Assurance Animaux Tout savoir – Société | Pet Bouches-du-Rhône, accusé de négligence envers les animaux

By | juillet 13, 2019



















Alors qu'elle traversait une animalerie à Marseille, Kathleen se dirigea vers les boxes à chiots. "Je ne voulais pas acheter d'animaux parce que j'avais un chien à la maison, mais j'ai très mal vu ce teckel."Le chien avait sept mois, un chien adulte dans une animalerie, était un adulte et vivait dans cette cage entre deux chiots.vendre"Jusqu'à 350 €.

"Il était là avec 4 chihuahua il se souvient de la jeune femme qui ne pouvait supporter de la voir et qui avait décidé de l'accepter. C'était très faible et très mince. Je peux compter tes côtes. Les côtes étaient en forme de V et non arrondies."Dans la boîte, les chiots ne pouvaient s'hydrater que dans un bol recouvert d'un linge. "C'était probablement pour ne pas trop uriner, mais ils ont dû toucher à la boisson."

Kathleen a amené le teckel nommé Shanel chez le vétérinaire: "Il a dit qu'il avait des problèmes de sècheresse et des problèmes intestinaux, et que s'il n'avait pas été traité immédiatement, il n'aurait pas beaucoup de temps." C'était il y a huit ans. Aujourd'hui, Shanel va beaucoup mieux et Kathleen est heureuse de marcher partout sans crainte.

30 millions d'amis regrettent le retard de la France

Ces déclarations ne sont pas surprenantes avec Arnaud Lhomme, représentant des 30 millions d'amis de la Fondation. "C'est normalsoupir. C'est un marché important qui génère beaucoup de trafic et dont les pertes en font partie. Ils ne réalisent pas qu'ils sont des créatures vivantes«Au début de l'année, 30 millions d'amis diffusaient des vidéos à un éleveur de lapins et de cobayes pour animaux de compagnie. Les rongeurs ont vécu dans des centaines de boites à peine plus grandes qu’elles-mêmes, parfois à la suite de la publication, l’éleveur de Haute-Loire a cessé son activité.

Si les conditions animales de chaque magasin sont loin d’être choquantes, elles risquent d’être malheureuses. Selon Arnaud Lhomme, c'est parce que son management veut maximiser ses ventes avant d'examiner le bien-être des animaux. "Ils ne paient pas une consultation chez un vétérinaire pour 30 € pour une souris qui leur coûte 2,50 eurosironise-t-il, soulignant que la France est à la traîne au Royaume-Uni ou en Californie, ce qui interdit la vente d'animaux de compagnie dans les magasins. "De nos jours, les Français découvrent ce qui se passe sur Internet et dans les médias, sont sensibles aux causes animales"mais regrette l'inactivité du gouvernement, tne les écoute pas. Nous négligeons l'anxiété des animaux et rien ne change."Attend les progrès français en matière de protection des animaux pour lutter contre de tels abus: "Nous devons agir sans attendre que l'Europe nous oblige à agir."

Anciens employés licenciés

Les employés antérieurs condamnent les cas de vomissements chez les reptiles ou les lapins.
Les anciens employés ont condamné les cas de reptiles chez le lapin ou des parasites.Photo de Nicolas Vallauri

Dans l’entrepôt, d’anciens travailleurs, fatigués de leurs conditions de travail, voulaient dire ce qu’ils appelaient "abus de gestion". Antoine * travaillait dans plusieurs animaleries. Sa passion pour les animaux pensait que travailler avec eux leur permettrait de s'épanouir. Loin de lui. Il a récemment quitté son travail. Selon lui, de nombreuses animaleries des Bouches-du-Rhône négligent de vendre des animaux. "Je ne pouvais pas supporter d'en voir plus, je suis allé dans un magasin supplémentaire qui ne vendait aucun animalil dit.

"Nous vivons beaucoup d'animaux dans les conditions de vie du zoo, mais nous oublierons bientôt les animaleries." l'air là-bas. "Je ne suis pas contre la vente d'animaux, mais contre le fait que cela se produise dans de telles circonstances."

Animaux négligés par le leadership?

Selon un ancien employé, la direction fait pression sur les employés pour maximiser leurs revenus. "J'ai vu les animaux sauvages, mais les patrons ne voulaient pas faire venir le vétérinaire." Un jour nous avons dû amener un chat pour le détruiredit Antoine.

Signaler un événement ayant spécifiquement indiqué que: "Nous avons vendu notre poussin à Pâques, mais beaucoup sont décédées, et le directeur a déclaré qu'il ne leur restait plus qu'à les nourrir de serpents!. "

Justine *, qui a également travaillé dans ces magasins, poursuit: "En sept ans, je n'ai presque jamais vu un vétérinaire dans la canne d'un rongeur. Un an, de nombreux lapins ont attrapé la gale. Il était important de prendre soin d'eux avant l'arrivée des enfants. Mais les conditions de quarantaine étaient catastrophiques. Les cages étaient superposées, les maladies peuvent être transmises sans problèmes. "

Nous sommes tous sous pression pour les travailleurs. "Nous vous conseillons de ne pas rester trop longtemps avec vos clients pour passer trop de temps en quarantaine à prendre soin des animaux ou à nettoyer les cages, il soupira. Nous avons dû vendre de nombreux articles dès que possible."

Les grands noms répondent aux accusations

Du côté des animaleries, on proteste contre ces accusations:
Du côté des animaleries, il y a une protestation contre ces accusations: "Il n'y a rien qui puisse nous attaquer", lance MaxiZoo.Photo de Nicolas Vallauri

Le traitement des chiens, des chats, des oiseaux, des rongeurs et des reptiles dans les animaleries est sous le contrôle du gouvernement et est soumis à de nombreux protocoles. La loi exige qu'au moins une personne possédant une qualification d'animal spécialisée soit employée. Les magasins doivent recevoir au moins deux visites vétérinaires par an et sont contrôlés au hasard par le Département de la défense (DDPP). Ce dernier est le seul à pouvoir imposer des sanctions en cas de mode de vie sain.

Mais pour Justine, les animaleries servent de poussière aux yeux des contrôleurs: "Les boîtes sont nettoyées mais non désinfectées. DDPP ne connaît que la moitié des choses. Il n'y a pas de temps pour tout analyser en détail."Il m'a contacté Provence, Les directions MaxiZoo * et Animalis confirment "Cela va bien au-delà de ce que la loi exige de respecter les animaux, notamment en ce qui concerne les visites vétérinaires et la taille des boîtes."

Steven, directeur de MaxiZoo Plan-de-Campagne, déclare "rien de mal"et ne comprend pas les frais pour les grands magasins. "Les protocoles ont été rigoureusement suivis, même par notre société mère allemande, Fressnapf.il explique.

"Il faut rester raisonnable"

En termes de temps passé avec les clients, le directeur est en retard: "Nous ne laissons pas les animaux ailleurs, mais nous devons être raisonnables. Nous pouvons passer du temps avec des clients ou des animaux sans être maltraités. " De son côté, le service de communication Animalis est présenté "La passion des équipes qui font le tour toutes les heures pour s’assurer que nos chiots sont portés disparus."C'était le grand magasin d'Aubagne "Les contrôles qui n'ont pas révélé la grande urgence. "

La direction a également souligné l’existence de la structure "Sélection d’animaux",qui veillera à ce que nos éleveurs respectent nos procédures et nos chartes. Nous portons une attention particulière au transport et au transport d'animaux. "

Animalisért "premières victimes" ces accusations de négligence "Les équipes elles-mêmes sont engagées dans leur travail, la faute est humaine, mais dans ce cas, nous prenons un certain nombre de mesures pour nous assurer que tout se passe bien."

Animaleries, magasins comme les autres?

"Tant que nous en avons besoin, nous vendons les animaux", regrette Gaëtan, ancien directeur du secteur des animaux de compagnie.Photo de Nicolas Vallauri

Gaëtan * était un certain nombre de chefs d’entreprise d’animaux de compagnie en France, dont plusieurs défendeurs Antoine et Justine. Tout en reconnaissant la nécessité de travailler à l’amélioration des conditions de vie des animaux dans leurs box, il note que la rentabilité reste la clé du commerce. "Ce sont les deux mondes qui se rencontrent: les investisseurs et les animaux, Il dit. Les dirigeants veulent de l'argent, les prisonniers s'occupent des animaux.

Si un peu de goût amer reste ("Il y a des magasins où la mort du chiot était complètement inexplicable "), protège les magasins exploités par les grands détaillants, qui a déclaré –tente d'équilibrer le trafic avec le bien-être des animaux. "

À titre d'exemple, il mentionne les cas où il a refusé de vendre: "Si vous pensez qu'un client réclame un chien qui ne lui va pas et que cet animal peut souffrir, nous avons le droit de refuser sa vente." Dans certains magasins pour animaux de compagnie, j'ai toujours choisi le choix.. "

Le chiffre reste le mot clé

Admet la forme reste dans la ligne de mire: "Les objectifs des animaleries sont comme toutes les entreprises." Les vétérinaires sont chers, il n’est pas intéressant que les dirigeants les appellent la plus petite maladie: "Un lapin ne fait rien, Gaétan commence. Nous n'appellerons pas les vétérinaires chaque semaine … "

L’ancien directeur, cependant, insiste sur le fait qu’il n’est pas seulement méfiant des grandes chaînes. "Il existe de nombreuses animaleries dans la région où les animaux sont gardés dans des conditions difficiles, ciblant souvent les grandes marques, mais contrôlés par leur hiérarchie.– Gaetan met en garde.

"Acheter des éleveurs"

Le principal problème d’un gestionnaire diplômé en capacité d’animaux de compagnie est avant tout la demande des clients. "Arrêtez d'acheter des animaux dans le magasin! " il fouette.

Surtout, il s’appuie sur les éleveurs: "Par exemple, si vous voulez un chien, posez-vous les bonnes questions: que vais-je l'amener au mode de vie?" Les passionnés se réfèrent au titre d'éleveurs reconnus dans toute la France. – Regardez l'éleveur de la race, demandez aux chiots et à leurs mères!il dit. Il est important de voir les papiers des chiens, leur carnet de santé. "

Selon le commettant, ce n’est pas la précipitation que l’expert prétend payer pour l’animal d’origine française.

* Nom changé. MaxiZoo n'a pas vendu de chiots ni de chatons depuis 2014.

Bannière 728x90
Assurance Animaux Tout savoir – Société | Pet Bouches-du-Rhône, accusé de négligence envers les animaux
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *