🔝 Loi Pinel Conditions – assurance professionnelle pour vous protéger, devenez travailleur indépendant

By | août 11, 2019



















Vous êtes indépendant responsabilité illimitée pour vos biens pour tout dommage causé par vous (employés, équipement professionnel, locaux, etc.) et les articles manufacturés que vous concevez, vendez, installez ou réparez. Évidemment, tous les accidents n’ont pas des conséquences dramatiques, mais une catastrophe majeure suffit pour mettre en danger vos affaires et vos biens, compte tenu des avantages que la loi exigerait des victimes. Même si votre activité ne semble pas poser de risque particulier,
souscrire à une assurance professionnelle
aussi un argument de sécurité et de vente avec le client : Cela signifie toute indemnisation que vous pourriez subir en cas de faute, d'inconvénient ou d'accident.

Il est de votre responsabilité de respecter les
obligations d'assurance professionnelle
(Loi n ° 96-603 du 5 juillet 1996), et dès le premier jour d'exercice. Ce principe a été réaffirmé par la loi Pinel de juin 2014, qui impose aux artisans ayant des obligations d'assurance (responsabilité professionnelle ou décennale) d'indiquer dans leurs devis, factures et conditions générales de vente: des souscripteurs d'assurances professionnelles pour leur entreprise; coordonnées de l'assureur et du garant; la couverture géographique de la garantie signée. […]

Prestation d'activité professionnelle

Lors de l'exercice de son activité, le micro-entrepreneur peut voir sa responsabilité civile engagée à plusieurs reprises (articles 1382-1386 du Code civil).

· Exploitation de la responsabilité civile R: Le but de cette assurance est de couvrir les dommages causés par un entrepreneur lors d’un voyage ou sur le lieu d’intervention, mais qui ne sont pas le résultat direct de la poursuite d’une activité. Par exemple, si vous vous coupez les mains et gaspillez des objets de valeur chez votre client, celui-ci entre dans l'entreprise dont le plancher vient d'être nettoyé et se blesse en tombant.

· Responsabilité professionnelle : couvre les conséquences de toute erreur, erreur ou négligence directement liée à la prestation du service ou à la livraison des biens. Cette assurance est obligatoire pour certaines activités réglementées (construction). Par exemple: un dépanneur informatique écrase accidentellement des fichiers importants en interférant avec l'ordinateur du client, l'assistant administratif oublie d'envoyer la lettre au nom du sponsor et perd un contrat important, etc.

· Des décennies de responsabilité : Cette garantie – également appelée "assurance de dommages – travaux" – est obligatoire pour tous les professionnels de la construction (travaux de construction, travaux finis, etc., et même de rénovations mineures). L'assurance décennale comprend trois composantes. Ainsi, la garantie de parfait achèvement oblige le contractant à corriger pour un an les irrégularités constatées lors de la réception ou l'année suivante.

Pour sa part garantie de bon fonctionnement (anciennement "assurance de deux ans") moins de deux ans: le contractant doit assurer le bon fonctionnement des équipements (chaudières, ascenseurs, portes palières, cloisons mobiles, volets, fenêtres, radiateurs, volets, etc.).

Enfin, une garantie de dix ans peut être appelée dix ans après l'acceptation du travail: il garantit tout dommage (y compris le défaut de terre) qui met la structure en danger ou la rend inutilisable.

· Responsabilité au détail : Cette assurance est essentielle lors de la location d'une salle pour votre entreprise. Cette garantie couvre les dommages matériels (incendie, explosion, dégâts des eaux, etc.) des biens meubles et immeubles du propriétaire des biens loués.

· Après des produits responsables ou des expéditions de droit civil : Il peut être prudent pour un micro-entrepreneur de souscrire à cette couverture afin de réduire les créances (corporelles, matérielles ou matérielles) survenant après la livraison des biens ou l'achèvement des travaux. Par exemple: un développeur de logiciels fournit une application contenant un virus ou un bogue à un client, ce qui endommage tout le réseau de l'entreprise.

· C'est le sujet de la responsabilité civile Les dommages couvrent les biens meubles et immeubles appartenant à des tiers (tels que des clients) que le contractant détient dans le cadre de son activité professionnelle. […]

· Cette couverture ne doit pas être confondue Assurance de biens et dommages Le but est de garantir les biens (matériaux, biens, outils, meubles, locaux, etc.) utilisés dans votre activité contre divers désastres: incendie, tempête, inondation, vol, etc.

· Protection juridique : Vous permet de demander un conseil juridique et de couvrir les coûts d'un litige lorsque votre société est interrogée par un tiers (client, fournisseur ou administration) devant les tribunaux.

· Perte d'exploitation : Il est sage de s’inscrire si vous êtes un commerçant et que votre entreprise nécessite le stockage d’un grand nombre de produits, de matières premières ou de fournitures. Il s'agit de gérer les conséquences financières d'une interruption d'activité (incendie, dégâts des eaux, vol, etc.) provoquée par une catastrophe. Cette option est particulièrement prise en compte à la vitesse de croisière lors du développement du trafic.

Les auteurs: ancien journaliste, Gilles Daïd micro-entrepreneur du secteur agroalimentaire. Avec le reporter Pascal NguyenIl a écrit de nombreux livres tout au long de sa vie pour l'entrepreneuriat et l'éducation. Ce texte est extrait de leur ouvrage commun, "Un guide pratique du micro-entrepreneur", publié par Eyrolles le 16 mai 2019, 16 euros, 272 pages.

Bannière 728x90
🔝 Loi Pinel Conditions – assurance professionnelle pour vous protéger, devenez travailleur indépendant
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *