Assurance Animaux en 6 étapes – Si vous voulez manger sain et vert, l'avenir de Halal?

By | août 8, 2018



















Lorsque les musulmans indiens et pakistanais sont arrivés au Royaume-Uni en grand nombre dans les années 1960, deux immigrants partageaient des préoccupations communes: quoi manger et où prier. Les nouveaux étrangers, généralement des hommes, recherchent des lieux de prière et une alimentation fiable pour leur ménage. Cela inclut "Hallal"Aliments tués par les directives du Coran d'après les enseignements du prophète Mahomet – viande et volaille. Dans des villes telles que Leeds et Manchester, où les mosquées n'étaient pas disponibles, les musulmans ont prié à l'usine ou ont adoré dans des maisons converties. La nourriture halal était plus difficile à atteindre. De nombreux musulmans urbanisés ont fait appel aux services de travailleurs agricoles qui ont déménagé au Royaume-Uni après le spasme de l'empire. Les hommes ont acheté des poulets à des agriculteurs, à d'anciennes fermes asiatiques imamsqui fait la mort de nourriture.

Près de 70 ans plus tard, peu de domaines de la vie moderne n’ont pas été touchés par les demandes de 2,7 millions de musulmans britanniques. Après un secteur marginal (le Royaume-Uni ne comptait que 50 000 musulmans en 1939), l'industrie halal influence désormais tous les aspects de la chaîne d'approvisionnement alimentaire mondial. Environ 30% du marché alimentaire mondial est constitué de produits halal. Au Royaume-Uni, plusieurs organismes de certification halal se font concurrence pour la certification des fournisseurs halal; des chaînes telles que Nando, Subway et Chicken Cottage vendent des éléments halal dans les menus, généralement du poulet; et Pizza Express ne sert que du poulet certifié poisson dans 470 succursales britanniques. La viande halal (y compris la volaille) peut maintenant être trouvée dans les supermarchés tels que Tesco, Asda et Sainsbury. Dans les centres-villes tels que Londres, Manchester et Liverpool, les lycées proposent un déjeuner pour les étudiants musulmans.

Pour les musulmans d'aujourd'hui, cette industrie de la mort moderne dans la péninsule arabique est très répandue. Jusqu'à la tôt "Les rivières de lait" et "les rivières de miel purifié" promettent, les premiers musulmans vivant au VIIe siècle au Moyen-Orient s'appuyant principalement sur une végétation limitée et des produits laitiers provenant de chameaux, d'ovins et de chèvres. La production et la consommation de viande sont sévèrement limitées en raison de la pénurie d’eau: les chameaux sont transportés et seulement nécessairement abattus. Les Arabes mangeaient les dattes et les grands oiseaux terrestres appelés blé, tandis que les Bédouins mangeaient leurs sauterelles. Dans les régions côtières telles que le Golfe, les Arabes consommaient du poisson. Pourtant, même de par cette contrainte, même les premiers musulmans ont cherché à codifier leurs croyances religieuses. "Halal" décrit non seulement les produits, mais également les rituels considérés comme légitimes ou autorisés, et "HaramCela signifie le contraire. La vision à 360 degrés de l'islam est tout tôt, qui stipule que "Allah a autorisé le commerce et l’intérêt interdit". Au Hajj, le pèlerinage annuel à la Mecque, les chasseurs sont "interdits", mais la consommation de fruits de mer est "légitime". Au quotidien, la charité est "halal", "haram" d'exploitation; la plupart des poissons sont "halal", le porc est toujours "haram".

Cependant, pour les jeunes musulmans, le terme halal a aboli les règles de conduite fondamentales des parents immigrés pour élargir les choix en matière de bien-être et de mode de vie, notamment en matière d’éducation, de soins de santé, de voyages, de cosmétiques, de mode modeste et de produits financiers. ainsi que des expériences telles que des anniversaires, des mariages et des événements. Les hôtels et les plages peuvent être séparés et mortels; les cosmétiques et les gâteaux d'anniversaire peuvent être d'origine animale; les services financiers peuvent être sans intérêt.

EIl est particulièrement intéressant de noter que les différents aspects du mode de vie halal semblent se rapprocher des croyances traditionnelles (non musulmanes) sur l'environnement et la santé. Ceci est en partie conscient du fait que les dirigeants musulmans ont cherché à rechercher des attitudes islamiques envers la nourriture. Par exemple, le travail religieux se développe, ce qui suggère que le véganisme est probablement la meilleure solution pour le style de vie du prophète Mahomet. En fait, les premiers musulmans envisageaient la consommation de viande avec méfiance. Le cousin du prophète et le fils d'Ali ibn Abi Talib, le quatrième calife sunnite et la première prière shi, diraient: "Ne laissez pas votre estomac être des tombeaux pour des animaux."

En même temps, les opposants à la direction de l’usine sont heureux de savoir que le Coran élève l’état des animaux aux êtres sensibles. Le prophète Mahomet a demandé aux musulmans de faire miséricorde aux animaux, en leur donnant un large accès à de la nourriture et à de l'eau. L'islam interdit la chasse au sport et les musulmans doivent dire qu'ils coupent la vue sur d'autres animaux pour minimiser les souffrances. Les musulmans sont également encouragés à couvrir les yeux des animaux lors de l'abattage pour les empêcher de voir leur propre sang. Les consommateurs intéressés par des mouvements comme le commerce équitable trouvent ici un terrain d’entente.

Peut-être le plus intéressant est-il l'association improbable de l'halal avec la soi-disant "nutrition pure". En général, la nutrition pure favorise les produits fabriqués ou cultivés sans pesticides ni additifs, contrairement à l'association de la mort avec la "pureté" due à l'interdiction banane traditionnelle: consommation de sang (consommation de sang) (toxines et infections). Pourtant, comme la pureté et l'hygiène des aliments priment sur l'abondance élevée, ces pratiques halal élémentaires semblent se confondre avec la pureté alimentaire laïque. Par exemple, les praticiens de l'abattage halal voudraient souligner que les animaux sont tués rapidement, proprement et avec gentillesse: la Food Standards Agency estime que 88% des animaux abattus au Royaume-Uni ont été assommés. Avec la croissance de la production de viande industrialisée, ce qui rend difficile l'identification de la provenance de la viande, les méthodes halal (telles que les méthodes de culture biologique à petite échelle) peuvent indiquer l'origine.

Des entreprises telles que Nestlé sont désormais des leaders mondiaux dans les aliments transformés halal destinés aux musulmans et aux non-musulmans, tandis que les multinationales telles que Walmart et Carrefour sont des victimes majeures. Des entreprises et des gouvernements du monde entier contribuent à la mort de plats nationaux qui répondent aux attentes des deux musulmans. et salles à manger soucieuses de leur santé. Au Japon, les nouilles ramen sans porc et les sushis sans riz reflètent la cuisine de la mort française en Europe.

De nombreuses autorités du monde occidental qui autorisent la certification de la viande, y compris de la volaille, sont halal, mais choisissent les mantras de la nutrition pure. Parmi celles-ci, les transactions Halal basées au Omaha au Nebraska ont publié des directives sur les repas «propres», suggérant que la nutrition pure est plus importante dans le contexte de l’islam. La raison en est que les musulmans sont obligés de consommer de la nourriture, qui est non seulement halal mais aussi Tayyib – qui peut être traduit par "bon, propre et en bonne santé". Les aliments sur-transformés ne sont pas considérés comme du tayyib, contrairement aux aliments naturels. Halal Transactions soutiennent que l'obligation de protéger l'environnement "conviendrait peut-être mieux aux aliments biologiques, en plein air, sans insecticides, sans OGM, car ces classifications sont" fondées sur des pratiques agricoles responsables, contraignantes dans l'Islam ".

Grâce à notre offre alimentaire, riche en choix et en liberté, pour de nombreux musulmans, la consommation de viande peut retrouver le minimum d'espace occupé par les premiers jours de l'islam. Cela est dû à la santé, à la propreté et à la santé. Pour les non-musulmans à la recherche de garanties similaires, la façon de manger sainement peut être morte.Compteur Aeon - ne l'enlevez pas

Burhan Wazir est écrivain et éditeur. travaillé Les fois et L'observateur Londres et Le national dans Abu Dhabi et Al Jazeera Au Qatar et maintenant ça marche WikiTribune Londres.

Cet article a été publié à l'origine dans Aeon et a été republié sous Creative Commons.

Bannière 728x90
Assurance Animaux en 6 étapes – Si vous voulez manger sain et vert, l'avenir de Halal?
4.8 (97%) 73 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *