🆙 Loi Pinel Calcul – Quelle méthode de calcul pour réduire les impôts?

By | juin 5, 2019



















Louez-vous un nouvel appartement pour profiter de la loi Pinel? Apprenez à calculer les réductions d'impôt!

La loi Pinel est un système d’exonération fiscale qui offre aux investisseurs un allégement fiscal. Pour savoir exactement ce que vous pouvez configurer, suivez nos explications sur la loi Pinel pour calculer la réduction d’impôt à laquelle vous aurez droit.

Taux de réduction de Pinel

Tout d'abord, sachez qu'il ne s'agit que d'une réduction d'impôt. Vous devez déduire du montant à payer, mais il ne s'agit pas d'un crédit d'impôt, il sera donc perdu en cas d'excédent.

La méthode de calcul de la loi Pinel est le taux de réduction multiplié par le prix d'achat. La réduction d'impôt ainsi calculée est répartie sur toute la période pour laquelle vous vous engagez à louer le bien. Cela signifie que si vous louez votre propriété pour 6 ans, l'exonération fiscale de Pinel est de 2% par an. Si vous choisissez une location de 12 ans, le taux sera porté à 3% entre la dixième et la douzième année.

Méthodes de calcul

En tout état de cause, les réductions d’impôt obtenues par le biais de la loi Pinel sont toujours calculées sur le prix de revient, mais elles présentent des caractéristiques dépendant de la situation:

– Nouvelle maison ou performance future: le coût comprend les coûts d’achat et tous les frais accessoires tels que les frais de notaire, d’immatriculation, la TVA et l’impôt foncier.

– Acquisition de logements non finis: le prix d'achat correspond alors aux coûts d'achat, majorés des coûts et travaux de finition, ainsi que des coûts de décoration intérieure.

– Logements construits par le contribuable: le coût de l'exonération de la taxe Pinel comprend le prix d'achat de la construction et du matériel de base, tels que les coûts d'hygiène et de chauffage.

– Bâtiments reconstruits ou réaménagés par les contribuables: le coût correspond alors au prix d'achat et aux coûts supplémentaires auxquels doit être ajouté le montant des travaux de transformation ou de réhabilitation. Allez ici pour en savoir plus.

En outre, la loi Pinel fixe un plafond. En fait, le coût est de 300 000 € et la plus grande superficie considérée est de 5 500 € / m². Ainsi, si le prix de revient dépasse ces plafonds, la partie excédentaire ne compte pas.

Une explication de la loi Pinel, par exemple:

Si vous achetez un bien de 250 000 € et que vous le louez pour 9 ans, la réduction d'impôt Pinel est calculée comme suit:

Le montant maximal de 300 000 EUR est respecté, mais pas le mètre carré, 250 000/40 = 6 250 € / m². La limite supérieure considérée sera de 5 500 x 40 = 220 000.

Ainsi, dans 9 ans, l'exonération fiscale de Pinel sera de 220 000 x 18% = 39 600 euros par an, soit une réduction de 4 400 euros.

Qu'en est-il de la retenue à la source?

En déduisant de la source, du point de vue administratif, vous devez toujours remplir les mêmes déclarations pour pouvoir tirer parti du mécanisme de la loi Pinel.

Toutefois, comme l'impôt 2018 s'élèvera à 0 € avec l'introduction de la retenue à la source, l'exonération fiscale applicable à Pinel, en mai 2019, vous devrez produire une déclaration de revenus pour 2018, puis recevoir le rapport en septembre. Et le fisc vérifie la réduction d'impôt pour l'impôt annulé.

Bannière 728x90

🆙 Loi Pinel Calcul – Quelle méthode de calcul pour réduire les impôts?
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *