🆙 Tony Parker achète les remontées mécaniques de Villard-de-Lans et de Corrençon – Meilleur Taux

By | mai 14, 2019



















Il y a quelques semaines après l'annonce non officielle, jusqu'à l'annonce officielle. Le lundi 13 mai, le basketteur français Tony Parker, quatre fois champion de la NBA au sein de l'équipe américaine des Spurs, a présenté son projet de rachat devant les élus de Villard Equipment Company et de Corrençon (SEVLC). . La transaction, dont le montant n'a pas été publié, a été signée au pied des pistes de la Côte, en 2000, selon les collègues de Dauphine Libère.

La station a également confirmé que Tony Parker et ses associés détenaient 76,9% du capital de SEVLC, qui gère les remontées mécaniques du domaine et qui appartenait auparavant aux frères Huillier.

Le basketteur est rapidement revenu aux origines de son projet, visant à développer le tourisme pendant 4 saisons grâce à des investissements massifs et à un programme immobilier comptant près de 500 lits de touristes. Fichier pour vente pluriannuelle "les sponsors investissent de l'argent"au Basketball féminin, en particulier le patron de la fédération Lyony Real Estate Group.

"C’était un bon timing car nous avons rendu visite, mais je n’ai pas été autorisé à skier à cause de mon contrat. Il n’est pas courant de voir une station de ski à vendre. (…) Nous sommes tombés amoureux de cet endroit– l'athlète a glissé.

22 chariots dans le panier

Sur place, la maire de Villard-de-Lans, Chantal Carlioz, lui a rappelé cette "L'idée de ne pas faire Disneyland, mais de rester fidèle à la nôtreEt ajouter: "L'arrivée de Tony Parker apporte confiance et dynamisme..

Le même maire de Corrençon-en-Vercors, Thomas Guill, a rappelé Tony Parker et son équipe de testament.nous préservons pleinement ce cadre de vie que nous sommesEt dans le même temps, confirmez que le Villard de Lans dispose de 500 lits "est conçu depuis plusieurs années".

Sans surprise, le basketteur sera acquis par l'athlète Nicolas Batum Asvel, président du département féminin de Marie-Sophie Obama, mais par Ruben Jolly, président fédéral du groupe lyonnais Infinity Nine Mountain. Les locaux ont également confirmé leur participation: Guillaume Ruel, maire adjoint de Corrençon-en-Vercors, futur directeur des relations publiques, et le propriétaire du restaurant, Sébastien Giraud, qui assure la gestion du personnel et de l'exploitation de la station.

Grâce à cette acquisition, Tony Parler et son équipe figureront parmi les 22 premières entreprises de remontées mécaniques et emploieront des centaines de personnes en hiver pendant vingt ans.

Bannière 728x90

🆙 Tony Parker achète les remontées mécaniques de Villard-de-Lans et de Corrençon – Meilleur Taux
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *