🆙 Loi Pinel Mars 2019 – Frais à rembourser au locataire

By | juin 1, 2019



















Locataire / Propriétaire: qui paie?

À la maison, différents frais sont payés. Pour un usage quotidien (énergie pour l’eau, le chauffage ou la cuisine, l’électricité, etc.), pour l’entretien courant (remplacement d’une ampoule ne fonctionnant plus au taux d’encre) (meilleure isolation, ajout d’armoire, rénovation de la salle de bain, etc.). Si vous êtes le propriétaire de la propriété dans laquelle vous habitez, vous n'avez aucune question. C'est toujours celui qui paye. D'autre part, si vous avez un propriétaire et un locataire distinct, il est parfois difficile de savoir qui paie ces dépenses.

Habituellement, le propriétaire demande une facture mensuelle pour régler les frais avant d'ajuster les coûts. Ceci est pour tous les frais que votre locataire paie. Ces lois sont très strictement conformes aux articles 87 à 713 du 26 août 1987. C.

Vous devriez savoir que cela est facultatif. Le locateur peut décider de ne pas rembourser tous les frais imputables au locataire.

Comme vous pouvez le comprendre, s'il existe une liste des coûts recouvrables, c'est que certains coûts ne le sont pas. Par conséquent, certains coûts restent à la charge du propriétaire.

Liste des coûts non récupérables à payer par l'investisseur

Les lois sont claires. Tout ce qui ne fait pas partie de la liste des coûts remboursables du règlement susmentionné correspond à des frais qui ne peuvent être attribués au locataire. Pour simplifier la compréhension de ces postes de dépenses, voici les principaux:

- Frais de financement et d'assurance Si vous financez votre investissement avec une hypothèque, vous ne pouvez pas transférer d’intérêts, d’assurance-crédit, de garantie ou de dossier au locataire. Le propriétaire n'est pas responsable des frais résultant du choix du financement. De même, les primes d'assurance de propriétaire sont payées par le propriétaire en tant que propriétaire non occupant. Pour minimiser ces coûts, consultez les conseils relatifs à l’équité immobilière.

- Quelques taxes : L’impôt sur la propriété est un impôt local qui, contrairement à l’impôt sur le logement, est entièrement à la charge du bailleur. En ce qui concerne la taxe de collecte des déchets (TEOM), il n’est possible de payer que si cette taxe est séparée dans le système communal. Si vous ne parvenez pas à distinguer le montant exact de TEOM de votre taxe foncière, vous ne pouvez rien demander au locataire.

- Frais administratifs : Conserve tout sur les frais de traitement, d'agent ou d'administration. De plus, vous ne pouvez pas facturer de frais pour recevoir le loyer.

- Eau chaude et chauffage : Responsabilité pour tout carburant stocké et pour la mise à niveau ou le remplacement du dispositif défectueux.

- pureté : La destruction des rats, le nettoyage de l'aspirateur de déchets ou les frais de graffiti du nettoyeur ne sont pas remboursables.

- Du matériel : achat et installation d'un appareil de mesure, achat et installation d'équipement de vidéosurveillance, échange ou mise à niveau de boîtes aux lettres, etc. cet équipement reste à la charge du bailleur.

- Prix ​​du gardien Lorsque le gardien entretient le bâtiment et enlève les ordures ménagères, la rémunération et les coûts du propriétaire ne représentent que 25%. Si vous ne faites qu'une des deux tâches, le propriétaire paie 60%. Si vous ne payez pas, le bailleur paiera 100% du salaire et des frais du tuteur. De plus, si un tiers effectue la maintenance et la sortie des poubelles sans aucune fonction, 100% des coûts peuvent être retournés au locataire.

Des coûts inévitables qui réduisent votre retour sur investissement

La majeure partie du coût du propriétaire est un coût important. C'est un élément important à considérer lors de l'investissement dans un bien locatif.

Tout d'abord, ces coûts seront réduits par la réduction des loyers, à l'exception des frais perçus. C'est pourquoi vous obtenez moins d'argent du loyer. Il s’agit d’une première réduction qui s’applique au rendement brut de votre investissement (vous percevrez ensuite les impôts et la sécurité sociale du loyer). Selon leurs logements, leurs copropriétés et leurs besoins, ces frais peuvent différer considérablement d'un investissement à un autre au cours de la même année. Il n'y aura pas toujours le même montant si ces frais impayés sont déduits du loyer.

Deuxièmement, cela affectera votre argent de temps en temps. Parfois, vous devez payer des frais beaucoup plus élevés que le loyer que vous avez perçu en un mois. Cela nécessite de gérer ces fluctuations de trésorerie. Donc, concevoir la marge opérationnelle en fournissant toujours une capacité de financement adéquate. Et il peut aussi croître rapidement si vous ne payez pas de loyer.

Il est possible de déduire ces coûts de l'immobilier au revenu réel

Pour les propriétaires qui ont choisi de fournir cette propriété sur la base du plan de location réel, ils peuvent être déduits du loyer imposable pour réduction d'impôt. Vous ne paierez que les impôts et les cotisations de sécurité sociale sur le montant réellement gagné après déduction de ces frais non remboursables.

Fournir une liste des coûts de location. N'oubliez pas de payer tous les frais que vous pouvez, car sinon nous payons des taxes pour ces frais …

Notez que si vous constatez des revenus locatifs sans dépasser le plafond fixé et que les coûts restent faibles, vous préférerez opter pour un modèle immobilier prévoyant une réduction de 30% des revenus de votre propriété.

Il s'agit d'un des biens immobiliers imposés chaque année dans la déclaration de revenus annuelle.

Aller de l'avant :

- Découvrez les 6 choses à louer chez vous.

- Découvrez comment acheter en 2019.

- En savoir plus sur les exemptions de taxes foncières en 2019.

- Posez-vous ces 25 questions avant d'acheter un appartement.

- En savoir plus sur les termes de la loi Pinel en 2019.

Bannière 728x90
🆙 Loi Pinel Mars 2019 – Frais à rembourser au locataire
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *