Mutuelle Animaux en 7 étapes – Rapport du groupe d'experts sur le régime national d'assurance médicaments

By | juin 12, 2019



















© A Entreprises de la presse canadienne inc.

OTTAWA – Le gouvernement fédéral doit créer un régime universel, public et à paiement unique pour les médicaments.

C’est ce que le groupe d’experts d’Ottawa propose d’étudier la faisabilité d’un plan national dans un rapport publié mercredi matin.

Le rapport suggère que le plan national devrait être géré par les provinces et les territoires et régi par une nouvelle loi fédérale.

Cela fournit un financement national pour le nouveau système. Dans le modèle de transfert de santé, il mentionne les transferts fédéral-étatique pour l'achat de médicaments.

Les provinces doivent se conformer aux normes nationales.

À partir du 1er janvier 2022, les médicaments dits essentiels constitueraient la première liste nationale de médicaments couverts par le régime. La liste "exhaustive" de l'ensemble du régime alimentaire et de tous les médicaments couverts deviendrait réalité cinq ans plus tard.

L'auteur du rapport, l'ancien ministre de l'Ontario, Eric Hoskins, estime à 15 milliards de dollars le coût supplémentaire d'un tel plan. Il veut qu'Ottawa paye cette facture.

Il dit que les Canadiens paient trop cher leurs médicaments. Il a ajouté que le plan national permettrait d'économiser 5 milliards de dollars par an pour les contribuables, 350 dollars par an pour une famille et 750 dollars pour une entreprise de taille moyenne.

"Je pense que le moment est venu de faire preuve de courage et d'audace, de parler honnêtement à un petit pays et de créer un projet national", a déclaré Hoskins lors d'une conférence de presse au cours de laquelle il a publié son rapport.

Le système québécois

Le Québec a déjà un programme provincial d'assurance médicaments. Cependant, certains croient que ce programme hybride a entraîné une augmentation des coûts pour les Québécois.

Trois syndicats québécois et le Nouveau parti démocratique (NPD) ont fait campagne pour rendre le futur plan national public et universel.

Le président de l'Association des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), Daniel Boyer, a donc accueilli le rapport de M. Hoskins avec modération.

"Au premier abord, la musique est à nos oreilles", a déclaré Boyer lors d'un entretien téléphonique.

Selon la FTQ, 10% des Québécois se priveraient de médicaments en raison du manque de ressources, malgré l'assurance-médicaments du Québec.

Les plus populaires sur MSN Québec

"Oui, il est sous juridiction provinciale, oui, il doit décider pour le Québec", acquiesce M. Boyer. Mais il appelle le gouvernement du Québec à participer au programme national.

"Le Québec a été l'une des provinces les plus intéressées par ce processus", a déclaré M. Hoskins dans la description des consultations ayant abouti au rapport.

Il a ajouté que le Québec partage l'objectif de rendre les médicaments sur ordonnance "vraiment accessibles" aux citoyens.

Il croit que son modèle respecte la division des pouvoirs entre les gouvernements fédéral et provinciaux.

"Nous avons reconnu que nous ne pouvions rien faire dans les provinces et les territoires. Nous voulons travailler avec eux", a déclaré Ginette Petitpas, ministre fédérale de la Santé à Taylor.

"Je n'ai pas parlé à ces conversations (Danielle McCann)", a-t-il déclaré.

Réactions des politiciens

Le chef conservateur d'Andrew Scheer a rapidement rejeté le concept.

"La seule chose qui signifie qu'ils vont augmenter les impôts", a-t-il déclaré à la fin de la réunion de mercredi après-midi.

"Il est préférable de se concentrer sur les personnes en difficulté, plutôt que de créer un nouveau programme de 15 milliards de dollars", a-t-il souligné.

"Ceux qui tombent dans les fissures bouchent les trous, c'est un peu ce que nous avons fait au Québec depuis 20 ans et au Québec, nous voyons que le système actuel n'est pas correct", a déclaré le garçon de M. FTQ.

Dans leur déclaration, les néo-démocrates ont répété leur "plan de rémunération public et universel (unique) qui couvrira tout le monde au Canada d'ici 2020".

Bannière 728x90
Mutuelle Animaux en 7 étapes – Rapport du groupe d'experts sur le régime national d'assurance médicaments
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *