🆕 Crédit Agricole: croisière – Taux Minimum

By | mai 15, 2019



















La filiale du groupe mutualiste a réalisé un bénéfice net de 763 millions d’euros au premier trimestre, en baisse de 10,9%. Le marché espérait et le titre perdrait plus de 2% mercredi matin. Notre analyse et nos conseils après le titre de Crédit Agricole, après que cette publication ait été faite sans éclat.

Crédit Agricole Au premier trimestre de 2019, il n'y avait pas d'étincelle, un bénéfice net de 763 millions EUR, en baisse de 10,9%.

Le groupe dans son ensemble, avec ses contributions mutuelles régionales, a réduit son bénéfice net de 5,5% à 1,35 milliard d’euros. Le marché boursier est plutôt cool avec une action qui a chuté de plus de 2% mercredi matin et des 40 plus grosses baisses de CAC.

C'est mieux qu'il n'y paraît

Assurez-vous que cette performance est trop négative au début de cette année. Si les différents secteurs d’activité (gros clients, banques locales, gestion de l’épargne et assurances, etc.) font l’objet d’une résistance ou même d’une bonne surprise, la banque prendra deux éléments négatifs qui pondèrent le bénéfice net.

L’année dernière, l’écart d’acquisition («mauvaise foi») résultant de l’acquisition des trois petites banques italiennes avait dégagé un bénéfice de 85 millions d’euros. L'effet de base est donc défavorable en 2019.

Autre inconvénient, le Crédit Agricole, contrairement à certains de ses concurrents, a augmenté sa contribution au fonds de résolution européen unique. De 41 millions d'euros à 332 millions d'euros (422 millions d'euros pour l'ensemble du groupe). Sans ces éléments exceptionnels, le résultat net sous-jacent est stable à EUR 796 millions (+ 1%).

Que faire avec l'action?

Au premier trimestre, Crédit Agricole SA a confirmé qu'il se situait désormais à un rythme élevé, avec un résultat net annuel d'environ 4 milliards d'euros.

Le tout sans forte volatilité, comme le confirme le recul du résultat net des analystes en 2019. Ce qui renforce le profil défensif du titre est en hausse de 17% depuis le début de l'année.

Mais cette médaille est inversée. À la suite de la suppression de la sous-évaluation redondante, le nombre d'actions est actuellement 8,4 fois le bénéfice net attendu et 0,96 fois plus élevé en 2019, contre 0,96 (11,60 euros) en capital corporel.

Le Crédit Agricole doit maintenant prouver qu’il peut trouver de nouveaux relais de croissance.

La présentation du nouveau plan à moyen terme sera décisive le 6 juin. Outre les rumeurs sur d'importantes manœuvres de fusion transfrontalière, la banque est disposée à participer activement à la consolidation du négoce.

Nous restons positifs, mais nous avons fixé notre objectif en stock de 14,50 à 13,50 euros.

Achetez la part Crédit Agricole. Objectif du cours: 13,50 €.

Profil: prudent.

Prochain rendez-vous: nouveau plan à moyen terme le 6 juin.

Bannière 728x90
🆕 Crédit Agricole: croisière – Taux Minimum
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *