Mutuelle Animaux Les News – contrats pour personnes âgées

By | mai 11, 2019

Dépenses de santé, remboursements: Les futurs retraités et les aînés souhaitent choisir une santé complémentaire qui réponde à leurs besoins. Surtout parce qu'ils proposent des contrats spécifiques.

Dans ces contrats, les garanties et les tarifs sont adaptés à vos besoins

Une bonne santé, à l'approche des années soixante, est essentielle si vous ne souhaitez pas financer tout ou partie des dépenses de santé non couvertes par l'assurance maladie. En fait, ces coûts augmentent avec l’âge: selon la Caisse nationale d’assurance maladie, les 60 à 69 ans dépensaient en moyenne 4 011 euros en 2005 (avant l’assurance maladie), contrairement à eux. 2063 EUR pour tous les assurés de tous les âges. En outre, la réforme de l'assurance maladie (loi du 13 août 2004) ne prévoit aucun type de remboursement ou de prise en charge de médicaments tels que les veinoniques. D'autres avantages, tels que l'optique ou les soins dentaires et les prothèses, paient de plus en plus au fil des ans sans augmenter la proportion de la sécurité sociale. En outre, le manque de ressources auxiliaires en santé rend de plus en plus difficile l'accès au handicap et au budget sans faille.

La retraite: une période clé.

La question de la santé complémentaire se pose souvent lorsque vous arrêtez de prendre votre retraite. Les employés de la fonction publique et les travailleurs indépendants qui bénéficient déjà d'une telle couverture, s'ils le souhaitent, peuvent la conserver sans interrompre ni modifier la couverture, ou profiter de cette occasion pour revoir les avantages et le prix de leur contrat. Les mêmes employés du secteur privé ayant souscrit des contrats individuels. En revanche, si elles sont couvertes par l’assurance maladie complémentaire obligatoire de leur entreprise, ces garanties expireront le même jour de leur retraite, elles doivent donc rechercher une couverture individuelle. Leur société mutuelle doit bien entendu leur fournir une garantie individuelle (loi n ° 89/009 du 31.12.89), mais elle est libre de modifier les prix et les avantages. Et voici les mauvaises surprises: en général, non seulement la totalité de la garantie est modifiée à la baisse, mais la réévaluation est généralement plus élevée (toutefois, l’augmentation ne doit pas dépasser 50% du tarif total antérieur, Décret 90-90). 769, 30.8.90). Il augmente également le taux de déduction fiscale si cette prime a été supprimée directement par votre employeur. Alors que les nouvelles seront. Cependant, cela ne vous oblige pas à accepter ces nouvelles conditions. Au contraire, vous pouvez très bien chercher une couverture personnalisée ailleurs. Pour éviter toute interruption de l'assurance complémentaire, n'attendez pas le moment de votre retraite pour demander à la mutuelle de nouvelles conditions. Si vous changez d’assureur, selon la même loi, la nouvelle personne ne pourra pas définir de délai d’attente (reportez-vous à la page 66) si les nouvelles garanties sont identiques à la précédente.

Les assureurs, les mutuelles, les institutions… sont maintenant des produits similaires.

En plus des compagnies d'assurance traditionnelles, vous pouvez contacter des sociétés mutuelles ou des filiales de banques ou des sociétés affiliées. De cette manière, nous désignons des organisations qui gèrent la sécurité sociale supplémentaire des employés (décès, retraite, maladie, etc.) et qui s'intéressent maintenant à la protection individuelle. Malgré des statuts très différents (les groupements d'intérêt mutuel et les compagnies d'assurance sont des organisations à but non lucratif, ce qui n'est bien sûr pas le cas des assureurs), les contrats proposés aux particuliers se ressemblent de plus en plus. Par exemple, en tant que sociétés mutuelles, la majorité des assureurs (Axa, Generali Insurance, Groupama, GMF … sauf Swiss Life) offrent une assurance complémentaire aux patients sans questionnaire d'assurance maladie: les patients ne sont plus systématiquement rejetés comme par le passé. ou ils étaient couverts, mais à des prix abordables. En plus de leur offre traditionnelle, certains acteurs du marché proposent désormais des formules «lead» conçues pour répondre au mieux aux besoins des retraités ou des futurs retraités. Dans ce cas, AGF, MMA, Assurance Mutuelle de Crédit (ACM), Swiss Life, Réunica, Médéric … et d'autres, comme Macif, Generali ou AG2R, feront la promotion de ces produits dans les mois à venir. .

Des garanties adaptées aux besoins des personnes âgées.

Ces contrats éliminent certains avantages inutiles (forfait maternité, soins orthodontiques pour enfants et adolescents, etc.). Au contraire, dans les services plus coûteux utilisés par les personnes âgées, les remboursements sont améliorés: optique, dentaire, prothèses auditives, traitements … parce que, dans les marchés publics, ces services ne sont pris en charge que par des formules. vont si cher. Tenant compte de l’exemple des traitements, le contrat principal MMA les couvre dans toutes les options, contrairement au contrat standard de cet assureur. De même, dans le contrat supérieur Réunica, l'option la moins chère inclut une redevance annuelle de 75 €, tandis que plusieurs contrats de base garantissent un minimum, c'est-à-dire une redevance d'utilisation (la différence entre les fonds de remboursement de l'assurance maladie et les remboursements, voir nos exemples à la page 65). L'option 2 du contrat ACM Senior Health est éligible à un package de 305 € par an, ce qui n'offre même pas le niveau d'option le plus élevé pour un contrat d'achat général. Cependant, les deux contrats ont presque les mêmes redevances (87 € et 83 € pour un Parisien de 66 ans) et offrent des avantages similaires à de nombreux autres endroits (l'un remboursant, par exemple, 150% du tarif traditionnel).

Les soins sont limités pour les soins de routine. Cependant, ne vous y trompez pas: si les soins sont considérablement augmentés dans les contrats les plus anciens, ce n'est pas la même chose que les soins les plus courants (consultations, physiothérapie, radios, analyses, etc.). Nous sommes très loin des remboursements allant jusqu'à 400% de TC, ni même des coûts réels de certaines formules individuelles ou conventions collectives très médiatisées. Par exemple, les formules principales de Médéric ou de Vauban-Humanis ne remboursent pas les consultations au-delà de 150% des savoirs traditionnels. Ainsi, si vous consultez un expert, le montant total des remboursements (régime obligatoire + régime de soins de santé complémentaire) ne doit pas dépasser la participation fixée, moins 1 €, 33,50 € (et à condition que le médecin le prescrive dans le cadre). LCL Santé (anciennement Crédit Lyonnais Santé) limite ce taux à 175% de TC (soit un remboursement total de 39,25 €) et à 200% de l'AGF (45 €). "Si le niveau de remboursement des prestations individuelles n'est pas réduit dans les contrats de haut niveau, la contribution sera trop difficile", a déclaré Henri de Poyen, responsable des produits et de l'assurance maladie chez AGF. Il convient de rappeler qu'un jeune homme de 66 ans, ouvert à tous en haut du contrat Latitude Evolution, doit payer 190 € par mois, tandis que l'option senior du contrat Senior Latitude coûte environ 19 $. % de moins. Abonnez-vous à la vieillesse: un avantage réel.

Contrairement aux marchés publics, qui n'acceptent généralement pas les nouveaux entrants après l'âge de 65 ans, vous pouvez adhérer à un contrat haut de gamme assez tard: jusqu'à 69 ans à Médéric, mais jusqu'à 80 ans au MMA ou à AGF. sans restrictions sur les ACM. Ceci est important car cela signifie que vous pouvez changer d'assureur à tout moment, même si vous êtes un patient âgé ou sérieux (comme nous l'avons vu, il n'y a généralement pas de questionnaire de santé à l'entrée) et sans délai d'attente, quelque chose d'impossible avec un contrat standard. En outre, deux ans après la signature du contrat, la loi de 1989 oblige l'assureur à conserver la garantie quels que soient son âge et son état de santé. Il n'est pas possible de se référer à cet état de santé pour augmenter la prime.

Contributions: Nous étudions attentivement comment elles sont calculées. D'autre part, l'assureur peut ajuster les cotisations par groupe d'âge. Par exemple, à Médéric, les moins de 65 ans paient 98,78 € pour la formule complète, et paient plus de 109,76 € par mois pour les 65 ans. Ce système simple représente la carte de la réciprocité dans son ensemble: il est bénéfique pour les personnes âgées, mais moins pour les jeunes, qui sont proportionnellement plus chers. Cependant, la majorité des assureurs font la distinction entre les périodes de plus de 65 ans: par exemple, sur 76 ans, le coût moyen est compris entre 20 et 30%. D'autres critères de tarification utilisés uniquement par certains assureurs (AGF, ACM, Réunica …) sont domiciliés en Île-de-France ou en Provence-Alpes-Côte d'Azur, régions où le taux de consultation et de prise en charge est le plus élevé en France, et il rapporte plus que ceux vivant dans des zones où les praticiens sont moins gourmands. Si vous vivez dans une région "chère", sélectionnez le contrat sans discrimination géographique. En revanche, si vous vivez dans une classe de fournisseurs bon marché (Charente, Corrèze, Loire-Atlantique, Marne …), vous avez un intérêt dans une compagnie d'assurance qui tient compte de ses tarifs: par exemple, avec les PTOM, vous payez en moyenne 20% de moins que votre âge Paris. Swiss Life va plus loin que la segmentation des tarifs: les femmes paient ainsi 15 à 20% de plus que les hommes, car elles consultent plus souvent. Association: dans ce cas, les travailleurs indépendants paient généralement un peu moins (environ 5%) que leurs anciens employés. Vérifiez régulièrement la garantie.

Avant de prendre une décision concernant votre contrat, analysez vos habitudes de consommation afin de choisir une garantie sur mesure et un montant de contribution acceptable. Afin d’évaluer le niveau de garantie, notre tableau des contrats clés pour les principaux acteurs du marché (pages 68 à 69) fournit des éléments comparatifs. Dans tous les cas, ne comptez pas uniquement sur des plafonds ou des remboursements pouvant sembler intéressants, tels que 200% du tarif de la Convention (TC) ou de la base de remboursement (BR): ces fonds sont définis dans la Politique. assurance maladie et parfois modérée (voir exemples page 65). Dans le cas de l’optique, des prothèses dentaires et des prothèses auditives, les forfaits en euros sont plus clairs. En revanche, envisagez toute prime de fidélité avec un support supérieur au-delà d’une certaine période d’adhésion (telle que la formule Swiss Life Principe 5 pour augmenter le forfait optique à la troisième année d’adhésion, puis à la cinquième année. D'autres assureurs augmentent le prix en s'adressant à un technicien ou à un fournisseur de services agréé. Par exemple, chez AGF, une monture fabriquée par un opticien Santéclair coûtera 30 euros.

Si un contrat senior reçoit l'attention, assurez-vous que ses avantages sont vraiment différents de ceux du même assureur. Une bonne formule pour les personnes âgées devrait également avoir un service de soutien solide sur lequel vous pouvez compter dans les soins hospitaliers. En revanche, les contrats de haute qualité que nous analysons peuvent, à notre avis, jouer davantage les cartes de la prévention, y compris les tests de dépistage (cancer du côlon, polyarthrite rhumatoïde, etc.). consultations (pédicure, ostéopathes …) ou de médicaments (à base de plantes, de vaccins, antipaludiques pour ceux qui voyagent …) que l'assurance maladie n'est plus couverte ou non. Enfin, après la signature du contrat, gardez à l’esprit que vous pouvez changer ce qui est opportun si vos besoins ne sont pas les mêmes. Il est donc utile de procéder à des "bilans de santé supplémentaires" tous les 2-3 ans. D'autant que l'offre des assureurs, des mutuelles et des compagnies d'assurance évolue également. D'autre part, que vous changiez ou non d'assureur ou de contrat, vous devrez attendre une augmentation de prix constante, qui pourrait se poursuivre, du fait de la réduction des prestations d'assurance-maladie.

Roselyne POZNANSKI

Évitez les temps d'attente en présentant un certificat de radiation

La période d'attente est la période pendant laquelle vous ne pouvez pas bénéficier du remboursement de l'assurance complémentaire (seuls certains assureurs s'appliquent). Habituellement, 3-6 mois et parfois limité à certains avantages, y compris l'optique et les soins dentaires. Toutefois, vous pouvez éviter ce retard en fournissant à votre nouvel assureur un "certificat d'annulation" délivré par votre ancien assureur. Si vous envisagez de modifier votre supplément de santé, ou si vous êtes obligé de le faire, par exemple parce que vous quittez votre entreprise, pensez à demander le document à votre assureur actuel. Assurer la réassurance avant la fin de l'assurance: les assureurs ont généralement besoin de 3 à 6 mois maximum.

Voir le Guide des prestations de santé, décembre 2005.

Ajouts à cet article

Bannière 728x90
Mutuelle Animaux Les News – contrats pour personnes âgées
4.8 (97%) 73 votes
 

Category: Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *