signifie qu'à la fin du mois de mars, les notaires français signalaient 3,7% des appartements et 2,5% des appartements. Selon leurs indicateurs avancés, la croissance annuelle à fin août 2019 sera respectivement de 4,5% et 2,6%. En bref, les augmentations de prix des anciens produits continueront d’être pertinentes en 2019.

Élargir la zone d'ascension. Tous les secteurs ne sont pas dans la même marque de croissance. Une étude du groupe BPCE publiée fin juillet 2019 indique que les progrès dans les grandes villes ralentissent. Mais cette inflation immobilière est inégale. "La croissance, autrefois concentrée dans les grandes villes, s'étend plus largement dans leur sphère d'influence et plus dynamique dans les zones urbaines." dit l'étude.

Les marchés immobiliers le portent. Au cœur des grandes villes, le logement est rare et coûteux. Pour trouver le bonheur, les consommateurs s'installent à la périphérie, augmentant la demande, ce qui fait monter les prix dans ces secteurs. En revanche, les prix baissent dans certaines villes. Ceux-ci incluent ceux qui perdent de leur attrait, qui manquent de dynamisme économique, qui sont éloignés et non liés aux zones métropolitaines.

Vieille maison: correction en 2020? Malgré la baisse des taux d’intérêt et l’amélioration des conditions de crédit, les clients ne pourront pas suivre la hausse des prix. Mais la pierre conservera la note et les conditions de financement continueront à être favorables. BPCE prévoit d'en vendre plusieurs milliers en 2020, ce qui reste un très bon résultat. Dans le même temps, les prix continueront d'augmenter, mais à un taux inférieur à celui d'aujourd'hui. En résumé, à l’exception de la catastrophe économique, le dynamisme de l’ancien évolue à long terme.

© BPCE

Immobilier: retour sur investissement
De plus en plus de Français choisissent d'investir dans l'immobilier locatif. Selon certaines études, ce marché représente 20-25% du chiffre d'affaires précédent, contre 15-17% il y a deux ans. Pourquoi un tel succès?
Retour. À un moment où les rendements des investissements financiers s'effondrent, la pierre offre un très bon rapport risque / rendement. Selon les villes, le rendement brut (revenu brut après impôts, soit le loyer / l’achat) est compris entre 3,5 et 9%, tandis que l’assurance-vie ne dépasse guère 1,5% du produit brut. Et puis, avec un taux d’intérêt inférieur, le loyer couvrira plus facilement le montant du prêt mensuel. Les néo-investisseurs voient leurs efforts de trésorerie diminuer.
Situation. Du côté du leasing, les grandes villes restent des fournisseurs. Dans les quinze premières villes françaises, le taux de propriété passera de 27% (Strasbourg) à 47% (Nice), selon un sondage UNPI / Vousfinancer publié à la mi-juillet 2019. Dans les villes dynamiques et attractives, les centres universitaires et de nombreuses villes côtières, la demande des locataires demeure.
Intérêt. Le système fiscal utilisé pour la location de biens immobiliers (taxe foncière, loyer pour barème d’impôt sur le revenu, plus-values, etc.) n’est pas considéré comme un obstacle. "Les investissements immobiliers donnent le meilleur avis des Français (80%), devant l'assurance vie (67%), et sont mieux distribués que les autres types d'investissement, notamment les investissements. Financier (45% de l'opinion)» révèle un sondage Harris Interactive pour eToro, publié à la fin du mois de juin 2019.

Immobilier neuf: tension montante?

Conditions de marché favorables. Outre une forte demande et des taux d'intérêt historiquement bas, le nouveau marché immobilier bénéficie également de fortes incitations financières (PTZ pour les premiers acheteurs, avantage fiscal de Pinel pour les investisseurs). En conséquence, les promoteurs de projets ont enregistré 30 900 réservations au premier trimestre de 2019, ce qui est le même niveau qu'en 2018, selon l'enquête ECLN sur les ventes de logements neufs (ECLN).

Le marché se contracte. Ce score est d'autant plus respectable que la taille du marché des logements neufs a diminué. À compter du 1er janvier 2019, certaines villes de taille moyenne ne sont plus éligibles au crédit d'impôt Pinel (à l'exception des communes des zones B2 et C, à l'exception d'Angers et de Poitiers, cet été reclassé en tant que B1). La plupart des promoteurs travaillent dans les zones Abis, A et B1 du système Pinel (grandes agglomérations et autres secteurs en tension), où la demande de logements est inférieure à la demande.

2019, une bonne année pour le nouveau. Enfin, les promoteurs devraient se situer dans les 120 à 125 000 nouveaux logements des particuliers, contre 127 000 en 2018 ou 130 000 en 2017. 2019 est l'un des meilleurs vins des 25 dernières années. Selon la Real Estate Association (REIT), le marché des logements neufs a enregistré 123 700 transactions au cours d’une très bonne année 2007, juste avant l’éclatement de la crise financière.

L'offre de maisons neuves est en baisse. Problème: les ventes ont diminué de 30,9% au premier trimestre 2019. Avec des ventes en cours, 100 929 unités seront disponibles à la fin du mois de mars, selon le FPI (dernières données disponibles), en hausse de 11,2%. dans un an. Cette offre équivaut à dix mois d'activité sur le marché. Et au bout de huit mois dans ces secteurs très tendus comme Nantes, Lyon, Rennes ou l’Ile-de-France. Alors que la période de douze mois est un signe d’équilibre offre-demande.

Le défi de la construction. Terres rares, réglementations et urbanisme complexes, très longues opérations de construction, utilisation abusive des permis de construire, poids des normes et des taxes: les promoteurs soulignent régulièrement la difficulté à approvisionner le marché. "Les nouveaux professionnels seraient mieux adaptés à une forte demande s'ils pouvaient produire plus de maisons." Alexandra François-Cuxac, présidente du FPI.

Baisse des ventes et hausse des prix. Avec cette tension, les prix augmentent. Une augmentation de 3,1% au premier trimestre de 2019 pour les maisons (4 200 € / m²) et de 3,7% pour les maisons (272 700 €), selon l'enquête ECLN. Bien entendu, ces progrès affectent en définitive la solvabilité des clients. D'ici 2020, le marché pourrait tomber à moins de 110 000 réserves. En ce qui concerne les prix, nous ne pouvons espérer que les coûts de production continueront à augmenter.

© BPCE

Construction de maisons: la décoration continue?

Le marché du yo-yo. 2017: Temps béni pour les constructeurs d'habitations. Cette année, 135 000 ventes ont été enregistrées, selon le marketing de Caron Marketing, le seul indicateur de l'industrie. Mais en 2018, le taux d'intérêt de 0% (principal soutien aux propriétaires) est prévu pour les villes et les zones rurales de taille moyenne (B2 et C dans le schéma), tandis que la connexion APL sera supprimée. Et ce marché se vend à 119 700.

L'année dernière est bonne … Si 2019 commence lentement, les ventes se poursuivront en avril, mai et juin. Le ralentissement est lié à la baisse des tarifs, à l'impact inattendu sur le PTZ (arrêts pour les zones B2 et C à la fin de cette année), aux maisons, aux terrains qui rétrécissent pour préserver les actifs des acheteurs ou aux efforts des constructeurs pour multiplier les services. faciliter les projets. En conséquence, ce marché devrait atteindre 125 000 ventes cette année.

Un avenir innocent. En 2020, la fin du PTZ dans les zones B2 et C va influencer le budget des acheteurs modestes. Le seul espoir est d'étendre le PTZ dans les zones B2 et C pour l'année prochaine ou de reconnecter l'APL. De nouveaux experts en construction y travaillent, mais le jeu est loin d'être terminé. Si rien ne bouge, le marché pourrait tomber sous la barre des 110 000 d’ici 2020, privant ainsi des milliers de ménages modestes.

En résumé: 2019 sera un excellent millésime pour l'ancien et davantage qu'un nouveau millésime honorable. Et d'ici 2020? Les conditions de financement restent excellentes mais ne seront plus suffisantes pour compenser la hausse des prix. Ce dernier ne baissera qu'en cas d'augmentation des prix, ce qui restera très improbable pendant au moins les douze prochains mois. Cela dépend de nouvelles variables (terrains, coûts de construction, nouvelles normes écologiques, etc.) et continue de subir une transformation du soutien financier. Celles-ci seront complètement fermées à la fin de 2021, ce qui n'affectera pas ce marché. En bref, le marché sera lisse l'année prochaine, confirmant que les arbres ne montent pas vers le ciel.

Prix ​​du marché et de l'immobilier: conseils pour réussir vos projets
Cet article décrit les tendances macroéconomiques des nouveaux et des anciens établissements de crédit. Mais soyez prudent: chaque achat, vente ou investissement a ses propres caractéristiques et doit être compris au cas par cas. C'est pourquoi nous proposons de nombreuses informations et conseils pratiques, dont certains sont énumérés ci-dessous.
A vendre. La considération primordiale est de déterminer le prix de vente, dans le but de le vendre le plus rapidement possible sans vendre la maison. Vous devriez également discuter de détails pratiques tels que la préparation des ventes ou les diagnostics techniques. Vous pouvez trouver plus d'informations dans le centre d'aide / Je suis un vendeur.
Acheter. Lire notre nouveau ou ancien fichier pour comparaison? Pour bien comprendre le projet, vous devez connaître les principales étapes de la signature. Nous proposons également une section entièrement consacrée à l'achat de couples. Il existe de nombreux autres conseils dans le Centre d'aide / Je suis un acheteur.
Invest. Vous pouvez lire le premier fichier d’investissement locatif pour commencer votre voyage. Nous vous conseillons sur le financement d'un investissement locatif ou la compréhension de la fiscalité immobilière. Également dans le menu Aide / Je suis un propriétaire: sélection du locataire, gestion de la propriété, etc.
Loyer. Êtes-vous locataire? N'oublions pas. Nous vous consacrerons beaucoup à des articles tels que trouver un logement, créer un bon dossier ou signer un contrat. Vous trouverez de nombreuses informations sur l'état d'avancement du bail et sur votre relation avec le propriétaire.

Bannière 728x90
🆙 Immobilier: Quelles prévisions de marché pour 2019 et 2020? | D'individu à individu – Meilleur Taux
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *