Mutuelle Animalière Tout savoir – La Banque Postale, une banque comme les autres?

By | mai 20, 2019



















Jean-Marc Pailhol, Directeur Marketing et Commerce, La Banque Postale.

LPI: La Poste fournit depuis le 1er janvier des services financiers sous la bannière La Banque Postale. Comment changez-vous le paysage bancaire français?

JMP: Jusqu'au 1er janvier 2006, La Poste ne détiendra que le compte d'épargne logement (CEL), le plan d'épargne logement (PEL) ou l'un et / ou l'autre. Cette limitation a donc sévèrement restreint les clients potentiels. Grâce à son nouveau statut, La Banque Postale propose des prêts au logement sans épargne: aujourd'hui, toute personne en France peut obtenir un financement de son domicile. C'est pourquoi nous sommes pleinement compétitifs avec les banques locales.

LPI veut augmenter sa part de marché dans les cinq ans. Comment comptez-vous le faire?

JMP: Notre objectif est de passer de 4% à 5,7% d’ici à 2010, voire jusqu’à 6%. Ce qui signifie que nous doublerons nos prêts hypothécaires au cours des trois prochaines années. . Il s’agit principalement de renforcer notre équipe pour atteindre le nombre de 750 numéros de conseil de la propriété d’ici 2008, contre 600 actuellement, tout en maintenant la qualité du service.

LPI: Dans quelle gamme de prêts immobiliers se situe le marché? Allez-vous jouer avec les prix pour les temps d'emprunt?

JMP: Nous avons développé six nouveaux groupes de formulaires de prêt: trois prêts à intérêt fixe, un prêt renouvelable, un prêt relais et un prêt de travail. D'autre part, nous soulignons le manque de frais administratifs (à l'exception du prêt-relais) du Fonds national d'assurance des dépôts (0,32% du capital emprunté, souscriptions sur 85 ans). , la couverture des risques aggravés). Enfin, en ce qui concerne les taux de change, notre objectif est d’être l’une des grandes banques les moins chères, en particulier pour les clients moyens et modestes. Les prêts à taux fixe durent de deux à vingt-cinq ans et se situent actuellement entre 3,35 et 4,80%. Bien que ce ne soit pas à l'ordre du jour, nous n'excluons pas une augmentation de la durée des prêts si les clients sont vraiment exigeants. Aujourd’hui, pendant vingt-cinq ans, nous constatons un appétit particulier pour les emprunteurs. Toutefois, après vingt-cinq ans, si les produits existent sur le marché, ils ne suffisent pas pour s’inscrire. En fonction de la durée et de la contribution initiale, nous proposons également un emprunt à taux variable de 3,40% sur dix ans et d'un maximum de 3,50% sur un maximum de dix-huit ans. Euribor a une limite de 200 points de base sur 12 mois: si le taux d'intérêt initial est de 3,40%, il ne dépasse jamais 5,40%.

LPI: La Banque Postale souhaite augmenter la part des crédits à taux variable de 10% à 20%. Cela ne pose-t-il pas un risque pour l'emprunteur en cas d'augmentation de prix?

JMP: D'ici 2010, nous pensons renforcer efficacement le poids des prêts ajustables dans tous nos prêts hypothécaires en cours. Cette part est maintenant très faible (un peu moins de 3%) par rapport au marché où certaines banques atteignent 20%. Nous avons donc beaucoup de marge de manœuvre. Notre stratégie à moyen terme revient simplement à une partie que nous pensons normale pour répondre aux attentes du marché. Cependant, nous ne prenons aucune action spécifique sur cette offre.

LPI: Quels sont les avantages pour l'emprunteur du taux en cours de révision?

JMP: Certains clients le demandent. Soit pour une période relativement courte, soit pour le financer dans le cadre d'une transaction de revente, soit parce qu'ils reçoivent un remboursement dans un délai de trois ou quatre ans. Ils préfèrent des prêts à taux variable, car nous proposons un remboursement anticipé sans pénalité. En outre, le taux révisé est bien inférieur au taux fixe et un client à court terme peut essayer, à condition que les prix ne changent pas et que les bénéfices à court terme puissent encore être modifiés.

LPI: Pensez-vous que les prix vont revenir?

JMP: Les experts estiment que les taux d’intérêt fixes suivent la tendance générale des taux longs et devraient augmenter légèrement, mais être doux et limités. Et nous ne prévoyons pas d’augmentation significative des taux d’intérêt à court terme.

LPI: La Banque Postale veut attirer des clients plus attractifs. Qu'est-ce qu'elle va lui offrir pour profiter du concours?

Bannière 728x90
Mutuelle Animalière Tout savoir – La Banque Postale, une banque comme les autres?
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *